Actualités culturelles

ACTUALITÉS CULTURELLES

Présentation des actualités dans tous les domaines qui font la diversité de ce blog :  littérature générale, roman policier, essais lus et chroniqués dans le mois courant, dernières visites et voyages effectuées, ainsi que des actualités culturelles. 

vagabondageautourdesoi.com

Merci beaucoup aux nouveaux abonnés pour leur confiance et, bien sûr, aux anciens pour leur présence fidèle.

Actualités littéraires

Paola  PiganiEt ils dansaient le dimanche

Rappeler par la fiction ce qu’a été la lutte ouvrière entre les deux guerres dans une banlieue industrielle de Lyon c’est le pari réussi de Paola Pigani qui dresse pendant dix ans un état de conscience qui prend peu à peu forme et qui abouti au Front populaire. La suite ici .

Mohamed Mbougar Sarr – La plus secrète mémoire des hommes – Goncourt 2021

vagabondageautourdesoi.com Mohamed Mbougar Sarr Mohamed Mbougar Sarr propose un roman intense, puissant et même haletant avec La plus secrète mémoire des hommes que le prix Goncourt vient de consacrer en cette année 2021.

Diégane Latyr Faye est un jeune écrivain sénégalais, arrivé en France depuis si longtemps qu’il n’envisage pas de retour dans son pays. Lui, l’écrivain, a une obsession qui le brûle : retrouver le roman Le labyrinthe inhumain d’un certain T.C Elimane, publié vers 1938, et comprendre comment est écrit un grand livre. Ce dernier raconte l’histoire d’un roi acceptant de brûler les vieillards de son royaume au début en échange d’un pouvoir énorme.

Il s’agit pour Diégane de rechercher des éléments auprès de ceux qui ont connu cet aîné autant auprès de sa propre famille, au Sénégal, qu’auprès de ceux qui l’ont rencontré en France, comme ses amis éditeurs et les autres écrivains francophones. Mais aussi, son enquête l’amene à Amsterdam auprès d’une étonnante écrivaine originaire de Dakar et même en Amérique du Sud recherché une poétesse Haïtienne. La suite ici

Jérôme Chantreau – Bélhazar

vagabondageautourdesoi.com Jérome Chantreau En 2013, est-ce des violences policières ou le hasard qui ont coûté la vie au jeune Bélhazar ! Jérôme Chantreau sort de l’oubli l’adolescent Antoine-Bélhazar Jaouen, âgé de dix-huit ans, mort lors d’une interpellation judiciaire.

Jeune dandy, Bélhazar est un ancien élève de Jérôme Chantreau et aussi ami de ses enfants. Sa mort est tombée dans l’oubli. L’écrivain va mener l’enquête auprès de ses parents et de ses amis. Il va s’attacher à découvrir la vérité.

Pour Jérôme Chantreau l’histoire est aussi un prétexte pour distiller ses réflexions sur sa vie, ses ressentis sur le monde et ses aléas ainsi que ses souvenirs. Et, en général, ça sonne vrai et précis.

Le narrateur, Jérôme Chantreau puisqu’ici tout est dit réel, découvre un enfant particulier qui dès ses dix ans cherchait par tous les moyens à être différent et à se faire remarquer.  Presque un poète et même peut-être un artiste. Il rencontre souvent les parents, s’imprègne de leurs douleurs tout en les liants à son propre désarroi. La suite ici 

François-Henri Désérable -Mon Maître et mon vainqueur

Grand Prix du roman de l’Académie Française 2021

vagabondageautourdesoi.com François-Henry Deserable Pour le titre de son nouveau roman Mon Maître et mon vainqueur, François-Henri Désérable choisit un extrait d’un poème de Chanson pour elles par Verlaine pour décrire une passion amoureuse des temps modernes où la littérature y est complètement imbriquée.

Le narrateur est convoqué devant le juge d’instruction pour aider à comprendre Vasco, son ami, et éclairer ses intentions à partir d’un carnet manuscrit sorte de journal de sa passion amoureuse, composé de poèmes et de haïkus. Il a été retrouvé ainsi avec un révolver et ses mains comportant des résidus de poudre.

