NEWS

Polar

Sauve-la – Sylvain Forge

@vagabondageautourdesoiUn appel téléphonique dans une vie ordonnée au millimètre près refait revivre un amour d’il y a plus de vingt-ans qu’Alexis Lepage n’a cessé d’aimer et qui l’a tellement aidé à vivre.

La seule possibilité de revoir la fille à « la jupe tribale » est qu’il prouve son identité sur le lien du SMS envoyé sur son portable et d’un coup, une conversation avec sa tendre Clara peut de nouveau débuter mais toujours en SMS…Qu’importe !

Sylvain Forge raconte dans « Sauve-la » la réapparition de Clara Vasilescu, sa demande de retrouver sa fille chérie alors que celle – ci a été déclarée morte dans un accident d’autocar. La suite ici

Venise – Guido Brunetti

@vagabondageautourdesoiUne ville – Un flic de polar – Donna Leon

Américaine, la globe trotteuse Donna Leon s’est installée en Italie il y a près de quarante ans. Professeur de littérature ayant soutenue sa thèse sur Jane Auster, elle enseigna sur la base de l’armée américaine de Venise. C’est dans cette ville que cette démocrate convaincue à commencer à écrire des romans policiers avec pour héros Commissario Guido Brunetti. Ses romans, en général un par an, sont traduits dans une vingtaine de langues sauf l’italien, car Donna Leon aime la discrétion et refuse la célébrité. Elle souhaite conserver sa capacité à vivre normalement. La suite ici

@vagabondageautourdesoiLos Angeles – Harry Bosch

Une ville – Un flic de polar – Michael Connelly

Journaliste au Los Angeles Times pendant douze années, Michael Connely a commencé à connaître le succès lorsqu’il a associé son enquêteur – inspecteur Hieronymus Bosch, dit « Harry Bosch » à la ville de Los Angeles. Depuis trente ans, une trentaine de livres sont parues et une série dont il supervise la réalisation connait le succès. La suite ici

Le jour où Kennedy n’est pas mort – R.J.Ellory

@vagabondageautourdesoiMitch  Newman a perdu son père lors d’une guerre en Afrique. Ce combat est photographié un mois plus tard par le grand Cappa. A son tour, Mitch veut partir en Corée pour devenir grand reporter. Mais, là-bas, il rencontre la peur et la mort.

De retour quatre mois plus tard, sa belle fiancée ne répond pas à ses lettres de demande de pardon. Quinze ans après, le journaliste prometteur est devenu free-lance portant sa dépression à bout de verres. Mais, elle, Jean Boyld, journaliste pourtant reconnue, vient à se suicider. La suite ici

Littérature française

@vagabondageautourdesoiAvant que j’oublie-Anne Pauly

Heureusement qu’il y a des prix pour exhumer des pépites des tiroirs et remettre en lumière des romans publiés à la rentrée dernière qu’on avait laissé passer. Le prix du Livre Inter m’a alertée sur la nécessite de découvrir « Avant que j’oublie » d‘Anne Pauly !

L’hommage pour un père, lorsque celui-ci se vit par ses violences, sa fureur lors du trop d’alcool, son égoïsme et surtout la peur qu’il génère, n’est pas facile à écrire ! La narratrice a pris longtemps l’attitude résignée de celle qui n’oublie pas mais ne dit rien. La suite ici

La commode aux tiroirs de couleurs – Olivia Ruiz

@vagabondageautourdesoiSon prologue est comme un uppercut ! Olivia Ruiz écrit comme elle parle, en chantant. Elle présente l’Abuela, avec son « Je t’aime » qu’elle lui adresse à sens unique. Son tempérament est fortement épicé  mais suave, à la fois, comme sa cuisine. Et, ce meuble qui trône au milieu de son salon que l’on devine exiguë et encombré. Ah, j’oubliais ! Le disque de Morricone en fond sonore…Ça y est, Olivia ! On est prêt. Allez  en route pour « La commode aux tiroirs de couleurs ». La suite ici

L’énigme de la chambre 622 -Joël Dicker

@vagabondageautourdesoiComment rendre hommage à un homme qui a su vous révéler, et vous accompagner sur le chemin de la célébrité ? Comme la série consacrée à la relation entre un comédien et son agent, Joël Dicker détaille dans « L’énigme de la chambre 622 » la relation d’amitié, de soutien et de travail qu’il a eu avec son éditeur Bernard de Fallois décédé quelques mois plus tôt.   Et comme un écrivain ne sait raconter que des histoires, Joël Dicker lui rend hommage par ce récit inséré dans un roman à tiroirs. Lire la suite ici

