Christiane Taubira – Gran Balan

 Rentrée Littéraire 2020

Présentation

vagabondageautourdesoi.com

Dès les premières lignes de Gran Balan, la fiction s’invite dans le domaine de la justice. Christiane Taubira commence par décrire le moment du  procès où le procureur accuse un chauffeur de taxi d’avoir conduit pour 15 euros une bande de copains pour un acte délictueux,

Dans Gran Balan, Christiane Taubira  nous présente la jeunesse de son pays avec différents personnages qui vont évoluer entre mardi gras et le mercredi des cendres.

Kerma, le chauffeur, est pauvre même s’il travaille et se rend compte de sa difficulté à dire non. Hubert appartient à la tradition des Touloulous sales, et avec lui, le carnaval de Guyane est découvert. Pol-Alex Hossi est un éducateur spécialisé. Il rassemble dans son séminaire de deux jours des filles et des garçons d’un CER fermé pour apprendre à être ensemble. Avec Dora, Christiane Taubira présente la célébration du Kéti Kiti Day pour la fin de l’esclavage dans le sud du pays. Sula, l’artiste délurée, introduit l’histoire de la conquête de l’or avec la présentation des orpailleurs guyanais. Et tous, vont se retrouver lier au procès du chauffeur.

Avec Gran Balan, Christiane Taubira présente la Guyane, ce département français situé au carrefour de toutes les attentes et des contradictions, avec son histoire, sa culture, sa végétation, sa flore, etc. Loin d’être un relevé touristique, l’auteure dénonce l’abandon du pouvoir central et la main mise des trafiquants.  Du coup, l’insécurité monte irrémédiablement. Et, cette jeunesse est en danger !

A l’image de ses femmes dont Christiane Taubira révèle le courage et la force tout au long de son grand bal guyanais, elle prend la plume pour dénoncer et alerter. Alors qu’en France, on s’insurge sur la violence en manifestations, la Guyane demande plus de bleus dans les rues, et pas en stage, non, mais en poste, pour prendre en main ce pays gangréné.

La langue est riche, vive et chatoyante. Le style est passionné à l’image de son auteure sensible et entière. L’abondance de mots inconnus démontre notre méconnaissance abyssale. La Guyane est connue pour avoir hébergé le bagne de la France métropolitaine et le Centre Spatial Guyanais à Kourou. Ici, Christiane Taubira donne une autre identité à cette province luxuriante, pluriculturelle et métissée.

Ce Gran Balan est une ode à la Guyane, à sa beauté et à sa superbe diversité, mais aussi un appel à plus d’attention sur ce département qui va très mal et que l’on panse régulièrement sans le soigner vraiment.

Pour aller plus loin

Le plaisir est intense lorsqu’on apprend,  par exemple, que le Gaanman remplace aisément le service météo, qu’un Lembé est un chagrin d’amour et qu’un benyenyen-bain-de-punaises doit être un beau désordre !

Et le fameux tchip de Christiane Taubira lançé à l’Assemblée nationale s’explique comme une dague féminine qui porte la marque de l’esclavagisme puisque le Code dit noir avec son article 58 en condamnait l’usage contre un maître à six coups de bâtons.

Remerciements

Merci #Massecritique @Babelio et @EditionsPlon @ChTaubira pour #GranBalan #rentréelitteraire2020

Extraits

cite-56a4b9b45f9b58b7d0d8877b

Ceux que l’on fait pour ne pas contrarier quelqu’un qu’on aime ou quelqu’un d’important. Et comme on est de bonne foi, on finit par y croire, on le répète à l’envi…

Cette ville est tricontinentale. Elle transpire des patiences amérindiennes qui bouillonnent sous l’effervescence caribéenne, des rémanences africaines qui continuent d’affleurer, des raideurs et des effarements franco-européens qui jouent des coudes.

Ces gens qui ont toujours habité les HLM et qui maintenant ont des voisins qu’ils peuvent voir, déjà ils ne peuvent pas les voir, et on dirait qu’ils veulent se faire voir.

C’est une vieille guerre suicidaire de la fureur et de la détresse. Chaque génération a ses chiens perdus sans collier.

…regarde comment nous sommes des peuples joyeux, tous âges confondus. Nous dansons gaiement sur des musiques tristes, nous avons toujours une moralité pour les vacheries de la vie, résultat, plus passif que nous, tu meurs.

Mais il connaissait les plantes et prenez consciemment des tisanes de pomme cannelle, bélimbi, pomme de cythère, marie-crabe, corossol, kwachi, grenn anna féy, contre l’indigestion, l’hypertension, le diabète, le paludisme, les insomnies, le rhume, en plus de la citronnelle pour son plaisir.

La loi sans le pouvoir, c’est une kermesse.

Comment tu ne deviens pas folle ? La seule possibilité que je voie, c’est de reprendre ton corps. Parfois, ton esprit le quitte et trouve refuge ailleurs, quand le maître viole, par exemple. Alors, ton esprit s’envole, il fend les nuages et les distances, survole les terres et les mers et retourne au pays de Guinée. Parfois, ton esprit transfigure ton corps en sanctuaire.

La revendication est donc légitime et simpliste: on veut du bleu! Du bleu le jour, du bleu la nuit, du bleu en ville, du bleu en patrouille, du bleu en veux-tu, du bleu en voilà, on veut des hommes en uniforme.

– Tu vois, c’est ça le problème ici. On ne comprend pas ces gens qui ont des pouvoirs ; pour qui ils se prennent, pourquoi ils font ça, on ne comprend rien à leurs logiques.

Il sait encore moins qu’une cour d’assises est un endroit où l’on admet,non les modestes, non les humbles,mais les humiliés.

On doit se montrer docile et servile. Ici, à la barre, on casse sa colonne vertébrale. On accepte d’être broyé, c’est la preuve tangible de la contrition dans une société sans rédemption. Sinon, la communauté est déboussolée.

 

Brèves

D'habitude, je ne partage pas mes lectures lorsqu'elles ne m'ont pas plue ! Mais, là, c'est le livre qui se vend à plus

vagabondageautourdesoi.com

vagabondageautourdesoi.com

vagabondageautourdesoi.com

Christiane Taubira -Gran Balan

Éditeur : Plon

Parution : 10 septembre 2020

EAN :   9782259305013

Lecture : Septembre 2020

Littérature contemporaine 2020

Babelio

Sens critique

Lecteurs.com

11 commentaires

    • Oui, moi aussi j’ai une liste à lire que je gère difficilement …mais nous avons du temps ! Bon week-end

  1. Il est dans ma PAL, je verrai si ça me plaît. En ce moment j’a de la peine à avancer dans mes lectures.
    Bonne soirée

    • Oui, moi aussi, je mesure que les livres reçus par Netgalley sont trop nombreux et ne m’intéresse plus vraiment ! Et je ne sais comment faire pour résorber tout ça ! Bonne journée 😉

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.