Otto Wagner

Otto Wagner

vagabondageautourdesoi.com

L’art nouveau à Vienne

Otto Wagner (1841 -1918) est un architecte autrichien dont la renommée s’est construite en animant le mouvement de la Sécession, l’art nouveau de Vienne.

Exposition

La Cité de l’architecture et du patrimoine de Paris a consacré une exposition intitulée Otto Wagner, Maître de l’Art nouveau viennois du 13 novembre 2019 au 16 mars 2020. Lors de la visite de cette exposition, son organisation m’avait déçue. Mais, après la lecture de L’Art Nouveau de Paul Gréveillac, j’ai repris mes photos et décidé de les partager.

Pour le centenaire de la mort d’Otto Wagner, cette exposition montrait aux visiteurs français l’importance de son talent.

vagabondageautourdesoi.com
Vienne impériale

Début de la Sécession viennoise

La création du Ring est un événement important pour l’architecture viennoise du tournant des XIXe siècle  et XXe siècle. C’est un boulevard circulaire avec des bâtiments officiels aux style classique relatif au goût contemporain de l’Empereur François-Joseph.

Le ring

Wagner se spécialiste dans la création de décors qu’il dessine pour les fêtes du jubilé de l’Empereur en 1879 au goût baroque.

Dés le début des années 1860, il commence sa carrière d’architecte en participant à des concours à Vienne, pour l’Autriche-Hongrie et même au-delà.

En premier, il construit de nombreux immeubles de rapport qui lui donne une confortable fortune. Sécession est la version autrichienne de l’Art nouveau qui émerge un peu partout en Europe.

Ainsi, fondé par Kustav Klimt, Egon Shiele, la Sécession viennoise recherche un langage capable d‘exprimer la vie contemporaine.

vagabondageautourdesoi.com
Ver Sacrum

Ainsi, en 1898, le pavillon d’exposition est réalisé par la Sécession comme un véritable manifeste. Sur le devant, la phrase fondatrice « A chaque époque son art, à chaque art, sa liberté«  est écrite en lettres d’or.

De plus, « Ver Sacrum » veut dire « Printemps sacré », c’est une allusion à la renaissance des arts prônés par les artistes du mouvement. Ce fut aussi une revue qui parait entre 1868 et 1903.

Par le renouvellement complet de son cadre de vie, l’architecte va prouver son appartenance à ce courant qui devient précurseur dans l’art de vivre.

Réalisations

En plus d’une revue, le mouvement présente dans son bâtiment à peu près 24 expositions entre 1898 et 1905 consacrées aux travaux des membres, ou des invités, pour faire connaître au public tous les axes de leurs réalisations : peinture, sculpture, architecture et arts décoratifs.

vagabondageautourdesoi.com
Table dressée – 1905
vagabondageautourdesoi.com
Musée municipal Kaiser Frantz- Joseph Karlsplatz – Vienne – 1900/1909 – Projets de concours non réalisé –

vagabondageautourdesoi.com

Élément de décor –

Comme tout artiste de l’Art nouveau, Otto Wagner soigne particulièrement ses intérieurs dont il publie régulièrement des photos. En 1899, il transforme sa villa en atelier de promotion de sa démarche.

vagabondageautourdesoi.com
Pot au feu- Élément de décor conçu pour l’atelier – 1866

De plus, il reproduit les mêmes motifs sur différents supports pour assumer complétement le concept de l’Art total. Parallèlement, la nature se fait de plus en plus présente dans les motifs.

vagabondageautourdesoi.com
Fauteuil conçu pour l’appartement de l’architecte

La seconde villa construite par Wagner est sa dernière réalisation. Il n’attache que peu d’importance à la Villa individuelle. Pourtant, les proportions sont classiques malgré la modernité de l’ensemble.

vagabondageautourdesoi.com
Seconde villa de Wagner -1912

Wagner participe aussi à la rénovation du siège du journal Die Zeit.

vagabondageautourdesoi.com

Immeubles de rapport

Ces constructions sont le programme architectural le plus important de sa carrière. Ses plans intérieurs traduisent la standardisation et le souci de répondre  au plus grand nombre. Ainsi, c’est toujours l’extérieur qui attire le plus Wagner.

D’autres réalisations ont modelées pour l’avenir le visage de la capitale. En voici quelques exemples, encore :

Maquette de l’entrée du métro

Motif tournesol encore présent actuellement dans le métro de Vienne
Caisse d’épargne de la poste – 1903 / 1912

 

Pour aller plus loin

Cité de l’architecture et du patrimoine – Paris          @Citedelarchi

Art nouveau à Vienne –   Facebook vienna.info   @ViennaTouristBoard 

Expositions 2020

Chroniques culturelles

16 commentaires

  1. Vienne est une merveille que j’ai eu la chance de visiter à plusieurs reprises. J’avais justement vu une exposition consacrée à cet architecte et à l’art nouveau. On pourra de nouveau voyager dans quelques mois ou l’année prochaine et pour ceux qui ne connaissent pas cette magnifique capitale, ça vaudra le détour. Bon dimanche

    • Je ne connais pas et cette capitale est dans mes rêves ! Bon début de semaine

  2. Très intéressant ! J’ai l’impression, en regardant les photos, que le style d’Otto Wagner était un peu moins exubérant et floral que les autres architectes de l’Art Nouveau. Il me parait plus sévère que Guimard ou Gaudi ou Horta…

    • Oui plus classique, plus dépouillé mais Wagner est de l »epoque d’ un Haussmann, les jeunes Guimard, Etc arriveront un peu après même si Guilard a 27 ans construira son Castelet …

    • Oui moi aussi j’ai été étonnée. Du coup, je vais voir si je ne me suis pas trompée 😃

  3. Nous avons eu la même démarche : d’abord l’exposition puis le livre l’Art NOuveau qui m’a passionnée et qui m’a donné envie de revoir les carnets écrits à Vienne autrefois!

  4. J’ai visité Vienne et ne me souviens pas d’en avoir entendu parler c’es ballot ça quand même alors qu’il a contribué de façon significative a la beauté de la ville. Bisous

    • Moi je ne connais pas Vienne. Je crois que si on peut revoyager un jour, ce sera une destination à explorer ! Bon weekend 😉

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.