Essai

Architecture XXL – Revue d’art DADA

@vagabondageautourdesoiLa revue DADA est un magazine pour s’initier à l’art en famille. Créé dans les années 90, la revue consacre chaque mensuel à faire découvrir un thème traité en quatre ou cinq chapitres. S’y ajoute un Abécédaire, une ou deux fiche(s) atelier à faire en famille, une mini BD et un chapitre de plusieurs pages consacré aux nouveautés. Le tout est rédigé non seulement dans un langage clair, qui peut être compris de tous, mais en incluant définitions, explications pour répondre à l’enfant. Cette revue m’était connue et j’en appréciais le sérieux pour aider à comprendre mouvement ou artiste. La suite ici

Brassens et Tintin – Renaud Nattiez

@vagabondageautourdesoi

Il faut un certain culot pour comparer l’univers de Tintin à celui de Brassens. Essayer de comparer le libertaire avec le conformiste qui s’affiche dans un journal de droite, le séducteur timide et l’adolescent asexué, le boy-scout catho et le sans Maître ni Dieu, et pourtant Renaud Nattiez trouve des analogies voire même des affinités entre les deux. 

 La suite ici

Visiter

Soleils noirs- Louvre Lens

@vagabondageautourdesoi

De l’Égypte à Soulages,

l’épopée de la couleur noire

La couleur noire fait référence au sein de cette région au charbon, aux terrils et aux mineurs. Imaginez la réouverture de ce musée après cette période particulière avec ce thème est un vrai clin d’œil aux habitants!Suite ici

Appartements privés Chantilly

Les appartements privés du duc et de la duchesse d’Aumale sont situés au rez-de-chaussée du Petit Château. Le duc d’Aumale les fit aménager en 1844-1846 par le peintre et décorateur romantique Eugène Lami peu après son mariage. Fermés pour rénovation depuis deux ans et ré-ouverts en début d’année 2019, ce sont « les seuls appartements princiers de la monarchie de Juillet entièrement conservés en France » La suite ici

Voyage

Musée Maison Tolstoï -Moscou

@vagabondageautourdesoiLe musée Tolstoï se trouve dans l’ancienne maison de l’écrivain Léon Tolstoï (1828-1910) qu’il habita de 1882 à 1901 rue Khamovniki (aujourd’hui 21, rue Léon-Tolstoï) à Moscou. C’est là qu’il écrivit plus d’une centaine d’œuvres. La suite ici

Triangle d’or-Saint Pétersbourg

@vagabondageautourdesoiSaint-Pétersbourg fut créé de toutes pièces au début du XVIIIe siècle par Pierre Le Grand. Sa passion de l’eau, son rejet de Moscou et son amour de l’occident lui fait imaginer une ville incomparable, à la fois fastueuse et grandiose, qui ressemble à un musée à ciel ouvert. La suite ici

BRIC A BRAC DE CULTURE

Portrait de Herbert List

 

Herbert List est un photographe allemand né en 1903 et mort en 1975. Devenu photographe vers 1930, les « lois de Nuremberg » instaurées par le régime national-socialiste et ses amitiés homosexuelles, font de lui un « juif de sang mêlé » et l’incitent à quitter l’Allemagne en 1936. La suite ici

Silent Love@vagabondageautourdesoi

C’est dimanche ! Aujourd’hui on parle d’amour …

La suite ici

@vagabondageautourdesoiRoi catalan à Pompidou

Cet été, le centre Pompidou a choisit une expérience d’immersion inédite dans l’œuvre de Miro et plus particulièrement ses trois tableaux Bleu I-II-III. Et qui mieux que son petit-fils pour nous en parler …La suite ici

@vagabondageautourdesoiAmstrong – Nougaro

« Amstrong »raconte Claude, je l’ai écrite à l’île de Ré dans la maison paternelle lors d’une tournée. Je revois l’Oldsmobile, la première voiture  américaine dont j’avais fait les frais; Elle était plate comme une planète, dorée, climatisée, à l’intérieur on pouvait mettre des disques, je mettais le « Good Book » d’Amstrong, et j’ai écrit la chanson dans le fauteuil de cette bagnole américaine. La suite ici

7 commentaires

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.