Matisse et sa chapelle

Matisse et sa chapelle

vagabondageautourdesoi.com

Chapelle du Rosaire à Vence

Le chef d’œuvre de Matisse

vagabondageautourdesoi.com
Intérieur

Matisse est un vieil homme fatigué mais n’ayant plus rien à prouver sur son talent  lorsqu’il entame la décoration de ce qui deviendra sa chapelle, la Chapelle du Rosaire à Vence.

vagabondageautourdesoi.com
Maquette de la chapelle

Depuis le début de la seconde guerre mondiale, le peintre a choisi Vence dans l’arrière pays niçois espérant échapper aux bombes. Il continue à travailler ses collages aux couleurs magnifiques. Ayant besoin d’une infirmière, demande-t-il jolie, Monique Bourgeois se présente. Durant les années sombres, elle deviendra aussi son modèle.

vagabondageautourdesoi.com
Côté

En 1946, Monique Bourgeois devient Sœur Jacques-Marie du couvent des dominicaines à côté. Pour égayer leur chapelle, Sœur Jacques Marie a l’idée de demander à Matisse de prendre en charge la création d’un vitrail.

vagabondageautourdesoi.com
Le toit et sa croix

De 1943 à 1949, l’artiste se plonge dans la décoration du lieu. Pendant trois ans, il a fallu batailler avec les services municipaux du cadastre pour qu’ils acceptent d’ouvrir les grandes baies.

vagabondageautourdesoi.com
Entrée intérieure

La croix de 13 mètres de haut est en fer forgé, orné de croissants de lune et de flammes dorées. Un toit de tuiles blanches et bleues vernissées.

vagabondageautourdesoi.com
Détail du vitrail

Trois couleurs composent ces vitraux : le jaune (la lumière du soleil et celle de Dieu), le vert (la nature) et le bleu (le ciel méditerranéen).

vagabondageautourdesoi.com
Entrée

Pour ce domaine religieux privé, Matisse a pu suivre ses envies et bousculer le dogme de l’époque. Comme celle qui permet au prêtre de célébrer la messe face aux fidèles.

vagabondageautourdesoi.com
Bénitier

Matisse supervise les moindres détails, Pour chaque jour de la semaine, une chasuble est crée. Un bénitier complète l’ensemble.

Chapelle Matisse

Chroniques culturelles année 2020

Bric à brac de culture

 

11 commentaires

  1. Bonjour Matatoune. Quel bel article ! Je découvre avec ravissement cette chapelle lumineuse, chef-d’oeuvre de Matisse. La vidéo est très intéressante aussi. Bonne journée

    • Oui, nous sommes privés de l’ expo du Centre Pompidou qui lui est consacrée…Sa luminosité et sa simplicité témoignent de ce que devrait être tous les messages des religions, amour et respect de l’autre! Bonne journée Brigitte

    • Je suis fascinée par le dépouillement de ses oeuvres d’après son voyage en Polynésie. Ces couleurs, ces formes, leurs assemblages et là le tout adapté à d’autres matériaux, c’est magnifique de simplicité, d’émotions ! J’aime moi aussi bcp ! 😉

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.