CHRONIQUES DE FILMS

Actualités pour les chroniques de films à découvrir ici

Catherine Corsini – La fracture

vagabondageautourdesoi.com - Catherine Cordini -

Deux classes sociales vont s’entrechoquer une nuit dans un service des urgences hospitalières au bord de l’implosion où, au dehors, des violences policières se révèlent inédites.

Raf (Valeria Bruni Tedeschi ) inonde de SMS injurieux sa compagne Julie ( Marina Foïs ), dormant près d’elle dans son lit. Raf dessinatrice et Julie Éditrice appartiennent à cette classe dite « Bobo à l’aise ».

La rupture de vingt ans de vie commune s’annonce inéluctable. Seulement, le lendemain, en allant dîner chez une copine, une énième dispute et c’est la chute de Raf dans la rue. Puis le départ aux urgences avec un coude très douloureux.

En province, Yann ( Pio Marmai ), à bord de son camion, se fait une fête de manifester sur les Champs Élysées. D’ailleurs on le retrouve avec son copain entrain de parler à un CRS, mais trop proche, sur la grande avenue. Et, puis, d’un coup, ça dégénère ! Yann se retrouve aux urgences avec une dizaine d’impacts dans le mollet. La suite ici

Mathieu Amalric – Serre Moi Fort

vagabondageautourdesoi.com - Mathieu Amalric

Pour son huitième long métrage, le réalisateur Mathieu Amalric revient avec un film sensible sur l’absence. A partir d’une pièce de théâtre de Claudine Galea, Je reviens de loin, il embarque le spectateur au sein d’une histoire de l’intime, parfaitement servie par la personnalité rayonnante de Vicky Krieps qui incarne une jeune femme qui décide de quitter le confort de son quotidien pour essayer de vivre ses envies.

Enfin, c’est ce qu’on comprend au début ! Car, je n’en dirais pas plus. Surtout, ne pas révéler plus, afin de laisser chacun découvrir le plaisir que procure le film !

Au fil des images, filmées au plus proche des acteurs renforçant l’intimité du propos, se dessine une toute autre histoire, bercée par une musique omniprésente. Le spectateur se laisse embarquer questionnant ses impressions mais subjugué par le sourire et la douceur aimante de la comédienne. la suite ici

Kelly Reichardt – First Cow

vagabondageautourdesoi.com - Kelly Reichardt

La rétrospective du Centre Pompidou pour la réalisatrice américaine Kelly Reichardt vient de finir. Et son dernier film First Cow est sortie en France le 20  octobre 2021. C’est l’occasion de retrouver un cinéma implanté dans un territoire encore sauvage, l’Orégon, bien connue de la réalisatrice.

First Cow décrit vers 1820 les conditions de vie de migrants qui fuient la misère et espèrent trouver dans un ailleurs les conditions d’une vie décente. Cookie Figowitz est un de ceux-là. Il sauve King-Lu, un émigré chinois poursuivis par des russes prêts à venger un des leurs assassiné par légitime défense.

La suite ici

Film – Les Intranquilles    Ne pas avoir honte !

N’ayant pas l’habitude de chroniquer les films que je découvre, je vais faire une exception pour Les Intranquilles,

sélection du festival de Cannes 2021 et sortie le 6 octobre de cette année.

Les Intranquilles décrit un couple au prise avec la psychose maniaco-dépression du mari. Je sais qu’on dit maintenant bipolarité.

Mais, souvent dans les médias, on confond bipolarité avec la dépression de changement de saison ou le sentiment d’exaltation à la veille des vacances ou même le blues du dimanche soir. Une psychose, c’est comme dit Damien à la fin du film « je ne vais pas en guérir« , lorsqu’il tente de prouver à Leïla qu’il va mieux et qu’elle peut lui faire de nouveau confiance ! La maladie est là à jamais, transformant la vie en alternance d’épisodes de manie suivis de dépression sévère. La suite ici

A revoir ou à voir

@vagabondageautourdesoiActuellement, sur Canal + passe le film « Roubaix, une lumière » d’Arnaud Desplechin sortit à l’été dernier avant que les Césars 2020 récompensent son acteur principal Roschdy Zem avec un prix d’interprétation. La suite ici

Agnès Jaoui

vagabondageautourdesoi.com

Une vie en six minutes. Agnès Jaoui a cinquante-six ans. Elle est comédienne, réalisatrice, scénariste, chanteuse …Quoi d’autres encore! On ne compte plus les distinctions.

Ainsi, Agnès Jaoui fait partie du collectif 50/50 qui lutte pour l’égalité des hommes et des femmes, la parité et la diversité dans le cinéma et l’audiovisuel. Elle participait ce mercredi 25 novembre à une table ronde et son discours revient sur sa carrière. La suite ici