Actualités

ACTUALITÉS CULTURELLES

Présentation des actualités dans tous les domaines qui font la diversité de ce blog :  littérature générale, roman policier, essais lus et chroniqués dans le mois courant, dernières visites et voyages ainsi que des actualités culturelles effectuées.

Merci beaucoup aux nouveaux abonnés pour leur confiance et, bien sûr, aux anciens

pour leur présence fidèle.

Actualités Littérature contemporaine

Maylis de Kerangal – Canoës

vagabondageautourdesoi.comMaylis de Kerangal réunit huit nouvelles comme un roman particulier autour de l’expression de la voix humaine.

Maylis de Kerangal triture jusqu’à la démesure son langage, choisissant mots et expressions au plus juste de son envie de perfection, les malaxant pour faire éclore émotions et sensations, les agençant sur plusieurs pages sans respiration, le point intervenant longtemps après …

Lire la suite ici

IDISS (BD)

vagabondageautourdesoi.comIDISS est le prénom de la grand-mère de Robert. Par cette BD, Richard a repris le roman de Robert et s’est associé à Fred Bernard pour faire revivre cet hommage dans ce roman graphique si éclatant pour une femme chère à son cœur mais au destin particulier.

Bessarabie est une province actuellement située au bord de la Mer Noire entre la Roumanie et la Moldavie, qui à l’époque de la naissance d’IDISS est sous domination  russe depuis le début du 19è siècle. Bénéficiant d’un statut particulier, la communauté juive y vit à l’abri des persécutions russes de l’époque. Seulement, vers 1840, la situation se dégrade et de nouveau la population subit le rejet et l’injustice. Lire la suite ici

Agnès Signani – Les Trois Filles de l’Instit

Au pays de Longwy, en Lorraine, Agnès Signani présente l’histoire d’une famille tout au long du XXè siècle. En fait, il s’agit d’un récit autobiographique puisque « l’instit » est la mère de l’auteure. Le lecteur l’apprend vers la fin.

Ainsi, pour Geneviève, le destin ne l’a pas épargnée ! Malgré une petite enfance heureuse, tout s’effondre avec le décès de sa mère puis avec celui de son père ! La suite ici

Alice Casado – Sois la bienvenue

vagabondageautourdesoi.comLa plongée dans le passé de Marie-Louise Begue dite Malou est présentée par Alice Casado dans son récit Sois la bienvenue. Seulement, celui-ci n’est pas ordinaire puisque cette jeune fille confiée à l’Assistance Publique dès l’âge de 5 ans va associer brièvement son parcours à celui du poète René Char.

Marcelle Reine Begue, matricule 505 née le 21 mai 1933 à la Maison des Mères d’Avignon, fille de Malou né de père inconnu va remonter sa filiation avec l’aide de sa petite-fille, la narratrice.  Un test ADN vient confirmer ce que la rumeur familiale évoquait : René Char est le père de Marcelle. La suite ici

Axel Sénéquier – Le bruit du rêve contre la vitre

vagabondageautourdesoi.com Les nouvelles écrites lors du confinement par Axel Sénéquier sont regroupées sous ce titre magnifiquement poétique Le bruit du rêve contre la vitre. Avec cette pandémie, nos rêves se sont bloqués sur un monde qu’on a du précipitamment mettre en sommeil.  Est-ce que nos rêves ont fait du bruit en se cognant contre cette réalité ? Vont-ils en faire d’autres ? Axel Sénéquier nous livre avec brio sa vision optimiste de notre monde plus adaptable que nous l’avions imaginé.

Douze nouvelles sont présentées comme les douze mois d’une année tellement particulière où le rythme effréné du monde s’est arrêté net.  La suite ici

Pour finir, les derniers romans lus en mai

Jonathan Coe – Billy Wilder et moi

vagabondageautourdesoi.com

Jonathan Coe propose avec Billy Wilder et moi un roman quelque peu nostalgique sur la grandeur déchue d’Hollywood, à travers la figure bourrue, drôle et tendre à la fois du réalisateur-scénariste tout en racontant la complexité de sa création.

