L’affaire Clara Miller – Olivier Bal

L’affaire Clara Miller – Olivier Bal

Mike Stilth est une star adulée de la musique et du cinéma. Évidement, entre l’image publique et celle privée, il y a la construction d’un mythe.  Ça c’est le rôle de Joan, attachée de presse, nounou et main de fer à la fois, extrêmement attentive depuis le début de sa carrière.

Mike a deux enfants Noah et Eva, respectivement onze ans et huit ans, qu’il garde jalousement à l’abri de tous regards, surtout des paparazzis, dans sa propriété de Lost Lakes, sorte d’immense blockhaus d’hyper luxe. Joan et Eva ne sont jamais sortis et ne rencontrent des enfants de leur âge qu’une fois par an et toujours différents pour ne pas se lier.

Il va y avoir un grain de sable : Paul Green, un journaliste, va à partir d’un corps retrouvé près de la propriété mener l’enquête et déconstruire le rêve. Car, ce qui l’amène dans le sillon de ce monstre des sunlights, c’est la belle Clara, retrouvée elle aussi morte peu avant. Clara Miller, journaliste, raconte elle aussi sa version.

« L’affaire Clara Miller » est un roman à six voix qui évolue entre deux époques, celle de 1985 et celle de 2006. Au début, difficile de relier les morceaux du puzzle. Puis, le roman dit choral avec ses presque cinq cents pages fonctionne parfaitement.

Olivier Bal sait placer son lecteur aux moments stratégiques où chacun de ses personnages va décliner sa partition pour la construction de l’intrigue. Son style coule de façon limpide. La psychologie des six personnages est très réaliste avec  la description de la mégalomanie de la star et ses névroses obsessionnelles, le TOC de l’une, les difficiles constructions psychiques des deux enfants qui avec leur personnalité vont réagir évidemment différemment. 

Paul Green est un enquêteur opiniâtre et  intuitif. Sa présence amène de la bienveillance et de l’empathie dans une intrigue  où les excès en tous genres, sexe, défonce et alcool,  donnent la nausée et frise l’overdose.

Premier polar d’Olivier Bal, « L’affaire Clara Miller » est un vrai thriller qui prend toute sa place chez les grands tant au niveau du style que de la psychologie des personnages.

cite-56a4b9b45f9b58b7d0d8877b

 

Parce qu’elle ne rentrait pas dans la norme, parce qu’elle leur faisait peur, ses proches ont fait d’elle une paria.

Et si on vivait, maintenant qu’on est morts ?

Le monde est ce que tu en fais. Ce que tu veux bien y voir et y chercher.

D'habitude, je ne partage pas mes lectures lorsqu'elles ne m'ont pas plue ! Mais, là, c'est le livre qui se vend à plus

L’affaire Clara Miller – Olivier Bal

Éditeur :  XO Éditions

Parution : 12 mars 2020

EAN : 9782374481753

Lecture : Avril 2020

15 commentaires

  1. Un grand merci, Mata, pour cette très belle chronique. Je suis ravi que le roman vous ait plu !

    • Çà fonctionne bien bien que le format choisi, roman choral, soit plutôt inédit dans l’univers du polar ! Bonne soirée Frédéric

    • Merci, tes mots sont tjs comme des bonbons, doux et sucrés ! Merci de m’avoir invitée à ce défi couverture …je ne sais plus où j’en suis mais j’ai bien aimé ! Prends soin de toi 😘

      • Oh ça me fait plaisir ce que tu écris là ☺️
        Mais je t’en prie! J’ai bien aimé voir ce que vous aviez choisi avec Anthony et Fred! Très sympa 🙂
        Merci, toi aussi! 😘

    • Bonjour Brigitte, Oui tout devrait bientôt reprendre surtout que tu as la chance d’être en vert ! Je pense qu’il devrait le recevoir en médiathèque. Bonne soirée !

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.