Tina, Vasco et Edgar ou alors Tina, Edgar et Vasco ! Pour le juge, Vasco c’est Vincent Ascot. Et, pour ce dernier, Tina est sa princesse andalouse ! Edgar, lui, il l’appelle La doudoune. Mais, Tina, elle, s’appelle, sur ses papiers d’identité, Albertine. La suite ici

Actualités BD

Ceux du Chambon -BD

vagabondageautourdesoi.com Ceux du Chambon - La BD Ceux du Chambon fait acte de témoignage et de mémoire sur le récit biographique de deux enfants sauvés de la déportation par l’engagement du village de Chambon-sur-Lignon.  Situé dans le département de Haute-Loire, Le Chambon -sur- Lignon est un village niché près d’un lac et entouré de montagnes.

Depuis les années trente, le village avait l’habitude d’accueillir des réfugiés, d’Espagne, d’Allemagne et d’Autriche, juifs ou non, ayant besoin d’être caché pour échapper aux persécutions et à l’extermination.

Ce pays cévenol n’oublie rien des persécutions dont il a été victime. Il s’inscrit dans une démarche où on dit peu pour faire plus ! La suite ici

Actualités polars

Ragnar Jonasson-Dix âmes, pas plus

vagabondageautourdesoi.com -Ragnar JonassonRagnar Jonasson, le Simenon islandais comme le présente son éditeur, propose son nouveau polar Dix âmes, pas plus qui se situe au nord de son pays, dans le village de Skàlar. Sur la péninsule de Lang, c’est un lieu complétement paumé où l’obscurité en hiver ne semble pas quitter l’extérieur.

Una n’a pu faire médecine comme son père. Alors elle est devenue enseignante. Seulement, son salaire d’enseignante ne suffit plus à lui assurer un petit confort. Elle doit sans cesse se restreindre chaque jour un peu plus. Ses relations sociales semblent être elles aussi en régression.

Alors, lorsque Sarah a connaissance  qu’on cherche dans le nord une enseignante, elle pousse son amie, Una, à participer pour un an à cette expérience, pour se changer les idées, pour enfin connaître d’autres choses. La suite ici

Juan Carlos Méndez Guédez-La vague arrêtée

vagabondageautourdesoi.com - JuanCarlosMendezGuédez Les éditions Métailié proposent la traduction d’un second roman de Juan Carlos Méndez Guédez, écrivain vénézuelien, ici un polar, La Vague arrêtée.

Magdalena Yaracuy est connue pour être la sorcière détective, ou enquêtrice,  elle préfère ! Originaire du Vénézuela, elle vit actuellement à Madrid. Elle est contactée pour résoudre la disparition de la fille de l’homme aux yeux de huski, homme politique au pouvoir important en Espagne, Begona partie s’exiler au Vénézela. La suite ici

Actualités Essais

Vivian Maier – Catalogue

vagabondageautourdesoi.com Vivian Maier Catalogue Avec sa couverture jaune soutenu très années soixante, le catalogue de l’exposition Vivian Maierest une petite pépite  créé sous la direction d’Anne Morin, commissaire de l’exposition du Musée du Luxembourg.

Céline Walter accompagne de ses mots poétiques ce recueil des photographies exposées pour la première fois à Paris. Habitant la Côte d’Or, elle s’est fait connaître en écrivant certains des Portraits dans le journal Libération. Actuellement, elle se consacre entièrement à son écriture poétique et sensible en répondant à divers projets. La suite ici

William Audureau – Dans la tête des complotistes

vagabondageautourdesoi.com - William Audureau - William Audureau propose une étude très sérieuse pour donner des éléments de compréhension et pour comprendre un phénomène qui ne cesse d’augmenter, celle du complotisme, depuis que les institutions s’affaiblissent et que les médias ne sont plus reconnues comme source d’information fiable.

Journaliste au Monde, William Audureau fait partie de l’excellente cellule d’investigation les Décodeurs qui décrypte les fausses informations, notamment sur internet. « Dans la tête des complotistes », il revendique la posture de celui qui ne cherche pas à contredire mais celui qui cherche à comprendre.

Car, à l’heure où chacun doit mettre en œuvre ses propres outils de vérification de l’information, surtout si la fréquentation des réseaux sociaux est habituelle, il est urgent de comprendre cette théorie du complot qui envahit de plus en plus l’espace publique. La suite ici.

vagabondageautourdesoi.com - Ann Marks

Ann Marks – Vivian Maier révélée

Il faut vraiment remercier les éditions Despire d’avoir fait paraitre en France l’imposant travail généalogique d’Ann Marks sur Vivian Maier déjà publié en 2019 aux États -Unis sous le titre Vivian Maier Developped.

Ann Marks, retraitée de postes à responsabilité dans des grosses entreprises, consacre son temps à la généalogie. Pendant six ans, elle étudie à peu près les 140 000 clichés de Vivian Maier, ses films super 8 et 16 mm et tous ses enregistrements qui constituent l’œuvre de cette artiste. La suite ici

Actualités littérature jeunesse

A l’École – At School

Quel plaisir de découvrir cet album A l’École – At School ! Il raconte les cours, les récréations et même la cantine avec son héros, Mini-Léon, qui explore cette communauté d’enfants à partir de treize tableaux de peinture.

L’aspect général est agréable : la couverture est glacée et l’album, léger. De petites mains peuvent aisément se l’approprier sans l’abîmer.

Mini- Léon, on le retrouve à chaque double page comme un Jiminy Cricket qui va entrainer l’enfant dans la découverte des tableaux. Sorte de petit dragon espiègle et futé, il change de costume à chaque page et s’exprime dans les deux langues, français et anglais. Ce sont ses mots que l’adulte va lire pour attirer l’attention de l’enfant sur la scène différente à chaque double page. La suite ici

Actualités culturelles 

vagabondageautourdesoi.com Soutine de Kooning

 Soutine  / de Kooning – Musée de l’Orangerie

Le postulat de départ de cette exposition est de démontrer le rapport entre l’évolution du travail de Willem de Kooning en s’inspirant de celle de Chaïm Soutine. 

Originaire de l’actuelle Biélorussie, Chaïm Soutine (de son vrai nom Smilovitchy) arrive à Paris en 1912. Installé à la Ruche puis à la Cité Falguière puis dans le sud de la France, Soutine côtoie Modigliani (1884-1920) et le sculpteur Lipchitz (1891-1973), en autres.

C’est le collectionneur Paul Guillaume qui fit connaître le peintre au collectionneur américain Albert C. Barnes (1872-1951).   Dès 1923, Barnes introduit Chaïm Soutine aux États-Unis. La suite ici

Vivian Maier – Musée du Luxembourg

vagabondageautourdesoi.com Vivian Maier -

L’exposition Vivian Maier au Musée du Luxembourg présente pour la première fois en France les clichés d’une grand photographe du XXè siècle, restée parfaitement inconnue, jusqu’en 2007. (Voir Vivian Maier )

L’essai d’Ann Mark donne des pistes de compréhension de son art. L’exposition n’en fait pas référence ni même ne replace Vivian Maier dans la grande histoire des Street Photography du XXè siècle.

Néanmoins en cinq parties, l’exposition propose un parcours de découverte du talent de cette femme considérée au départ comme une Marie Poppins photographe mais dont les clichés révèlent un regard sûr, affirmé et réfléchi d’une grande artiste. La suite ici

Georgia O’Keeffe l’esprit pionnier – Centre Pompidou

vagabondageautourdesoi.com Georgia O'Keeffe

Cette rétrospective sur Georgia O’Keeffe bouleverse la présentation chronologique habituelle de ce type d’exposition. L’espace est ouvert. Du coup, le visiteur suit sa curiosité et son envie. Au départ, on s’y perd. Puis très vite, le visiteur se prend au jeu, avance, recule, revient revoir une toile, discute, argumente et repart vers une autre. C’est vivant même si c’est osé ! Belle initiative !

Mais, c’est quand même la première fois après l’exposition de Grenoble qui présentait quatre-vingt tableaux en 2015 en les reliant à ses amis photographes que l’icône de la peinture américaine. Cette exposition fut présentée à Madrid cet été et rejoindra la Fondation Beyeler à Bâle au début 2022. La suite ici

Et finalement, Bric à brac de culture en vrac

Joséphine Baker

vagabondageautourdesoi.com Joséphine Baker

Pour apporter ma modeste contribution en ce jour de panthéonisation, voici une petite autobiographie très orientée, très sélective, absolument pas complète de la grande dame qu’était Joséphine Baker (1906- 1975) !

A Saint-Louis dans le Missouri, Joséphine Freda McDonald nait dans une famille d’artistes. Lors de ses 1 an, les parents se séparent. Sa mère se remet en ménage et Joséphine devient l’aîné de quatre enfants. Seulement, la famille vit dans la misère.La ségrégation imprègne de ses griffes tout. Le beau-père ne travaille pas mais fait travailler son petit monde. La suite ici

Télérama

Beaux-Arts

9 commentaires

    • Merci Renée. Très bonne idée ta cybercarte pour remercier les abonnés de ton blog ! Je te pique l’idée pour l’an prochain, si je m’en souviens 😉 Bravo. Très bonne fête !

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.