Venise – Guido Brunetti

Une ville – Un flic de polar

++++++++++++++++++++++

@vagabondageautourdesoiUne ville – Un flic de fiction

Venise – Guido Brunetti

Donna Leon

Américaine, la globe trotteuse Donna Leon s’est installée en Italie il y a près de quarante ans. Professeur de littérature ayant soutenue sa thèse sur Jane Auster, elle enseigna sur la base de l’armée américaine de Venise. C’est dans cette ville que cette démocrate convaincue à commencer à écrire des romans policiers avec pour héros Commissario Guido Brunetti. Ses romans, en général un par an, sont traduits dans une vingtaine de langues sauf l’italien, car Donna Leon aime la discrétion et refuse la célébrité. Elle souhaite conserver sa capacité à vivre normalement.

Jadis capitale des plaisirs de tout un continent, Venise n’était plus qu’une ville de province somnolente plongée dans un quasi-coma après neuf ou dix heures du soir. Pendant les mois d’été, elle pouvait s’imaginer revenue au temps de sa splendeur galante, tant que les touristes payaient et que le beau temps se prolongeait ; mais, en hiver, elle n’était plus qu’une vieille mémère fatiguée, seulement désireuse de se couler de bonne heure sous sa couette et de laisser ses rues désertées aux chats et au passé.

@vagabondageautourdesoi

Commissario Guido Brunetti enquête sur des crimes intéressants ou politiquement délicats. Intelligent, persévérant avec un sens fort de l’éthique, il reste souvent bloquer dans ses investigations par des considérations politiques et économiques. Donna Leon construit ses intrigues autour de thèmes de société contemporains et progressistes. A chaque livre, une difficuté sociale italienne y est décrite. Les investigations de Brunetti se heurtent aux déviances d’une ville et d’un pays que les italiens ne peuvent remarquer.

@vagabondageautourdesoi
Campo Del Polo

Comme son autrice, Guido Brunetti aime lire, surtout les classiques grecs et romains. D’ailleurs sa femme, Paola est, comme son auteure, professeure de lettres anglaises à l’université. Il a deux enfants, Raffi et Chiara, qui grandissent au fil des romans.  Sa femme est issu de la famille vénitienne Falier très en vue ce qui permet à Guido de fréquenter l’aristocratie vénitienne et ses différents palais.

@vaganondageautourdesoi

En bordure du Grand Canal, admirez la somptueuse façade du Palazzo Barbarigo qui est ornée de mosaïques provenant de l’île de Murano.

Il songea à la Venise de leur enfance , où presque personne ne fermait sa porte à clef : sa famille ne l’avait certainement jamais fait. Il prit conscience toutefois que sa famille n’avait jamais rien possédé de précieux.

Guido Brunetti habite un appartement avec terrasse qui donne dans le quartier San Polo , l’un des plus petits ilots historiques de Venise : magnifiques églises, galeries d’art, palais somptueux, boutiques d’artisanats, marchés, petits restaurants cachés…

Il battit en retraite à la cuisine et vit la lumière rouge signalant que le four était allumé, donc il y aurait bien quelque chose à manger lorsque les morts vivants se lèveraient et le rejoindraient. N’ayant rien de mieux à faire, Bruetti dressa la table, en faisant exprès le plus de bruit possible. Il tapa les assiettes sur la surface en bois, fit cliqueter deux fourchettes contre elles, fit glisser les couteaux l’un contre l’autre, ce qui pour sa plus grande satisfaction produisit un son mordant. Les serviettes s’avéraient d’un silence décevant mais les verres tintaient.

En rentant chez lui, Guido Brunetti aime s’arrêter au marché du Rialto pour acheter des petits légumes et des artichauts.

@vagabondageautourdesoi

Brunetti est amateur de vins et de liqueurs italiens. Sa femme confectionne pour le diner du soir de merveilleuses recettes dignes de grands chefs et se sert certainement dans une de ces boutiques. qui regorge d’épices odorantes et de vins locaux et un spécialiste des fromages.

Le quartier général de Brunetti se trouve à la questure, située dans le quartier Castello, en face de l’église San Lorenzo dont il peut admirer la façade de briques de la fenêtre de son bureau.

@vagabondageautourdesoi

Brunetti se déplace dans sa ville avec les vedettes des carabineri, le vaporetto ou un traghetto. Sinon, Brunetti marche.

En passant, il achète son journal Il Gazettino, le quotidien qu’il aime et déteste à la fois. Au comptoir d’un bar, il prend un café coretto ou une ombra, ce petit verre de vin gardé au frais, à l’ombre, d’où son nom.

Mais ce qui fait le bonheur de Brunetti, comme sa femme et son auteurs, c’est l’opéra Baroque avec Haendel  comme musicien préféré. Donna Leon supporte l’excellent ensemble baroque italien Il Pomo d’Oro et lui offre un soutien financier pour ses disques.

« L’opéra et le roman policier partagent des enjeux dramatiques, des histoires de trahison et de jalousie. Mais il n’y a pas de raison que j’impose ma passion lyrique au lecteur. Cela pourrait l’ennuyer. » Donna Leon

Hasse: « Mea tormenta, properate! », Jakub Józef Orliński & Il pomo d’oro

Une série allemande a adapté un certain nombre de romans.

@vagabondageautourdesoi

11 commentaires

  1. Merci Matatoune pour l’extrait du livre qui me donne envie de le lire. Je suis allée deux fois à Venise et ma fille a vécu deux ans à Venise.
    Bel après-midi, bisous

  2. Je suis une fan de Donna Leon et de ses intrigues. J’apprécie l’ambiance de cette famille italienne et des collègues de Guido à la Questure. Cela permet de découvrir Venise et les coutumes italiennes. Je recommande vivement ses polars, un très bon moment assuré !🌞

    • Oui je n’ai pas parlé trop de la Questure … Et je suis évidemment d’accord sur le bon moment de lecture ! 🙂

  3. Bonjour Matatoune. Je ne connais pas cet auteur, ni la série, mais j’ai déjà visité Venise et j’aimerais bien y retourner. Bonne journée et bisous

    • Les livres de Donna Leon sont des polars entre dégustation gastronomique, meurtres à résoudre et lecture de classiques. Bonne soirée

    • Oui moi aussi j’aime déambuler dans cette ville au côté de Brunetti. Un sacré personnage de fiction qui aime lire, rare pour un flic de fiction ! Bonne soirée

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.