Portliguat – Dali

Maison – musée Salvador Dali –  Portlligat

@vagabondageautourdesoi

Dans le triangle Dalinien, il y a bien sûr le Théâtre -Musée de Figueres, la Maison musée de Portllicat et la Maison -Musée de Pùbol. Aujourd’hui, présentation de Portlligat…

@vagabondageautourdesoi

En 1930, ne pouvant s’installer à Cadaqués en raison de l’hostilité paternelle, Dali et Gala achètent une minuscule maison de pêcheur à quelques centaines de mètres de Cadaqués, au bord de la mer, dans la petite crique de Portlligat.

@vagabondageautourdesoi

Originaire de Cadaquès, le père n’a pas accepté son affiliation au mouvement surréaliste et sa vie commune avec Gala. La cabane mesure quatre mètres carrés. Dali va devoir peindre pour vivre et ses œuvres les plus remarquables vont émerger pendant cette période.

@vagabondageautourdesoi

Au fil des années, la fortune aidant, il transforme sa propriété en une fastueuse villa aujourd’hui convertie en musée en rognant le moindre espace sur la roche (petits espaces, demi-escaliers et étroits couloirs).

@vagabondageautourdesoi

Le paysage sur la petite crique devint une référence picturale permanente dans l’œuvre du peintre qui affirma : « Je ne suis chez moi qu’ici, partout ailleurs, je ne suis que de passage. » Gala et Dalí se marièrent civilement en 1934, avant de se marier religieusement en 1958. (Wikipédia)

@vagabondageautourdesoi

Cadaquès garde tout le charme de la Catalogne. Malgré ses rues envahies de touristes, son anse sur les flots reste de toute beauté.

@vagabondageautourdesoi

Juste avant d’y arriver en prenant à gauche, une route serpente et conduit à une petite baie où se situe la maison de Dali et Gala, seule résidence stable de 1930 à la mort de celle-ci en 1982. Même le parking n’a pas réussi à abimer l’endroit où simplicité et naturel restent les dominantes.

@vagabondageautourdesoi

Deux têtes blanches en forme d’œufs, sorte de totem au dessus de la maison, symbolise le couple fusionnel.

@vagabondageautourdesoi

Impossible ici d’arriver à l’improviste ! Ici, le visiteur est repéré dès qu’il passe la colline d’en face. On a donc le temps de se préparer, de s’apprêter… de composer ! Pourtant, les photos de jeunesse de Dali montre cette spontanéité qui a manqué lors de sa maturité, cultivant un personnage médiatique outrancier et à l’égo démesuré.

Dès que la porte s’ouvre, un ours envahit le vestibule servant de porte-manteau, porte- sacs et bijoux, figure de l’enfance, du prédateur ou simplement de puissance…certainement un peu de tout ça.

@vagabondageautourdesoi

Comme à Pùbol, les immortelles séchées, que Gala aimait tant, ornent au dessus des portes et des armoires.

@vagabondageautourdesoi

@vagabondageautourdesoi

Ce qui frappe, c’est l’étroitesse des pièces sauf la chambre montée en mezzanine et son salon en contrebas avec un dispositif de réverbération qui permettait à Dali de profiter, de son lit, de la vue magnifique sur la mer.

@vagabondageautourdesoi

Deux lits jumeaux réunis pas une tenture bleue, couleur avec l’or préférée de Gala. Deux boudoirs avec pour chacun leur salle de bains.

@vagabondageautourdesoiGala pouvait se voir dans les différents miroirs placés pour refléter son image de tous les endroits possibles. Égocentrisme et voyeurisme dans l’intimité pour cette femme dont le corps et la sensualité ont tellement inspiré Dali.

@vagabondageautourdesoi

Dali a souvent reconnu son impuissance et sa soi-disant virginité. Son œuvre reflète son obsession sexuelle. Il représente notamment le désir sous la forme de têtes de lions. Le thème de la mollesse et du temps qui passe sont évoqués par les montres molles.

@vagabondageautourdesoi
Dans l’ombre le fameux miroir d’où la baie est visible du lit de Dali

@vagabondageautourdesoi

Gala le sort de sa folie avec son érotisme et son intelligence. Elle fait écran entre lui et le réel et résout pour lui tous les problèmes matériels lui permettant de se consacrer à sa création.

@vagabondageautourdesoi

Le dressing de Gala est complétement décoré par les photographies représentant Dali avec des célébrités, quelque fois elle est à ses côtés.

@vagabondageautourdesoi

Plus aucun espace de libre. Autant de clichés donne le tournis : Est-ce pour rassurer Dali sur sa magnificence les jours sombres lorsque son humeur tremblait ? Est-ce pour se convaincre qu’elle vit avec un aussi grand homme ? Je ne sais pas …Mais, à trop montrer, on ne voit plus rien !

@vagabondageautourdesoi

Sur le côté de la maison, la pièce d’eau, en forme de phallus, décorée comme un jardin mauresque et le lit-divan de Dali en forme de bouche trône sur le côté.

@vagabondageautourdesoi

@vagabondageautourdesoiLe couple, tel un monarque, recevait leurs visiteurs tout au bout. De jeunes touristes jouent les muses alanguies pour leur chevalier amoureux qui les mitraille sous toutes les formes.

L’atelier est resté en l’état. Après la mort de Gala, Dali n’a plus retouché un pinceau.

@vagabondageautourdesoi

@vagabondageautourdesoi

@vagabondageautourdesoi

A la fin de sa vie, un dispositif aménage le tableau travaillé par Dali en le levant à volonté.

@vagabondageautourdesoi

La baie de Lligat est omniprésente dans les pièces principales, comme des tableaux vivants posés pour forcer la rêverie.

@vagabondageautourdesoi

Cette maison, toute simple, est à l’opposé du personnage médiatique composé par Dali car on est frappé de la quiétude qu’on ressent en ce lieu.

@vagabondageautourdesoi.com

Photographies de vagabondageautourdesoi.com

Questions pratiques

@vagabondageautourdesoi.comMaison de Salvator Dali

Il est obligatoire de réserver à l’avance.

Portlligat

E- 17488 Cadaqués

Catalogne 2019

Chroniques de voyages