Incroyable mais vrai

Quentin Dupieux

vagabondageautourdesoi;com - Quentin Durieux Incroyable mais vrai -

Incroyable mais vrai est le nouveau film de Quentin Dupieux. Ses films permettent de pénétrer dans un univers loufoque et même fantastique. Malgré tout, le réalisateur sort un film par an, en général complétement différent du précédent mais souvent avec la même bande de comédiens. Dans Incroyable mais vrai, Léa Drucker et Benoit Magimel rejoignent la bande.

L’histoire

vagabondageautourdesoi;com - Quentin Durieux Incroyable mais vrai - Encore plus que pour un autre, Incroyable mais vrai est in-ra-con-ta-ble ! Ne comptez pas sur moi pour vous révéler ce que la maison que Alain (Alain Chabat) et Marie (Léa Drucker) et sa trappe ont d’exceptionnel. D’ailleurs, le vendeur ne se prive pas dans la bande annonce pour faire durer le suspens … A côté du couple, vivent le patron d’Alain, agent d’assurances, interprété par Benoit Maginel et sa compagne, Anaïs Demoustier, sorte d’écervelée assez nymphomane tenant un magasin de vêtements pour femme.

Le premier quart d’heure, où on découvre le dispositif de la trappe et l’intimité du couple Magimel-Demoustier, est jubilatoire, drôle et décalé. Par contre, après, on ne rit plus beaucoup.

Car, il semble que Quentin Durieux ait voulu dénoncer la course au jeunisme, à la performance sexuelle et à l’éternelle jeunesse. Seulement, rien de drôle dans la répétition du regard inquisiteur de Marie dans son miroir. Un peu plus décalée est la scène de cette hospitalisation nippone du patron. C’est légèrement plat. Et, l’heure et quinze minutes de la durée du film est bien difficile à combler.

Il y a même une sorte de plan séquence sur les feuilles de l’arbre du jardin, ode peut-être au temps qui passe, au présent. Seulement,  ça vient comme un cheveu sur la soupe au cas où le spectateur n’aurait pas compris.

Une déception donc, malgré un travail d’acteur de qualité : Alain Chabat, seul à garder les pieds sur terre dans cette histoire loufoque, donne des gages de crédibilité à son personnage. Benoît Magimel, en beauf vieillissant, est aussi bien campé ! Anaïs Demoustier, affublée d’une perruque année 80, est irrésistible en idiote écervelée. Seul le personnage de Léa Drucker fait basculer la comédie dans le drame. Il semble qu’elle ne fasse pas semblant et sa quête à quelque chose certes d’extrêmement dramatique !

En bref,

vagabondageautourdesoi;com - Quentin Durieux Incroyable mais vrai - Toujours décevant d’entrer dans une salle obscure pour rire et de ressortir en ayant rien oublié des problèmes du monde mais en plus, en épousant les inquiétudes du réalisateur  devenir à son tour mélancolique du temps qui passe.

Secrets de tournage

La musique

Quentin Durieux est aussi musicien de musique électronique. Ici, il prend la musique du claviériste Jon Santo et plus particulièrement son disque « Jon Santo Plays Bach » (1976) où il reprend Bach au synthé.

« Sur Incroyable mais vrai, c’est un disque que je trimballe depuis des années. C’est un vieux machin un peu rare, qui n’existe qu’en vinyle. Quand on a commencé à tourner, je savais que j’allais utiliser ce disque. Je ne savais pas comment mais, là, je me suis fixé comme règle de n’utiliser que ce disque », confie Quentin Dupieux.

vagabondageautourdesoi;com - Quentin Durieux Incroyable mais vrai -

Déjà un autre film à venir

Le prochain a été présenté à Cannes cette année avec Anaïs Demoustier aux côtés d’Adèle Exarchopoulos et de Gilles Lellouche dans « Fumer fait tousser ». La date de sortie n’est pas encore fixée. Néanmoins, les critiques ne sont pas unanimes.

La plus acerbe :

Forcément, avec une telle légèreté, Fumer fait tousser finit par être très volatile, très inconséquent, et la tentative d’inversement de l’humour hétéro-beauf ne marche pas vraiment (ça reste des vannes, et des mécanismes d’écriture, de bonhomme : rien de trop incorrect là-dedans), mais les talents combinés de la Tabac Force et d’une bande de guests en super forme fonctionne réellement au niveau comique : Jean-Pascal Zadi, Vincent Lacoste, Gilles Lellouche, Anaïs Demoustier et Oulaya Amamra sont au top niveau. Première

la plus élogieuse :

ils ont confié au Docteur Quentin Dupieux, savant fou et barbu, chef de service en tabacologie à la clinique des Alpilles, le soin de redonner le sourire aux festivaliers en PLS. Télérama

A vous de voir !

sur son quatuor d’acteurs

« J’aime bien créer des associations qu’on a jamais vues, j’aime bien créer de nouvelles troupes, ça crée de nouvelles musiques », a expliqué Dupieux à l’AFP à propos de son casting, lors de la présentation du film à la dernière Berlinale. C’est vrai voilà un nouveau groupe, dommage qu’ils soient les seuls à sembler s’amuser !

vagabondageautourdesoi;com - Quentin Durieux Incroyable mais vrai -

Du côté des critiques

Le Monde

Questions pratiques

Incroyable mais vrai – Quentin Dupieux

Genre : Comédie
Réalisateur : Quentin Dupieux
Acteurs : Alain Chabat, Léa Drucker, Benoît Magimel, Anaïs Demoustier
Pays : Français
Durée : 1 h 14

Sortie nationale : 12 juin 2022

Distributeur :

CHRONIQUES DE FILM

16 commentaires

  1. J’ai l’impression que ce réalisateur s’est forgé une image « film d’auteur plein d’inventivité » alors qu’il fait des choses assez formatées. Pas trop envie de le voir ! Bonne journée Matatoune !

  2. un film forcément polémique avec ce réalisateur. merci pour ce retour, pas sûr de tenter non plus

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.