Vivian Maier – Catalogue

vagabondageautourdesoi.com Vivian Maier Catalogue Avec sa couverture jaune soutenu très années soixante, le catalogue de l’exposition Vivian Maier est une petite pépite  créé sous la direction d’Anne Morin, commissaire de l’exposition du Musée du Luxembourg.

Céline Walter accompagne de ses mots poétiques ce recueil des photographies exposées pour la première fois à Paris. Habitant la Côte d’Or, elle s’est fait connaître en écrivant certains des Portraits dans le journal Libération. Actuellement, elle se consacre entièrement à son écriture poétique et sensible en répondant à divers projets.

Deux analyses complètent la préface signée de Chris Dercon, Président de la Réunion des musées nationaux du Grand Palais. La première signée d’Anne Morin replace la photographe, il y a quelques temps encore inconnue, dans l’histoire de la création artistique. La seconde écrite par Christa Blumlinger analyse l’œuvre photographique mais surtout cinématographique dans leur portée artistique.

A la fin du volume, Ann Marks résume le travail réalisé autour de l’artiste avec les recherches généalogiques qu’elle a entrepris pendant de longues années. Elle a fait paraître l’intégralité de son travail dans la traduction française appelée « Vivian Maier révélée ».

Autre détail intéressant, les pages de garde sont illustrées avec le plan de Chicago, ville que Vivian Maier n’a cessé d’arpenter pour dénicher ses multiples portraits ou gestes intimistes.

Dans un catalogue, le lecteur recherche  le plaisir de se plonger dans une exposition qu’il n’a pas vu ou au contraire pour faire revivre les émotions qu’il a ressenti lors de sa visite. Celui de Vivian Maier est un excellent cadeau pour les fêtes à venir pour plonger le lecteur dans son œuvre.

Puis quelques extraits

cite-56a4b9b45f9b58b7d0d8877b

Vivian Maier, c’est une ville qui se dresse, immense comme une forêt de monolithes.

Nous nous ressemblons tant. Comme se ressemblent tous ceux qui n’ont qu’une caisse en bois et le temps pour trait d’union.

Le mot « vieux » sait s’habiller avec goût. Lorsqu’il apparaît, tous les autres mots se taisent. Je dois dire que ma langue s’habille de silence.

La rue aime ressortir ses bijoux de famille.

Il n’aura fallu qu’une toute petite asymétrie dans les rouages de l’Histoire pour que l’archive de Vivian Maier, si dense et si complexe, remonte lentement à la surface du visible comme un rhizome traverse la généalogie du temps et les cartographies du siècle pour apparaître au jour, quelque part, et s’ériger enfin.

C’est au cœur de cette fluctuation de la société américaine, sans répit ni relâche, que Vivian Maier sonde, contemple, observe méticuleusement ce tissu urbain qui reflète déjà les grandes mutations sociales et politiques de son histoire.

C’est le temps de la surabondance, du trop-plein, du très loin, de l’excès et de l’extase. C’est le temps de la modernité surexposée dont l’envers est une face noire, un arrière-monde qui formera toute l’épaisseur de l’œuvre de Vivian Maier.

Son cadrage, à peine en contreplongée, magnifie le corps et la présence de l’autre et laisse entrevoir suffisamment d’indices sur leur stature, leur tenue vestimentaire et leur expression pour évaluer leur « pondération » dans l’ordre social.

La ville est un théâtre, et de la rue, une histoire où elle marche en effaçant ses pas.

Vivian Maier, dotée non seulement de ce sens de l’humour mais aussi d’un caractère bien trempé, photographie le bon mauvais goût de ces dames tout en saisissant leurs réactions lorsqu’elle fait irruption sur le territoire sans crier gare : visages crispés, grimaces, moues,rictus, elle capte avec zèle le lapsus de ces masques pourtant soucieux de donner la meilleure représentation d’eux-mêmes.

Pour aller plus loin

vagabondageautourdesoi.com - Ann Marks

Ann Marks – Vivian Maier révélée

Il faut vraiment remercier les éditions Despire d’avoir fait paraitre en France l’imposant travail généalogique d’Ann Marks sur Vivian Maier déjà publié en 2019 aux États -Unis sous le titre Vivian Maier Developped.

Ann Marks, retraitée de postes à responsabilité dans des grosses entreprises, consacre son temps à la généalogie. Pendant six ans, elle étudie à peu près les 140 000 clichés de Vivian Maier, ses films super 8 et 16 mm et tous ses enregistrements qui constituent l’œuvre de cette artiste. La suite ici

Vivian Maier – Musée du Luxembourg

vagabondageautourdesoi.com Vivian Maier -

L’exposition Vivian Maier au Musée du Luxembourg présente pour la première fois en France les clichés d’une grand photographe du XXè siècle, restée parfaitement inconnue, jusqu’en 2007. (Voir Vivian Maier )

L’essai d’Ann Mark donne des pistes de compréhension de son art. L’exposition n’en fait pas référence ni même ne replace Vivian Maier dans la grande histoire des Street Photography du XXè siècle.

Néanmoins en cinq parties, l’exposition propose un parcours de découverte du talent de cette femme considérée au départ comme une Marie Poppins photographe mais dont les clichés révèlent un regard sûr, affirmé et réfléchi d’une grande artiste. La suite ici

Vivian Maier

Présentation de son parcours notamment en France dans la Vallée du Champsaur

Ici en bref

D'habitude, je ne partage pas mes lectures lorsqu'elles ne m'ont pas plue ! Mais, là, c'est le livre qui se vend à plus

vagabondageautourdesoi.com Vivian Maier Catalogue
Un premier extrait

vagabondageautourdesoi.com Vivian Maier Catalogue

vagabondageautourdesoi.com Vivian Maier Catalogue
Puis encore un autre
vagabondageautourdesoi.com Vivian Maier Catalogue
Avec un poème de Céline Walter
vagabondageautourdesoi.com Vivian Maier Catalogue
Les photos de journaux, sorte de marotte de Vivian Maier !

vagabondageautourdesoi.com Vivian Maier Catalogue

vagabondageautourdesoi.com Vivian Maier Catalogue
Puis encore

vagabondageautourdesoi.com Vivian Maier Catalogue

vagabondageautourdesoi.com Vivian Maier Catalogue

vagabondageautourdesoi.com Vivian Maier Catalogue
Puis, le dernier

Du côté des critiques

Librairie Descours 

D’autres blog en parlent

Hôtels paris Rive Gauche

Questions pratiques

Vivian Maier – Catalogue de l’exposition

Éditeur :  Réunion des Musées Nationaux

Twitter : @GrandPalaisRmn   Instagram : #reuniondesmuseenationaux

Parution : 15 septembre 2021

EAN : 9782711878420

Lecture : Octobre 2021

Essais

Auteurs commençant par R

Chroniques littéraires

6 commentaires

    • Oui c’est vraiment une grande photographe que l’on découvre en France. Bon début de semaine !

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :