NEWS

Visiter

Peter Hugar

@vagabondageautourdesoiLe nom de Peter Hugar est associé à la ville de New-York des années d’avant sida et plus précisément du quartier d’East Village si bien décrit par Chantal Thomas dans son East Village Blues . Photographe américain connu pour ses portraits en noir et blanc, il a été l’homme de l’Underground qui a donné lisibilité à la communauté Gay artistique de l’époque, au même titre que Mapplethorpe mais moins connu que ce dernier.Mapplethorpe

Le Jeu de Paume Concorde lui consacre une exposition jusqu’à mi-janvier pour fêter l’arrivée de son nouveau directeur, Quentin Bajac, ancien responsable du département photographique du MOma. L’occasion de découvrir pour moi ses portraits emprunts d’une certaine gravité lorsque la fête est presque finie et qu’il est tant de rentrer… La suite ici

Rentrée littéraire Janvier 2020

Le complexe de la sorcière – Isabelle Sorente

@vagabondageautourdesoiAvec ce roman un peu autobiographique, Isabelle Sorente nous familiarise avec « Le complexe de la sorcière » qu’elle a découvert au hasard de ses réflexions mais aussi avec le processus de création de ce livre.

Ses recherches l’orientent vers l’exécution de masse de femmes suite à la publication du livre « Malleus Maleficarum » (Marteau aux sorcières) publié en 1487 et qui institua la chasse aux sorcières comme pratique habituelle. Son succès continue à l’époque moderne parmi catholiques et même protestants… Selon cette théorie, les femmes moins intelligentes et plus influençables sont facilement sujettes à l’autorité de Satan. Elles peuvent provoquer des tempêtes, saccager des récoltes, etc. mais aussi en concluant son pacte avec le diable,  elles s’adonnent à des pratiques sexuelles jouissives avec les démons. Il fut alors urgent d’éteindre tout désir, toute faculté de pensée et de « voyage intérieur » pour détruire non seulement le désir mais jusquà son souvenir. La suite ici

Dans les archives secrètes du Quai d’Orsay

@vagabondageautourdesoi

Les éditions de l’Iconoclasme, qu’on ne présente plus pour leur sérieux, nous offre un beau livre à conserver à portée de mains et à consulter dès qu’une question historique ou politique vient titiller l’esprit.

En effet, le Ministère des affaires étrangères a l’obligation de conserver ses archives. Plusieurs endroits sont dédiés pour leur conservation en Ile de France. Quelque fois, ils sont même visitables.  Seulement, le Ministère décide de faire plus, en publiant des documents sur la période de 1945 à 2001. A chaque année, son fait marquant dont les incidences sur la politique mondiale sont incontestables. Cinquante faits, de la guerre froide aux attentats du Word Trade Center pour expliquer le monde comme il va ! La suite ici

Disparaître – Mathieu Menegaux

@vagabondageautourdesoiQuel est le lien entre une défenestration dans la quartier des Abbesses à Paris et le cadavre d’ un homme imberbe, nu retrouvé un matin sur la plage des familles près de Nice ?  Mathieu Menegaux nous le dévoile en détricotant les deux faits-divers dans son nouveau roman noir « Disparaître ».

L’écriture de Mathieu Menegaux est fluide et enchaîne facilement  les chapitres de Nice à Paris, de suites somptueuses en filatures nocturnes coincé dans une voiture, de la souffrance au travail à la crise de la cinquantaine en passant par un Dupont de Ligonnes qu’on espère qu’il n’a pas tué toute sa famille ! La suite ici

Le consentement – Vanessa Spingora

@vagabondageautourdesoiUne véritable claque que l’autobiographie « Le consentement«  écrit par Vanessa Springora en cette rentrée littéraire 2010. 

Vanessa Springora raconte l’emprise d’un prédateur sexuel et pervers narcissique, auréolé de son statut d’écrivain reconnu, à partir de sa treizième année. 13 ans, l’année où les jeunes fille s’éveillent à leur féminité, font attention pour la première fois à leur coiffure ou non d’ailleurs, à leurs vêtements ou non, mais justement leur pseudo-indifférence signe ce changement. En, général, elles sont ambivalentes sur ce corps qu’elles ne reconnaissent plus et qui se transforme petit à petit, déstabilisées par des regards qui regardent ce qu’une petite fille n’a pas encore envie qu’on regarde ! La suite ici

@vagabondageautourdesoiNos rendez-vous – Eliette Abecassis

Amélie et de Vincent se racontent dans « Nos rendez-vous » d’Eliette Abecassis.  Une vie presque entière pour accepter ce que les premières heures avaient suggéré.

Dis ainsi, le roman ressemble à une romance! Bien sûr, il raconte l’amour et la tendresse mais aussi la vie comme elle passe, les choix que l’on ne fait pas, le hasard qu’on subit, quoique subir n’est certainement le mot juste…. La suite ici

 

Petit clin d’œil pour l’arrivée de 2020

Série Selfie

 

En 2019

POLAR

Ce que tu as fait de moi – Karine Giebel

A couper le souffle le nouveau thriller de Karine Giebel « Ce que tu as fait de moi » ! Plus de 500 pages d’un huit clos éprouvant : deux bureaux dans l’immeuble de l’IGPN, deux interrogatoires et un crime que l’on connaîtra que bien plus tard…D’un côté Richard Menainville, commandant de la brigade des stupéfiants, marié et père de deux enfants. De l’autre, Laétitia Graminski Duvivier, mariée et mère d’une petite Lola.

La vérité à deux visages – Michael Connelly

@vagabondageautourdesoi

Pas une, mais deux histoires dans ce nouveau polar de Michael Connelly « Une vérité à deux visages » où Harry, Hyeronimus pour les intimes (Bosch bien sûr) reprend du service même si son auteur lui ait fait une infidélité pour aller batifoler avec sa nouvelle héroïne Renée Ballard que j’ai beaucoup aimé. La suite ici

Du poison dans la tête – Jacques Saussey

@vagabondageautourdesoiCe nouveau roman de Jacques Saussey, Du poison dans la tête, est un thriller psychologique réussi qui raconte la domination, l’emprise et sa violence destructive. La suite ici

Paz – Caryl Férey

@vagabondageautourdesoi.com

Paz, la Paix en espagnol, drôle de titre pour un roman de Caryl Férey ! Pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est le spécialiste ex-routard des crimes. La suite ici

Visiter

 

@vagabondageautourdesoiA Paris, l’année 2019 restera l’année Félix Fénéon. Deux expositions sont proposées pour connaître tous les aspects de la personnalité complexe de cet homme à la fois critique d’art, découvreur de talent et féru de littérature. La suite ici

Le monde nouveau de Charlotte Perriand –     Fondation Louis Vuitton

La fondation Vuitton présente cet hiver 2019/2020 une exposition remarquable de modernité. Dans ce cadre construit par Franck Gerhy, l’exposition dévoile les innovations architecturales et de design d’intérieur de Charlotte Perriand (1903/1999), La suite ici

Degas à l’opéra

@vagabondageautourdesoi.comL’opéra à Paris, créé par Louis XIV, va fêter ses 350 ans d’existence en 2020. Le Musée d’Orsay et l’Orangerie se sont associés au National Gallery of Art de Washington pour présenter à Paris cet automne une ode à cette institution. Et, qui convoquer pour nous en parler le mieux ?  Degas, bien sûr !  La suite ici

 

RENTRÉE LITTÉRAIRE JANVIER 2020

 

LIRE

La maison – Emma Becker

@vagabondageautourdesoiParce que son petit a fait pipi sur un dessus de lit, la narratrice en ressort un autre et l’odeur du bordel lui revient. Du coup, l’autofiction « La Maison » s’écrit pour garder trace. En se plongeant dans l’univers de la prostitution, Emma Becker se présente comme une journaliste voulant écrire sur le désir et le plaisir féminin, le pouvoir des femmes, les clients dans une maison close à Berlin.  La suite ici

murène – Valentine Goby

@vagabondageautourdesoiJ’ai longtemps tourné autour de ce roman « murène » de Valentine Goby, sachant que sa lecture serait nécessaire mais difficile. Alors, j’ai pris mon temps et j’ai eu raison. La suite ici

Le bal des folles – Victoria Mas

@vagabondageautourdesoiPrix Renaudot des lycéens 2019 pour son premier roman, Victoria Mas signe un succès littéraire mérité. La suite ici

Rien n’est noir – Claire Berest

@vagabondageautourdesoiFascinée par Frida Khalo, Claire Berest présente le roman « Rien n’est noir » sur sa vie commune avec Diego Riviera. Jeune fille, éprise de liberté et de soif de vivre, est victime d’un accident qui la laisse handicapée et douloureuse. La suite ici

Les choses humaines – Karine Tuil

@vagabondageautourdesoi.comL’actualité est le fond de commerce de l’écriture de Karine Tuil. Alors après #MeeToo et #Balancetonporc, il semblait attendu qu’elle s’attaque dans son nouveau roman « Les choses humaines », paru pour la rentrée littéraire 2019 pour le compte de Gallimard, au pouvoir, au sexe et au viol. La suite ici

Dernière sommation – David Dufresne

@vagabondageautourdesoi.com

David Dufresne a choisit la forme du roman pour raconter l’histoire presque en direct de l’insurrection qui a agité la France pendant l’hiver 2018/2019 et les violences policières qui ont été relevées sur Twitter par le # Allo @Place_Beauvau – c’est pour un signalement.  La suite ici

Voyager

CATALOGNE 2019

Théâtre-Musée Dali

@vagabondageautourdesoi.comLe théâtre-musée Dalí (Teatre-museu Dalí en catalan) est un musée consacré à l’artiste Salvador Dalí, situé dans la ville catalane de Figueres de la province de Gérone en Espagne. La suite ici

Maison Musée de Port lligat

En 1930, ne pouvant s’installer à Ca@vagabondageautourdesoidaqués en raison de l’hostilité paternelle, Dali et Gala achètent une minuscule maison de pêcheur à quelques centaines de mètres de Cadaqués, au bord de la mer, dans la petite crique de Portlligat. La suite ici

Dali – Pùbol

Maison-musée Château Gala Dalí.Dernier lieu de vie de Dali, après le théâtre – Musée Dali et Portlligat, le Château de Pùbol se dévoile aux visiteurs, perdu dans un tout petit village au cœur de la Catalogne plombé par un soleil ardent. La suite ici

 

7 commentaires

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :