Lecture année par année

Lecture année par année

vagabondageautourdesoi.com

Bilan Lecture

Sur cette page, la présentation de lecture classée années par années.

Je suis surtout un lecteur. La lecture est la passion de ma vie. Si on me payait pour lire, je ne ferais rien d’autre. Comme ce n’est pas le cas, je dois travailler. J’ai écrit, finalement, par fidélité à mon plaisir de lire. Je suis un lecteur qui écrit pour gagner sa vie.  Fernando Savater

 

Que signifie enfin une littérature désespérée ? Le désespoir est silencieux. Le silence même, au demeurant, garde un sens si les yeux parlent. Le vrai désespoir est agonie, tombeau ou abîme. S’il parle, s’il raisonne, s’il écrit surtout, aussitôt le frère nous tend la main, l’arbre est justifié, l’amour naît. Une littérature désespérée est une contradiction dans les termes. L’Eté – Albert Camus

Et pour finir,

Comme dans un État totalitaire la publicité pour les livres a longtemps été interdite en France. Cela faisait en réalité partie d’un ensemble de dispositions visant à protéger la littérature de la constitution de monopoles. Au même titre que le prix unique du livre qui semble lui aussi sortie d’une utopie marxiste. Ou que d’autres événements semi-officiels, dédiés aux ingénieurs de l’âme française, comme la rentrée littéraire ou la saison des prix : s’il y a un monopole de la littérature en France il est presque d’Etat. Je parle d’expérience, j’ai été reçu dans toutes sortes d’administrations dès la sortie de mon premier livre et une part conséquente de mes revenus d’écrivain est financée par le Trésor : je suis payé, c’est la loi, quand je vais parler dans un lycée ou dans une bibliothèque. Je me retrouve inévitablement à assurer un peu la fonction officielle d’historiographe du régime.

Être écrivain est demeuré en France plus une affaire de pensions que de lecteurs.

Je ne crois pas qu’il puisse exister en France une littérature qui ne soit pas officielle : même les manuscrits de Sade finissent à la BNF.

Nous sommes tous les Philippe Besson d’un prince ou d’un préfet quelconque. France culture

Chroniques littéraires

Parution des chroniques

Babelio

Lecteurs.com

Sens critique

Goodreads

Livreaddict