Reykjavik- Erlendur Sveinsson

Une ville – Un flic de polar

++++++++++++++++++++++

vagabondageautourdesoi.com

 

Reykjavik Erlendur Sveinsson

Arnaldur Indriðason

 

 

Une ville – Un flic de polar :

vagabondageautourdesoi.com

Arnaldur Indriðason est né en janvier 1961. Il devient journaliste en 1981 à Reykjavik . En 1997, il sort son premier roman  policier  » Les fils de la poussière » avec le commissaire Erlendur Sveinsson. Depuis, seize romans policiers sont parus dont treize ont été traduits en français.

Malgré l’économie, le peu de mots et d’affect, Indridason est poignant, baudelairien. Spleenesque à mort. Libération 2019

Depuis la mort du Suédois Henning Mankell en 2015, il est le pape en exercice du roman noir nordique. En général, Arnaldur Indriðason dénonce différentes formes de violence qui touche les plus faibles et vulnérables (enfants, femmes seules, marginaux et pauvres).

Erlendur Sveinsson à Reykjavik

vagabondageautourdesoi.com

Erlendur Sveinsson est commissaire de police à Reykjavik. Issu d’une famille qui vivait à la campagne, il a déménagé à la capitale dans son enfance à la suite d’un drame. Mais il aime se promener dans la lande avec sa bruyère. Reykjavik signifie « Baie-des-Fumées ». Pour rappel, Erlendur signifie « étranger ».

vagabondageautourdesoi.com
La lande islandaise

Au cours des différents romans, le lecteur apprend ce qui a perturbé son enfance en l’enfonçant irrémédiablement dans la culpabilité. Du coup, son personnage est bougon et nostalgique du passé.

vagabondageautourdesoi.com
Glacier Snaefellsjökull

Par temps clair, il peut même apercevoir le glacier Snaefellsjökull, d’où Jules Verne a choisi de faire partir l’expédition du professeur Lidenbrock dans Voyage au centre de la Terre.

vagabondageautourdesoi.com
Rue animée de Reykjavik

Vie privée

Erlendur Sveinsson s’est marié avec une femme rencontrée dans un bar. Deux enfants sont nés de cette union, Eva Lind et Sindri Snaer. Désertant le domicile conjugal, il ne s’occupe plus de ses enfants.  Et lorsqu’il les retrouve adultes, ça reste très conflictuel. Ses deux enfants doivent faire face à des addictions fortes.

vagabondageautourdesoi.com
Rue en hiver

Au travail, Erlendur Sveinsson  est entouré de Elínborg, adjointe et mère de quatre enfants, un peu négligée, qui a fait des études de géologie et qui est une excellente cuisinière, et Sigurður Óli, image de la perfection, soigné et élégant, qui vit avec Bergthora, qu’il épousera et qui veut avoir des enfants.

vagabondageautourdesoi.com
Geyser –

Son commissariat se trouve dans la rue Hverfisgata. La  morgue est dans la rue Baronsstigur. Ces deux rues se croisent au centre-ville, bordées de maisons typiques en bois avec des toits en tôle ondulée, peintes de toutes les couleurs et entourées de jardins plus ou moins entretenus.

vagabondageautourdesoi.com
Maisons à Reykjavik

Sur la petite place Austurvöllur, Erlendur Sveinsson retrouve les SDF installés autour de la statue de Jon Sigurdsson, héros du XIXe siècle la bataille de l’indépendance.

vagabondageautourdesoi.com
Statue de Jon Sigurdsson
vagabondageautourdesoi.com
Eau de vie islandaise

Erlendur Sveinsson offre un petit verre de Brennivin, l’eau-de-vie locale aromatisée au cumin.

vagabondageautourdesoi.com
Cuisine islandaise surnommée la Mort noire, lors de ses entretiens informels avec ses témoins. Lui préfère de temps en temps, et pas souvent, de la Chartreuse. Il aime fréquenter les petits restaurants pour retrouver la cuisine traditionnelle : l’églefin bouilli, les saucisses au foie surettes ou la raie faisandée à la graisse de mouton fondue.
vagabondageautourdesoi.com
Les saucisses au foie surettes

Cinématographie

Jay City  (2008) est une adaptation du roman policier islandais  La Cité des jarres qui marque  la première apparition du flic de polar,  Erlendur Sveinsson. La bande annonce est visible ici

https://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18825125&cfilm=131959.html?jwsource=cl

Pour aller plus loin

Attention Spoileur

Un jour de novembre 1956, son père est parti dans la montagne rechercher ses moutons pour les mettre à l’abri pour l’hiver en emmenant avec lui ses deux fils, Erlendur âgé de 10 ans et Bergur de 8 ans. La tempête est arrivée brusquement, le blizzard s’est mis à souffler et la neige à tomber de plus en plus drue. Le père a perdu ses fils et il est redescendu hagard au village seul. Les voisins alertés sont partis à la recherche des deux enfants. Seul Erlendur a été retrouvé enfoui sous la neige et ramené en état de choc chez ses parents. Malgré les battues successives à travers la montagne, le jeune frère n’a pu être retrouvé et a disparu à jamais.

vagabondageautourdesoi.com
Glacier Snaefellsjökull

Un nouveau enquêteur est apparu dans son dernier roman Ce que savait la nuit

Sources :

La Croix

vagabondageautourdesoi.com

Romans policiers

Une ville – Un flic de polar

9 commentaires

  1. J’aime beaucoup ta série d’articles. J’apprécie aussi cet auteur et son héros dont j’ai lu quelques aventures.
    Bonne journée

    • Merci c’est gentil ! Héros incontournable pour les amateurs de polars du froid . Très bonne soirée à toi

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.