Nice– Boccanera

Nice – Boccanera

++++++++++++++++++++++

vagabondageautourdesoi.com

 

Michèle Pedinielli

Une ville – Un flic de polar

Nice – Boccanera

Une nouvelle série Une ville – Un flic de polar avec à Nice, Ghjulia Boccanera qui s’y balade avec sa révolte, son franc parler et ses coups de gueule !

Uniquement deux polars et déjà une chronique dans la série Une ville /Un flic de polar ! En l’occurrence qui devrait s’appeler ici une détective de polar. Car, Ghjulia Boccanera n’est pas une détective ordinaire. Elle a sa révolte en bandoulière, n’est jamais là où on attend un détective et a des amis particuliers, hors du champ habituel du polar !

Le gentil ouvrier est un objet publicitaire que l’entreprise offre à ses contacts ou à son encadrement méritant. Le cynisme des gens du marketing, ou leur total manque d’imagination les a fait concevoir un prolo dont la tête héberge les documents virtuels des cadres qui l’exploitent. Boccanera

 Boccanera avec son auteure

@vagabondageautourdesoiNée en 1968, Michèle Pedinielli est journaliste à Paris pendant une quinzaine d’année  Aujourd’hui, de retour dans sa ville natale de Nice, elle se consacre à  l’écriture.

En 2015, Michèle Pedinielli obtient le troisième prix au concours de nouvelles Thierry Jonquet. Édité en 2018, le roman policier « Boccanera » reçoit le prix Lion Noir 2019. Son second « Après les chiens  » est paru en mars 2020 et a reçu le prix Instant polar de Dissay 2020. Deux romans, deux prix ! Bravo !

Pour finir, « La patience de l’immortelle » devrait paraître en mars 2021 mais sa détective Ghjulia Boccanera quitte Nice pour la Corse natale de son auteure.

 

Boccanera, une détective, à Nice

Parce qu’après le fleuve, tu ne fais plus partie de l’historique comté de Nice avant son rattachement à la France, tu n’es déjà plus Niçois, pas encore Varois, même pas Provençal. Ils ne vont quand même pas jusqu’à réclamer l’annexion de la ville à la Savoie (un reliquat du XIVe siècle) mais on n’en est pas loin. Ils arrivent a revendiquer l’identité « de souche » d’un territoire de trois mille kilomètres carrés, lieu d’immigration par terre et par mer depuis des centaines d’années. Pour calmer tout le monde, j’ai décrété depuis longtemps que quiconque ne peut trouver un bout de ses ancêtres dans la grotte du Lazaret et prouver ainsi son ascendance niçoise depuis le Paléolithique n’est pas vraiment d’ici. Après les chiens 

Ghjulia, de son surnom Diou qui se prononce Dioula, est une quinquagénaire « déjantée et désenchantée » engagée aux côtés des sans voix et des femmes.

J’ai passé l’âge de discuter avec des mecs qui savent mieux que moi ce que j’ai envie de faire ,quand, où, et surtout avec qui.

Elle affirme haut et fort son non-désir d’enfant.

Concevoir, me reproduire, perpétuer l’espèce… Faire un enfant. Ni en adopter un. Jamais. J’aime les enfants, les enfants des autres, tous les enfants de la terre. Mais je ne me suis jamais sentie en droit ni en capacité de devenir mère. C’est un sentiment que j’ai toujours réussi à expliquer et défendre fermement, face à mes copines et même à mes parents. Boccanera

Elle n’a pas sa langue dans sa poche. Pour finir, elle porte uniquement des Docs

vagabondageautourdesoi.com
Ghjulia utilise la vespa par nostalgie de ses années de jeunesse mais aussi avec un nouvel engouement sur sa fonctionnalité en ville

Détective privée, Ghjulia Boccanera est complétement épaulée dans son métier par toute sa communauté. Et, elle est nombreuse et disparate, cette communauté terriblement sympathique !

vagabondageautourdesoi.com

Et d’autres points …

Avant tout, pas solitaire du tout, comme la plupart de ses collègues, Ghjulia Boccanera vit en colocation avec son ami Dan, le bel homo. Car, depuis sa séparation avec Jo Santucci, son ex-mari flic, elle n’imagine pas vivre seule. Même si, lui, est toujours prêt à lui donner un coup de main dans ces enquêtes, ils ont souvent des visions différentes.

Au rez de chaussée de son immeuble, Ghjulia a fait sa « cantine » du restaurant de son amie Colette. Et, Mohamed dit « Mo », son ami garagiste, répare souvent sa Vespa. Tom lui sert de taxi lorsqu’elle est en panne. Puis ses relations sont complétées de Zeineh, réfugié, Emiliano, sa « Frida Khalo préférée, et Ferdi, un SDF allemand, bougon et muet. Une mention particulière  et pour finir pour Nadia avec son chromosome en plus, « celui de la gentillesse »!

Si cette jeune femme a un chromosome en plus, ce doit être celui de la gentillesse et de l’ humour . Après les chiens 

Et, il reste à présenter Dagmar et Klara, un couple de suédoises tombées amoureuses de Nice, protectrices des âmes égarées.

Nice selon Boccanera

Ghjulia Boccanera a élu ses quartiers dans le Vieux Nice aux ruelles et quartiers typiques. Ce quartier loin des grands hôtels de la promenade abrite tout un monde de petits artisans et commerçants. Elle n’arrête pas de batailler contre les transports, notamment contre les travaux du Tram.

L’été, on peut attendre jusqu’à dix minutes avant de réussir à monter dans le bus. Donc, une file (lorsque ce sont des Anglais) ou un troupeau (le reste du monde) s’étire sur des dizaines de mètres au terminus, attendant de monter au compte-gouttes car seul un battant de la porte avant est ouvert. Comble de la perversité, le chauffeur est accompagné d’une seconde personne dont la fonction n’est pas de l’assister (comme en encaissant les billets pour accélérer le mouvement, par exemple), mais de demander aux voyageurs leur destination d’un air inquisiteur. Boccanera

La ruelle Saint-François est surnommé en niçois  lou roumpe-cùou (le casse-cul). Cette ruelle est au cœur d’un îlot entièrement reconstruit entre 1958 et 1962. Elle a perdu son surnom populaire, qui lui venait sans doute de ses marches glissantes. Imaginez en plein hiver avec un peu de verglas …

La vaste place Saint François  est aujourd’hui dévolue au marché aux poissons. Un couvent de Moines Franciscains s’y établissait au XIIIè siècle. Dans la vidéo, on y entend le Nisard, le patois de Nice.

5 commentaires

    • En tout cas, Boccanera n’a pas sa langue dans sa bouche et dédire vivre comme elle l’entend. Bonne soirée

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :