Essais

Essais lus par année

Les essais sont trop peu nombreux dans mes chroniques. Mais, j’aime qu’ils ouvrent sur le monde qui nous entoure et donnent des clefs de compréhension.

En tant que romancière, je ne veux surtout pas fixer de règles sur ce que la littérature doit être ou ne pas être. Jadis, les écrivains faisaient peur. On les décapitait. Aujourd’hui, les politiciens les récupèrent. Les livres ne sont plus que des produits marketing. Ce qui m’amuse, quand j’écris, c’est, à l’inverse du simple essai politique, d’explorer la multiplicité des formes littéraires que permet le roman.

Entretien L’Humanité, réalisé par Muriel Steinmetz le 16 février 2018,

Essais lus l’année 2022

Delphine Horvilleur – Il n’y a pas de Ajar

vagabondageautourdesoi.com - Delphine Horvilleur - Delphine Horvilleur s’empare du thème de l’identité pour produire un texte de colère, destiné à être joué sur scène dans un monologue incarné par le fils fictif d’Émile Ajar, écrivain fantoche, inventé par Roman Gary.

Quel superbe pied de nez que de s’interroger sur cette vague actuelle qui ne cesse de catégoriser pour nous enfermer dans des petites boîtes au point de ne plus pouvoir communiquer et échanger, en utilisant un personnage bidon, héros de papier, au talent crédible et reconnu par ses pairs.

Pour rappel, Roman Gary est le seul écrivain a avoir reçu le Goncourt sur deux noms différents aux sujets si différents prouvant par sa supercherie que la fiction peut permettre de se réinventer toute autre. La suite ici

Thierry Frémaux – Si nous avions su que nous l’aimions tant nous l’aurions aimé davantagePour Bertrand Tavernier

vagabondageautourdesoi;com - Thierry fremaux -

 Thierry Frémaux propose un hommage à l’immense cinéphile et réalisateur que fut Bertrand Tavernier. Son essai « Si nous avions su que nous l’aimions tant nous l’aurions aimé davantage » livre un portrait fouillé, documenté et élogieux de cet homme qui m’a fait aimé, à distance, le cinéma.

Bertrand Tavernier était un pédagogue passionné, né par et pour le cinéma. Est-ce qu’il y a plus fort comme terme que cinéphile ? Parce-que le cinéma était toute sa vie.

Thierry Frémaux raconte son compagnonnage au côté de Bertrand Tavernier : de la création de l’institut Lumière en 1982 à sa présidence jusqu’à la fin de sa vie en 2021, rue du Premier-Film à Lyon.

Quarante ans d’amitié décrites avec beaucoup de tendresse ! Aucune révélation privée, Bertrand Tavernier ne l’aurait pas supportée ! Plutôt la description d’un homme passionné, acceptant de reconnaître s’être trompé lors d’un avis, cherchant jusqu’à la fin à compléter sa culture, pourtant si phénoménale que personne ne peut le remplacer !

Par trois fois, Bertrand Tavernier était venu parlé de son film du moment dans mon cinéma de banlieue. A chaque fois, le silence qui régnait montrait combien chaque spectateur était honoré de recevoir ses anecdotes, ses confidences sur la manière de monter telle ou telle scène, etc. Aucun de ceux présents regardait sa montre pour s’inquiéter de l’heure qui passait trop vite. Cet homme était d’une simplicité si désarmante avec son imper et son échappe rouge que j’aurais donné beaucoup pour suivre ses Matersclass si elles avaient existé. La suite ici

Hélène Devynck – Impunité

De l’affaire dite de PPDA, les informations nous sont parvenues au compte – goutte. Dans Impunité, Hélène Devynck résume les faits, rassemble les témoignages (vingt trois femmes qui ont déposé devant la police !), explique le déroulement de l’instruction jusqu’au classement sans suite. Elle nous livre une analyse fine et si juste de l’Impunité qui entoure l’agresseur dans notre société actuelle que on ne pourra plus dire qu’on ne savait pas !

Hélène Devynck, et ses sœurs d’infortune, sont des classées sans suite ! Classées sans suite, les exactions du violeur en série que fut le journaliste adulé des téléspectateurs, représentant le gendre idéal lors du début de sa carrière, le père attentif et attentionné pour sa fille anorexique et même, le grand-père tranquille qui continuait à faire sa nage matinale dans sa Bretagne d’adoption.

Classées sans suite, ce prédateur sexuel qui sautait sur tout ce qui était sexuellement identifiée comme une femme jeune et admirative. Le journaliste a bénéficié d’un système qui l’a protégé, encouragé et même s’est rendu complice de ses viols en séries. Même si ils se défendent en répétant la litanie du « On les croyait consentantes ! ». Lire la suite

Sonia Devillers – Les exportés

vagabondageautourdesoi.com - Sonia Devillers - La journaliste Sonia Devillers, spécialiste de l’étude des médias, confie son histoire familiale dans ce premier essai Les exportés, un récit incroyable sur le pays de ses ancêtres, La Roumanie, et la façon dont le régime communiste a traité les juifs, des années après le génocide de l’Allemagne hitlérienne.

La voix de Sonia Devillers m’accompagne le matin sur France Inter.  Souvent haletante, tant son sujet la passionne et le manque de temps la contraint, sa voix m’explique, au fil des jours, l’évolution mais aussi les dessous de la planète-médias et des industries culturelles.

Du coup, Les exportés sont très loin de ce que son image médiatique nous livre régulièrement. Cette histoire d’exil familial, non seulement, ouvre un pan entier de l’histoire de l’Europe de l’Est, mal connue, mais aussi livre le récit poignant d’une recherche pour mettre des mots sur un passé complexe et rendu silencieux par la nécessité de mettre à distance la souffrance vécue. La suite ici 

Lola Lafon – Quand tu écoutera cette chanson

vagabondageautourdesoi..com - Lola Lafon- Pour la collection « Ma nuit au Musée », Lola Lafon a choisit de répondre à l’invitation du Musée d’Anne Franck au bord du canal à Amsterdam et de séjourner une nuit dans l’Annexe où Anne et sa famille ont vécu pendant vingt-six mois, rejoints après par quatre autres personnes. Cette vie entre parenthèses fut arrêtée par l’arrestation de tous les occupants.

Seul Otto, le père et chef de l’entreprise où l’annexe était cachée derrière une bibliothèque, est rentré du camps de concentration. Les feuilles du Journal d’Anne ayant été conservées, il choisit de les publier sous le titre « Le journal d’Anne Franck ».

Difficile de rendre compte de la portée de Quand tu écouteras cette chanson. Au moment où la troisième génération prend conscience de l’intérêt de raconter, à leur manière, les conséquences des crimes contre l’humanité mis en place de façon délibérée par le régime hitlérien encouragé par les gouvernements autochtones, Lola Lafon redonne au Journal d’Anne Franck toute sa portée en rappelant la genèse de son écrit, son traitement après la guerre, les élisions de certaines parties, son exploitation médiatique, etc.

Le portrait d’Anne est connu de tous, illustrant de son visage d’adolescente de treize ans la couverture de son journal dans toutes les éditions. Lola Lafon montre, à partir des heures vécues dans l’ensemble du musée, une jeune adolescente tout en légèreté rêvant de stars et découvrant sa féminité et sa sensualité. La suite ici

La présidence Macron sous enquêtes – Bruno Mangyoku

vagabondageautourdesoi.com- La présidence Macron sous enquetes- Je n’ai absolument pas résisté devant ce roman graphique, La présidence Macron sous enquêtes, lorsque je l’ai vu dans la vitrine d’une librairie. Parce que le Président Macron avait fait sa campagne en 2017 sous le signe du changement en politique, les différentes enquêtes sorties par Médiapart et reprises après par des journaux comme Le Monde démontrent que la politique n’est pas, encore, un monde comme les autres.