Du haut de ses 57 ans, Calista Frangopoulos est talentueuse. Elle est une compositrice renommée, même si elle passe, actuellement, une période plutôt silencieuse. Elle a su élever deux filles merveilleuses qui prennent leur envol dans deux directions différentes mais qu’elles choisissent. Du coup, vient le temps des réflexions sur la vie qui passe, qui est passée et les choix qu’il faut opérer pour poursuivre son chemin. La suite ici

Actualités littérature jeunesse

Tout savoir sur l’Art

vagabondageautourdesoi.com Tout savoir sur l’Art est un documentaire à feuilleter avec ses enfants ou petits-enfants  placés juste à côté ou alors sur les genoux pour leur faire découvrir cette notion si abstraite qu’est l’Art.  Quarante questions sont traitées sur une double page. De « Qu’est-ce qu’un mouvement en art ? » à « Pourquoi chercher à choquer » en passant par  » Comment tromper l’œil ?« , Tout savoir sur l’Art propose une vision non exhaustive mais pédagogique et documentée de cette notion si subjective et controversée. Lire la suite ici

Actualités Essais

Anne Sinclair – Passé composé

vagabondageautourdesoi.com Passé composé écrit par Anne Sinclair raconte ses mémoires à la fois professionnelles et privées, du moins, comme elle l’explique, dans le prologue, avec sincérité et justesse et non exhaustivité. En effet, il ne s’agit nullement de sombrer dans les révélations que le buzz médiatique actuel recherche à tous prix, mais de raconter le destin hors-norme d’une femme hors du commun !

Issue de la haute bourgeoisie progressive du 16ème arrondissement de Paris, Anne Sinclair décrit une jeunesse dorée, choyée et même adulée notamment par un père qui la surnomme Toute-PetiteLa suite ici

Arnauld Miguet – 133 jours à Wuhan avec un chien, un chat et la peur au ventre

vagabondageautourdesoi.com

Arnauld Miguet est apparu, chaque soir, au journal de France 2, pour donner des nouvelles de l’épidémie qui, quelques semaines plus tard, paralyse le monde entier.

Wuhan est une ville de l’industrie automobile, le Boulogne Billancourt chinois, où notamment Peugeot s’est implanté dès 1996 et Renault seulement en 2016 . Actuellement, elle compte plus de 11 millions d’habitants, soit presque cinq fois plus que Paris. La suite ici

Actualités polars

Olivier Bal – La forêt des disparus

vagabondageautourdesoi.comDans l’Oregon, au cœur d’une forêt de sequoias où le village de Redwoods est caché aux regards des étrangers, a lieu une série de disparitions qu’Oliver Bal raconte dans La forêt des disparus, son nouveau thriller. Paul Green, son héros journaliste, reprend du service bien malgré lui mais, pas pour nous, un vrai plaisir !

Après l’Affaire Clara Miller,- Olivier Bal la résume au chapitre 3- Paul Green s’aperçoit qu’il doit s’occuper de sa propre vie plutôt que de scruter celle des autres. Au cœur du Parc National de Redwood, il traverse la forêt de conifères quand survient une panne automobile l’obligeant à s’arrêter. Devant lui,  un chalet qu’il achète et depuis cinq ans s’y terre. La suite ici

Puis le dernier polar lu en mai

Franck Thilliez – 1991

En racontant les débuts de son « Requin » au 36 quai des Orfèvres, Franck Thilliez plonge dans l’année 1991 pour décrire une police dont les investigations sont révolues mais qui flirtent toujours avec la loi et les procédures pour arriver à connaître la vérité et arrêter les assassins.

