Mes lectures en 2020

Mes lectures en 2020

Rentrée Littéraire 2020

Littérature étrangère

Erri de Lucas – Impossible

Littérature Française

Isabelle Carré – Du côté des indiens

Paul Gréveillac – Art nouveau

Véronique Olmi – Les évasions particulières

Christiane Taubira – Gran Balan

Adien Goetz – Intrigue en Egypte

Fatima Daas – La petite dernière

Oriane Jeancourt-Galignani – La femme-écrevisse

Emmanuel Carrère – Yoga

Laurent Mauvignier – Histoires de la nuit

Carole Fives – Térébenthine

Laurent Petitmangin – Ce qu’il faut de nuit

Carole Martinez – Les roses fauves

Franck Bouysse – Buveurs de vent

Camille Laurens -Fille

Alice Zeniter – Comme un empire dans un empire

Faïza Guène -La discrétion

Alexandre Lacroix – La naissance d’un père

Alain Mabanckou – Rumeurs d’Amérique

Lola Lafon – Chavirer

Un jour viendra couleur orange- Grégoire Delacourt

Essai

Laure Adler – La voyageuse de nuit

Une farouche liberté – Gisèle Halimi

++++++++++++++++++++++++++++++++

Printemps des poètes – Edition 2020

Ma participation pour cette édition avec la lecture du poème de Paul Valet : Qu’il faut chanter le monde. La suite ici 

Littérature étrangère

UNDERCOVER : AVOIR VINGT ANS À LA CIA – AMARYLLIS FOX

Littérature Française

Isabelle l’après-midi – Douglas Kennedy

Avant que j’oublie- Anne Pauly

La commode aux tiroirs de couleurs – Olivia Ruiz

Le monde n’existe pas-Francis Humbert

Les roches rouges – Olivier Adam

Le pays des autres – Leïla Slimani

Il y a un seul amour – Santiago H. Amigorena

Le dernier hiver du Cid – Jérôme Garcin

Les fleurs de l’ombre – Tatiana de Rosnay

Mute – Pascale Clark

Le Grand Art – Léa Simone Allegria

Un loup quelque part – Amélie Cordonnier

Je ne répondrais plus de rien – Linda Lê

Je suis une sur deux – Giulia Foïs

Nuits d’été à Brooklyn – Colombe Schneck

Miroir de nos peines – Pierre Lemaitre

La leçon de ténèbres – Léonor de Recondo

L’homme qui pleure de rire – Frédéric Beigbeder

Otages – Nina Bouraoui

La femme révélée – Gaelle Nohant

Le complexe de la sorcière – Isabelle Sorente

Le consentement – Vanessa Springora

Nos rendez-vous – Eliette Abecassis

Polar

Ragnar Jónasson – Sigló

J. P. Delaney – La femme parfaite

Le jour où Kennedy n’est pas mort – R.J.Ellory

La Vallée – Bernard Minier

Mourir en scène – Christos Markogiannakis

L’archipel des larmes – Camilla Grebe

L’affaire Clara Miller – Olivier Bal

Nuit sombre et sacrée Michael Connelly

Après les chiens – Michèle Pedinielli

Au soleil redouté – Michel Bussi

Persona – Maxime Girardeau

Celle qui pleurait sous l’eau – Niko Tackian

Disparaître – Mathieu Menegaux

Essai

Brassens et Tintin – Renaud Nattiez

Alerte – Anonyme

Benalla et moi – Ariane Chemin – François Krug

Génération offensée – Caroline Fourest

Contes urbains, contes anodins … à Toulouse

Dans les archives secrètes du Quai d’Orsay

 

 

%d blogueurs aiment cette page :