Lors de sa campagne en 2017, Emmanuel Macron a promis un nouveau monde. Cinq ans plus tard, force est de constater que la réalité n’a pas suivie ses propres recommandations. D’ailleurs, avant chaque enquête une pleine page reprend au mot près une de ses affirmations.

Six affaires sont présentées respectant les propos des antagonistes. Seuls les décors, les situations, l’environnement sont inventés. Et, là, où je croyais passer un bon moment de franche rigolade, je me suis surprise à être plus dégoutée, plus touchée que je  l’avais pensé par le manque d’éthique de ses affaires.

Car du Ministre de l’intérieur au Ministre de la justice en passant par le Président de l’Assemblée nationale, la compilation de ses affaires donne vraiment un goût amer sur la réalité de la politique française. La suite ici

Paul Sérusier – La quête artistique

vagabondageautourdesoi.com - Paul Sérusier - Dans ce fascicule de la catégorie Art, Paul Sérusier. La quête artistique, Virginie Foutel présente un condensé particulièrement complet de sa biographie accompagnée d’œuvres significatives. Ce peintre dont on découvre l’importance pour l’histoire de l’Art en cette fin du XIXè siècle qui mène vers l’Art moderne.

Paul Sérusier (1864-1927) est un peintre d’origine parisienne. Après plusieurs séjours à Pont-Aven, il s’installe à Chateauneuf-du-Faou sur la route de Huelgoat en Bretagne pour y retrouver l’authenticité de cette ruralité qu’il affectionne mais aussi la simplicité du mode de vie de ses habitants dont il ne cessera de rendre compte.

.Lui, le peintre formé au grec et au latin, est devenu le chef de file des Nabis,(prophète en hébreu), après avoir peint « un petit essai polychrome », sous la dictée de Paul Gauguin, qui prendra le nom de Talisman. La suite ici

Expositions universelles – Le procès perdu de l’architecture moderne- Yaron Pesztat

vagabondageautourdesoi;com - Expositions universelles Je l’avais oublié cet essai sur les Expositions universelles, reçu pourtant très rapidement après la Masse critique de juin 2022. Merci CFC. Pourtant, Le procès perdu de l’architecture moderne replace l’Art nouveau au centre des vitrines que furent les Expositions universelles comme autant de rendez-vous manqué. L’essai développe un argumentaire étayée de documents d’archives, au langage accessible et surtout présentant une série d’illustrations choisies avec soin pour permettre une compréhension plus aisée.

Trois chapitres pour ce petit recueil qui tient facilement dans la main. Le premier chapitre présente les deux projets Art nouveau refusés par l’Exposition universelle de 1897 à Bruxelles, dont celui de Paul Hankar, architecte précurseur de l’Art Nouveau associé à Adolphe Crespin, peintre décorateur. La suite ici

Cabu – La rafle du Vel D’Hiv – Catalogue d’exposition

vagabondageautourdesoi.com - Cabu-En 1967, Cabu illustre quatre articles du magazine Nouveau Candide, hebdomadaire de droite cherchant à faire du « buzz », comme on dirait maintenant, lors de la publication des travaux de Claude Lévy et Paul Tillard sur La Grande Rafle du Vel D’Hiv. Jean Cabut, âgé de 29 ans, dit Cabu, a créé quinze dessins et un inédit, reproduit ici.

Comme de nombreux français, Cabu découvre, grâce aux travaux de Lévy et Tillard, le récit de cette opération orchestrée par la police française qui a arrêté 12 884 juifs, hommes, enfants et enfants en moins de deux jours, les 16 et 17 juillet 1942.

Au préalable de ce document, le résumé de cette opération est précisé avec l’évacuation de vélodrome d’Hiver vers les camps d’internement de Pithiviers et de Beaune-la-Rollande. Puis, vient la déportation vers le camp d’Auschwitz, d’abord des adultes puis les premiers convois d’enfants qui partiront de Drancy. Dès le 16 août 1942, un premier convoi s’ébranle avec à son bord 583 enfants dont 526 nés en France, mêles avec 417 adultes qu’ils ne connaissaient pas. La suite ici

Yoga pour enfants -Postures animales

Leila Kadri Oostendorp

vagabondageautourdesoi.com - Yoga pour enfants -Ah, je l’ai attendu, le Yoga pour enfants, de la Masse Critique du mois de mai chez Babelio ! Non, seulement parce que je suis toujours contente de recevoir un livre en échange d’une chronique, mais aussi, parce-que le yoga fait partie de ma vie depuis plus de quinze ans !

Alors qu’avais-je à apprendre d’un livre pour enfants ? Justement, je suis tellement adepte de cette technique que j’ai souvent cherché à l’adapter aux petits. Difficile devant des troubles de concentration ou devant une inquiétude injustifiée, ou juste un moment de retour au calme, de permettre à l’enfant de se recentrer sur lui-même sauf à lui chuchoter « Inspire, expire! » sans s’arrêter ! . Convaincue que le mouvement aide à se relier à soi, j’étais curieuse de découvrir Yoga pour enfants !

D’abord, c’est un beau livre avec des couleurs chatoyantes et des illustrations simples et attrayantes agrémentées par des mandalas, évidement relaxants. Leila Kadri Oostendorp est une enseignante de yoga respectée en Allemagne. Elle anime des formations à travers le monde et prône un yoga joyeux et partagé. La suite ici

Brigitte Benkemoun -Sa vie pour Picasso – Marie-Thérèse Walter

vagabondageautourdesoi.com - Brigitte Bensemoun - En 2019, Brigitte Benkemoun était partie à la recherche de la personnalité de Dora Maar à l’aide de son carnet. Ici, l’ex-journaliste s’attache à la plus mystérieuse et la plus cachée des maîtresses de Pablo Picasso, Marie-Thérèse Walter.

Comme point de départ de ce documentaire,

Brigitte Benkemoun prend attache d’une conversation avec une lectrice, Victoria, lors d’une séance de dédicace. Elle la conseille de s’intéresser à Jeanne, la jeune sœur de Marie – Thérèse Walter, sous entendant aussi une relation plus intime que l’histoire n’avait retenue.

Comme pour des recherches généalogiques, l’écrivaine reprend le chemin des archives en direct et aussi sur internet. On l’a suit rassemblant les documents, rencontrant les descendants mais aussi lisant et relisant les études, les témoignages, les analyses tout en ré-écoutant la seule interview durant près d’une heure. A plus de soixante ans, Marie -Thérèse révèle cette relation qui a duré dix ans et qui a donné naissance à Maya Widmaier-Picasso, la première fille de Picasso. La suite ici

Dictionnaire amoureux de l’Ukraine   – Tetiana Andrushchuk – Danièle Georget 

vagabondageautourdesoi.com - Dictionnaire amoureux de l'Ukraine - Danièle Georget, rédactrice adjointe de Paris-Match, a aidé la violoniste ukrainienne Tetiana Andrushchuk a écrire ce Dictionnaire amoureux de l’Ukraine, qu’il était urgent, au vu des événements, de publier pour permettre au public francophone, d’analyser les bases de cette énergie ukrainienne constatée actuellement.

Il faut reconnaître que nous, français, nous ne connaissons pas grand chose de ce pays de l’Est confondu souvent avec une cousine de la Russie. Eux, les Ukrainiens, connaissent cet esprit des lumières épris de liberté et d’égalité qui reste le symbole de la France.

