Hervé Le Tellier – L’anomalie

RENTRÉE LITTÉRAIRE 2020

  • Présentation

vagabondageautourdesoi.com

Avec L’anomalie, Hervé Le Tellier explore les genres littéraires tout en proposant un roman addictif, drôle et intelligent à la fois !

Au début, tous les codes du polar sont réunis. Blake devient tueur à gages comme on répond à une petite annonce. Lorsqu’il rencontre un homme ivre, la possibilité de ce nouveau métier se présente !

Au fil des années, d’apprenti, Blake devient expert tout en conservant un aspect de sa vie plus conformiste.

En présentant un certain nombre de personnages, un chapitre pour chacun d’eux, Hervé Le Tellier se livre à l’art de la nouvelle. Démontrant son art de la narration, les personnages prennent vie et réalité avec facilité.

Avec Victor Miessel, écrivain obligé d’être traducteur pour rester à flots, Hervé Le Tellier dissèque cette position particulière pour permettre au théâtre de ses personnages d’évoluer en toute réalité…fictive. D’ailleurs, le titre de son nouveau roman n’est-il pas l’anomalie !

Alors, lorsque les services spéciaux constatent qu’un avion d’Air France s’est posé à New-York pour la seconde fois en trois mois : même heure, même équipage, mêmes passagers après les mêmes turbulences, la science s’invite dans l’histoire. Cet aspect devient rapidement de la sciences fiction lorsque il faut que le voyageur du mois de mars trouve arrangement avec celui de juin pour savoir comment envisager l’avenir!

Mais au delà ce ce roman très addictif, Hervé Le Tellier projette son lecteur dans un monde de réflexions.  Que faire dans une telle situation ? Comment vivre avec un double plus âgé, ou plus jeune ? Mais très vite, sa palette de réponses adaptée à la psychologie de ses personnages ramène dans la fiction où l’on passe du risible au tragique en quelques lignes.

Difficile de faire plus réussi en un peu plus de quatre cents pages surtout que le ton est souvent drôle et décalé! Une expérience de lecture qui m’a ravie. Rien de plus à écrire !

  • Extraits

cite-56a4b9b45f9b58b7d0d8877b

A quarante-trois ans, dont quinze passés dans l’écriture, le petit monde de la littérature lui paraît un train burlesque où les escrocs sans ticket s’installent tapageusement en première avec la complicité de contrôleurs incapables, tandis que restent sur le quai de modestes génies- espèces en voie de disparition à laquelle Missel n’estime pas appartient..

 » Keller vs Wasserman  » fait désormais jurisprudence : le fait d’écrire, dans un dessin ou ailleurs, qu’un suprémacisme blanc manque de matière grise n’est pas une injure, mais une opinion, voire un diagnostic.

Déjà, le succès à cinquante ans, c’est la moutarde qui arrive au dessert.

Il peut dîner avec la mort à venir, mais ne parvient pas à coucher avec.

Il sait malgré tout qu’il suffira qu’une de ses phrases soit plus intelligente que lui pour que ce miracle fasse de lui un écrivain.

Combien de récits simultanés un lecteur consentirait-il à suivre ?

La nostalgie est une scélérate. Elle laisse croire que la vie a un sens.

Merde, l’amour, le vrai, ça ne pas être un nœud d’angoisse dans le cœur. Jamais il n’a été serein et bien sûr, cette anxiété contenait leurs échecs.

Il n’est pas donné à tout le monde d’assister de loin à sa propre ruine, d’ avoir pitié de soi sans pour autant s’apitoyer sur soi-même.

Et puis… un André, c’est trente ans de différence d’âge, deux André, c’est un EHPAD.

Nous sommes prêts à tordre la réalité si l’enjeu est ne pas perdre tout à fait. Nous voulons une réponse à la moindre de nos anxiétés, et un moyen de penser le monde sans remettre en cause nos valeurs, nos émotions, nos actions.

  • BrèvesD'habitude, je ne partage pas mes lectures lorsqu'elles ne m'ont pas plue ! Mais, là, c'est le livre qui se vend à plus

vagabondageautourdesoi.com
Extrait
  • Critiques

Transfuge

Le Monde

Télérama

  • D’autres blogs en parlent

Céciloule – Pamolico                Yvan- Sin City              motspourmots.fr         –       Krolfranca-Le blog de Krol

Les lectures d’Antigone      –    Rose, Tu l’As lu ?       Lire en buvant un café       Cercle littéraire de Dordogne

  • En conclusion

Hervé Le Tellier – L’anomalie

Éditeur : Gallimard

Parution : 20 août 2020

EAN : 9782072895098

Lecture : Novembre 2020

Littérature générale

15 commentaires

  1. Ce roman me fait très envie, peut-être un jour vu mon immense pal et le peu de temps disponible en ce moment, mais en tous les cas, il me fait très envie.Bonne journée

  2. Je me souviens que cet écrivain participait à l’émission « des papous dans la tête » sur France Culture, il y a assez longtemps. Il était assez drôle, dans l’esprit oulipo…

    • J’espère que tout va bien… Prends soin de toi et de ton entourage . A bientôt

    • Ah nos livres en attente … En tout cas, j’aurais hâte comme avec Eve de lire vos avis !

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.