Droit des femmes, toujours le premier nié !

Billet d’humeur

Le droit des femmes est toujours, toujours le premier nié ! Et, cette semaine, c’est devenu encore incontestable !

vagabondageautourdesoi.com

Nos écrans nous ont abreuvés d’images d’hommes et des enfants attendant une place dans un avion, sur un tarmac surchauffé, entouré se soldats en armes. On a assisté impuissant à ce déferlement de violences et d’obscurantisme. Les femmes devaient, déjà, être enfermées, emprisonnées dans leur logement. Celles qui s’étaient engagées changent de lieu régulièrement pour échapper à leur assassinat.

vagabondageautourdesoi.com

Ces images me heurtent. Ces rumeurs assaillent mes oreilles, entêtantes, obsédantes et me laissent impuissante, épuisée et malheureusement trop mutique.

vagabondageautourdesoi.com

Mais, la semaine n’était pas finie ! Hier, triomphant, entouré d’une centaine de personnes y compris des femmes, bien habillées, tranquilles, souriantes, en fait heureuses, le gouverneur du Texas signe la « Senate Bill 8 », la loi interdisant l’avortement au dessus de 6 semaines, y compris pour les victimes de viol et d’inceste.vagabondageautourdesoi.com

« Avant six semaines, beaucoup de femmes ne sont pas conscientes d’être enceintes. C’est particulièrement pervers comme délai », Marie-Cécile Naves journaliste. 

Mais, en plus, la loi encourage la délation. Ainsi, les citoyens qui engageront des poursuites contre une organisation ou une personne qui ne respecterait pas cette loi pourront percevoir au moins 10 000 dollars de « dédommagement » en cas de condamnation après leur dénonciation. De quoi donner des frissons ! Et leur Cour Suprême refuse d’être saisie !

vagabondageautourdesoi.com

Recul.

Négation des avancées gagnées de lourdes luttes.

Les droits des femmes ne sont jamais acquis !

L’obscurantisme gagne dans de nombreux endroits sur notre terre.

Partage entre colère et tristesse !

Mais faut-il se taire

même si ma voix ne portera pas !

vagabondageautourdesoi.com

19 commentaires

    • Malheureusement, on vient d’apprendre que même cette résistance est du passé !

  1. Je sais la tentation de se taire, de se dire que nos voix ne portent pas, mais ton article sers la cause, il faut dire, parler et oser brandir les injustes comme des flambeaux… il faut croire en des jours meilleurs, des avancées sur des choses que l’on pensaient acquises, même si c’est parfois tellement difficile…

    • C’est gentil car c’est vrai qu’il faut dire, et redire sans avoir peur de lasser !

  2. Il n’y a plus qu’à attendre « la décision immédiate » du gouvernement de Jo Biden…
    https://www.ouest-france.fr/monde/etats-unis/loi-sur-l-avortement-au-texas-joe-biden-fustige-la-decision-de-la-cour-supreme-8191ebd4-0c05-11ec-a9d0-17d58ac484e5
    Trump a donc refait surface, par Cour suprême interposée, et les Texanes (comme les Afghanes) sont dans l’expectative d’un retour… un jour… de la démocratie ! 🙂

  3. Oui dans tous les pays, même les plus libéraux et apparemment raisonnables, les droits des femmes peuvent être remis en cause,à des degrés différents. Merci d’en avoir parlé !

  4. Je partage ton dégoût pour les talibans qui traitent leurs femmes, leurs filles moins bien que leurs chiens.. c’est dire.
    Le Texas est un Etat à part bien loin du progressisme californien. Partout, les droits des femmes sont rognés. C’est une triste réalité mais cela ne doit pas être une fatalité. Cela me fais penser au dernier livre de Louise Erdrich qui faisait froid dans le dos. Quand la fiction est dépassée par la réalité..
    Merci d’en parler Matatoune !🙂 Excellent weekend à toi

    • Oui, bien sûr le Texas n’est pas l’Amérique. Mais, ces décisions font peur ! Bon week-end aussi

  5. C’est un bon en arrière inadmissible. Qu’ils soient contre l’avortement c’est déjà pas top mais même pour l’inceste et le viol c’est carrément agir comme des talibans presque, quoique…..Bisous

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.