Ce 10 décembre 1992, Philippe Vasquez rentre de son boulot, harassé par la musique, la foule et les lumières. Sa seule envie, se mettre devant  » La dernière séance « !  Mais une lettre et un livre vont bouleverser sa soirée…La suite ici

 

Actualités culturelles

OUVERTURE – Bourse du Commerce – Pinault Collection

Né en Suisse en 1973, Urs Fischer commence sa carrière d’artiste dans le domaine des images comme photographe.

Vivant aux États-Unis, il est devenu l’enfant chéri des collectionneurs du marché de l’art contemporain. Ses thèmes explorent l’imperfection, le consumérisme et l’évanescence des choses mêmes leur dégradation et leur décomposition. La suite ici

Bourse du Commerce Pinault Collection

vagabondageautourdesoi.com

La Bourse du Commerce Pinault Collection se situe dans un lieu chargé d’histoire.

Au cœur du quartier des Halles de Paris, tout près de l’église Sainte Eustache et du forum dans cette ère réaménagée en jardin apprécié par tous, poumon vert de ce quartier urbanisé.

La suite ici

Chroniques de voyage

Voyage sur la Côte de Nacre

Houlgate et ses villas

vagabondageautourdesoi.com

Les villas de villégiatures à Houlgate sont plus de trois cents cinquante dans cette petite station balnéaire située en face de Cabourg. Immortalisé par Marcel Proust, le Grand-hôtel et sa promenade du bord de plage est un classique. La bourgade d’Houlgate est plus populaire, plus familiale, moins guindée que sa voisine.

Avant les années 1850, Cabourg tout comme Houlgate et Villers-sur-Mer sont de modestes villages de pêcheurs. D’ailleurs, Houlgate s’appelait Beuzeval. Les premières villas furent construites sur la rive gauche du Drochon. Houlgate est le nom d’une colline voisine. La suite ici

Et, finalement, actualités, Bric à brac de culture en vrac

D’ores et déjà, ces jours-ci

Walter Evans à la Havane

Walter Evans (1903 – 1975) était issu de la grande bourgeoisie américaine. Jusqu’à la fin de son adolescence, il reçoit une éducation attentive aux objectifs que ce sont fixés ses parents, la conservation de son rang social !

Néanmoins, leur divorce amène Walter Evans a voir la réalité du monde. Obligé de travailler car son père a coupé tous les moyens de subsistance pour lui et sa mère, il découvre une vie difficile faite d’incertitudes. Au bout de quelques années, conscient de ses difficultés, son père lui paye un voyage en Europe de 13 mois pour continuer à parfaire son éducation. La suite ici

Madeleine Vionnet

Madeleine Vionnet est une figure de la haute-couture de l’entre deux-guerre, mais complétement oubliée aujourd’hui. Elle a notamment supprimée la première le corset de ses créations. Mais, c’est Paul Poiret qui s’en attribuera la paternité.  C’est normal pour l’époque !

Née en 1876, elle fait toute son enfance à Aubervilliers, dans la Seine-Saint-Denis, où son père est nommé receveur d’octroi. Sa voisine lui apprend à coudre. En 1890, elle entre en apprentissage dans une maison de couture de la rue de la Paix qu’elle quitte pour découvrir l’atelier de Kate Reily à Londres. La suite ici

Bivouac de Napoléon

vagabondageautourdesoi.com Pendant ses campagnes militaires, Napoléon a développé des techniques pour garder un certain confort. Son bivouac n’en était pas vraiment un.  L’exposition actuellement à La Villette témoigne de ce souci.

La collection présentée est issue du Musée Wellington. Le tapis de sol « Léopard » est isolant et épais. Le pliable est mis à l’honneur avec le lit, la chaise et la table. La lampe est dite bouillotte (1815). Une fois qu’il faut déménager, tout est plié et rangé dans des malles y compris la lampe. La suite ici

Télarama

Beaux-Arts

9 commentaires

    • Merci Renée. Très bonne idée ta cybercarte pour remercier les abonnés de ton blog ! Je te pique l’idée pour l’an prochain, si je m’en souviens 😉 Bravo. Très bonne fête !

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.