Le dernier hiver du Cid – Jérôme Garcin

Prix des Deux Magots

Prix Jean Bernard 2019

@vagabondageautourdesoi

A partir des écrits et témoignages des amis et de la famille, « Le dernier hiver du Cid » raconte les trois derniers mois de la vie de Gérard Philippe. Jérôme Garcin relate  la façon dont  l’acteur a quitté son trône de lumière pour combattre une maladie dont on lui a caché le nom.

Le portrait dressé par Jérôme Garcin alterne la description du roi en lumière et de l’homme avec ses peurs et ses doutes.  Le public connait le premier et n’avait jamais imaginé le second. De cet enfer qui détruit le corps de Gérard Philippe, Jérôme Garcin choisit aussi de raconter son esprit, alerte qui trouve le pouvoir de l’après dans les tragédies grecques. 

Ce livre est dédicacé à la femme de Jérôme Garcin, la petite Anne-Marie.   Elle s’était aperçue malgré le silence de sa mère que quelque chose rendait vulnérable son géant de père…

On aperçoit aussi Minou, la mère, la première à avoir porté son regard passionné d’amour sur son « Gégé » mais qui n’a pas vu, malgré son acuité  de voyante, cette fin si rapide et douloureuse.

Ce livre est surtout une ode à Anne, la femme de Gérard, qui a préféré garder le secret pour que l’esprit de son mari soit libre de lutter, pressentant que sa fragilité et ses failles ne pouvaient lui donner d’autres choix. Est-ce les souvenirs d’Anne-Marie qui ont influencé ce choix ? Certainement …

La description de cet amour est relatée de façon si pudique et si mesurée, juste suggérée, dans ce quotidien qui dit l’amour sans faille d’une femme effacée et habituée à protéger et à soutenir pour que celui qu’elle aime éclaire sur les tréteaux.

Cette langue douce et aimante nous entoure tout au long de ce récit d’août à fin novembre 1959 avec poésie et beauté pour que reviennent dans nos esprits à la fois le comédien brillantissime, l’homme aux convictions affichées et le mari et le père attentionné que nous découvrons. Vraiment un beau moment de lecture !

cite-56a4b9b45f9b58b7d0d8877b

Sans cesse, il lui faut concasser sa célébrité, étançonner son existence et, au milieu des siens, retourner ses arpents de terre, où il est beaucoup plus heureux et tellement plus naturel que dans les salons parisiens et trompeurs.

Toujours, le besoin d’agir, de se dépenser, de malmener son statut de vedette et de faire comme à la maison.

Sur sa chaise en plastique beige, Anne ne bouge pas, figée dans son plâtre d’angoisse comme un modèle de pietà devant un invisible statuaire.

C’est, pense-t-elle, la vertu des maladies, elles métamorphosent les adultes triomphants en enfants tremblants, dont les mamans font disparaître, avec de longues caresses sur le front chaud, la fièvre, les fourbures, et l’apeurement.

Au deuxième étage du 17 rue de Tournon, même le mal s’endort, las d’avoir trop guetté sa proie, épuisé par sa propre cruauté.

Les bouts de chou qu’elle accompagne, qui l’accompagnent, la feraient pleurer si, le buste haut et le menton relevé, elle ne savait si bien retenir et sangler ses émotions.

D'habitude, je ne partage pas mes lectures lorsqu'elles ne m'ont pas plue ! Mais, là, c'est le livre qui se vend à plus

 

Le dernier hiver du Cid – Jérôme Garcin

Éditeur : Gallimard

Parution : 3 octobre 2019

EAN : 9782072797293 

Lecture : Mai 2020

19 commentaires

    • Ce n’est pas une vraie biographie puisque ce ne sont que les trois derniers mois et le style romancé de l’auteur est excellent. Je pense qu’il pourrait te plaire ! Bonne journée 😉

    • C’est gentil ! Vraiment j’ai bcp aimé. Mais, Gérard Philipe était non seulement un brillant comédien mais aussi un homme qui a participé à cette culture pour tous qui anime encore mes valeurs. Alors, pas du tout, impartialle !😉

  1. Merci pour cette belle présentation.. Encore un livre intéressant que je ne lirai pas vu la hauteur de ma Pal.
    Bonne soirée

    • 😃 oui nos Pal sont si grandes, qu’il nous faudra plusieurs confinements pour arriver au bout !😉 Bonne soirée !

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.