Ni la révolution de Maïdan, ni l’annexion de la Crimée auront changé notre attitude. C’est avec la guerre actuelle issue d’une invasion montrant des rues si proches des nôtres, des hommes et des femmes  qui nous ressemblent que nos yeux se sont ouverts. La suite ici

Camille Lefebvre – A l’ombre de l’histoire des autres

vagabondageautourdesoi.com - Camille Lefebvre - Camille Lefebvre est historienne, directrice de recherche au CNRS. Elle étudie dans A l’ombre de l’histoire des autres les quatre branches de sa famille dont la rencontre a eu lieu dans les années cinquante. Les points communs entre eux sont le milieu modeste, les trajectoires d’immigration ouverte vers une ascension sociale mesurée pour certains, plus conquérante pour d’autres et le militantisme politique.

Camille Lefebvre choisit de confronter les témoignages des membres de sa famille aux faits historiques étayées par les recherches actuelles. Derrière ce nom de famille bien français, quatre histoires se dessinent : Une branche juive d’Europe centrale, une autre d’Algérie avec des juifs séfarades, la troisième implantée en Normandie au cœur du bocage et la dernière issus de réfugiés espagnols lors de la guerre civile.

De ces recherches dans A l’ombre de l’histoire des autres se dessinent des histoires de vie, souvent difficiles, avec des zones d’ombre mais vivantes et riches d’une diversité revendiquée. Le style est scientifique, argumentée de références littéraires et scientifiques. Mise à distance, la sensibilité familiale s’exprime par la rigueur de la scientifique. La suite ici

Boris Cyrulnik – Le laboureur et les mangeurs de vent

Liberté intérieure et confortable servitude

vagabondageautourdesoi.com - Boris Cyrulnik Boris Cyrulnik présente dans Le laboureur et les mangeurs de vent sa théorie tirée de son traumatisme vécu enfant avec l’apport de ses  réflexions à la fois littéraires et scientifiques sur le lien entre insécurité personnelle et ralliement à des idées acceptées sans les discutées, énoncées par des mentors qui affirment savoir mieux que nous ce qui est mieux. Ces maîtres à penser explique le monde suivant des raisonnements simplistes qu’ils soient religieux (catholiques, musulmans, juifs ou autres) et politiques (Moi, je sais ce qu’il vous faut !) et entraînent souvent vers une radicalisation préjudiciable à la liberté de conscience: Les nazis et leurs collaborateurs, les accusés dans le box du procès du quinze novembre, etc.

Encore quel merveilleux titre ! Le laboureur est celui qui travaille à réfléchir, à comparer, à clarifier sa réflexion sur son chemin de vie et à penser par soi-même. Le mangeur de vent reproduit le discours auquel il adhère. Il pense qu’il y a des bons et des mauvais et veut appartenir aux camps de ceux qui se disent bons même si cela l’amène vers des dérives inacceptables. Les mangeurs de vent sont beaucoup plus nombreux que les laboureurs. Il se rejoignent dans des idées arrêtées qui gomment les aspérités individuelles au profit du collectif.

Après avoir été déposé dans une institution la veille de l’arrestation de ses parents, Boris Cyrulnik, enfant de six ans au début de la seconde guerre mondiale, découvre qu’il est juif, ce sous-homme que les nazis veulent éradiquer. Rassemblé dans une synagogue avec une foule d’inconnus, il arrive à échapper à cet enfer en se cachant sous le corps ensanglanté d’une femme. La suite ici

Patrick Chauvel -100 photos pour la liberté de la presse

vagabondageautourdesoi.com - RSF 2022- Patrick Chauvel Cette année, Reporters sans frontières fêtent leurs trente ans de l’Album RSF en invitant Patrick Chauvel à partager 100 de ses photos pour la liberté de la presse. 100% des bénéfices seront reversés à Reporters Sans Frontières, qui a pour objectif mondial la défense de la liberté de la presse et la protection des sources des journalistes.

Au cours de ces nombreuses années, 69 Albums RSF ont mis en lumière des reportages sur l’histoire du journalisme et le travail de ceux qui le pratique, sur les dessins de presse, sur sur la conquête de l’espace et du ciel, et même aussi sur la nature.

Patrick Chauvel est le spécialiste depuis plus de cinquante ans du reportage de guerre. Triste hasard qui a vu cette année 2022 célébrer le talent d’un photographe exclusivement branché sur les lieux de conflit à travers le monde. La suite ici

En pleine nature

vagabondageautourdesoi.com - En pleine nature - En pleine nature propose 50 voyages pour se mettre au vert dans toute l’Europe. Et, c’est bien toute la nouveauté de ce guide que publie Gallimard Loisirs, de proposer cinquante lieux de nature à découvrir sur ce vieux continent qu’est notre belle Europe.

Nos bibliothèques regorgent de guides proposant de découvrir soit des promenades, soit des chemins de grande randonnées soit des sites remarquables. En pleine nature propose des lieux de nature pour se ressourcer en utilisant n’importe quel moyen pour découvrir ces endroits exceptionnels que j’avoue humblement n’en connaître pas beaucoup. La suite ici

Eric Halphen – Le faussaire de la famille

vagabondageautourdesoi.com - Eric Halphen - A la fois magistrat, homme politique et auteur de polar, Eric Halphen rajoute encore une corde à son talent : celui d’écrire un essai sur l’art du XIXè siècle à partir de l’histoire du petit fils du peintre Jean-François Millet qui se fit faussaire assez talentueux pour vendre beaucoup avant qu’on ne l’arrête.

La façon de se détendre de Eric Halphen était de se perdre sur Ebay enchères à la recherche de dessins. Lorsqu’un jour, il tombe sur un dessin signé jean-Charles Millet, il s’interroge et découvre que ce peintre était de la famille du grand peintre, mais surtout qu’il était devenu son faussaire !

Peintre majeur du XIXè siècle, le talent de Jean-François Millet a impressionné Van Gogh, mais aussi Dali, le photographe Walter Evans et encore Terence Malik dans les Moissons du ciel et même Banksy qui en détourne son fameux tableau Les glaneuses en dessinant une pause cigarette pour l’une d’entre elles !  Très apprécié en Amérique et au Japon, il reste peu connu en France. La suite ici

Taha Bouhafs -Ceux qui ne sont rien

Jean-François Laé – Parole donnée

Arnaud Genon – Les indices de l’oubli

Raymond Depardon -New York Aller et Retour

Essais lus l’année 2021

Mon Top 5 des Essais de l’année 2021

Vivian Maier – Catalogue

William Audureau – Dans la tête des complotistes

Ann Marks – Vivian Maier révélée

Christine Oddo – Mary Reynolds

Paris au cœur de la création contemporaine

Richard Malka – Le droit d’emmerder Dieu

Axel Sénéquier – Qui a tué Cloves ?

chemins sans issue selon Van Gogh

sous le ciel immense selon Georgia O’Keeffe

Les devoirs à la maison – Ismaïl Sadky

Annie Cohen-Solal – Un étranger nommé Picasso

Anne Sinclair – Passé composé

Les châteaux de la Loire – Audiolib

Arnauld Miguet – 133 jours à Wuhan avec un chien, un chat et la peur au ventre

Isabelle Boccon-Gibod-Daniel – Structure

En finir avec les violences sexistes et sexuelles – Caroline De Haas

Orangerie

Maxime Le Forestier – Brassens et moi

Florence Aubenas – L’inconnu de la poste

Janvier 2015 LE PROCÈS – Yannick Haenel – François Boucq

Ivan Jablonka- Un garçon comme vous et moi

Sarah Biasini – La beauté du ciel

Myriam Brousse – Les mémoires du corps

Paul Valéry et les peintres

Essais lus l’année 2020

Rentrée Littéraire

==========================================================

Essais lus l’année 2019

Essais lus l’année  2018

Chroniques littéraires

Babelio