Michael Connelly – Les ténèbres…

Les ténèbres et la nuit

vagabondageautourdesoi.com - Michael Connelly - L’automne arrive et le nouveau Michael Connelly pointe comme un rituel dont on ne se lasse pas. Comme à chaque fois, ses polars ont cette clairvoyance, cette analyse de l’Amérique sans en avoir l’air et une réalité inexorable que l’on aime tant.

Moore Lisa est à l’unité des crimes sexuels de la division d’Hollywwod. Elle accompagne Renée Ballard, toujours au quart de nuit, quelques minutes avant le jour de l’an 2021. Elles enquêtent sur la piste des Hommes de minuit, deux violeurs qui sévissent quelques minutes avant minuit les jours de fête.

Mais, un autre meurtre, en pleine fête, va absorber Ballard, celui de Javier Raffa, tué par une balle qu’on dit perdue ! Et d’un coup, c’est Los Angeles et les États-Unis qui débarquent dans notre univers. Seulement, on est au temps du Covid. Bosch est enfermé chez lui. Renée porte le masque. Et, la presse locale est absorbée par ce qu’il vient de se passer au Congrès.

Entre coupes budgétaires et implications minimales des autres flics, Renée Ballard va, comme à son habitude, mettre toute son énergie pour résoudre les deux enquêtes qu’elle s’octroie, malgré les consignes de ses supérieurs hiérarchiques. Bien sûr, Harry Bosch vient l’épauler à sa mesure de retraité.

La ville de Los Angeles reste autant celle que je rêve de découvrir, même si les délaissés y sont plus nombreux, plus accros aux drogues et plus violents qu’avant.

La mort de George Floyd rend incontournable la reconnaissance du racisme et des violences dans la police. Car, Renée le sait, elle qui a ressenti la misogynie ordinaire de ses confrères, la police n’est pas sans problèmes structurels.

D’ailleurs, elle se sent de plus en plus en équilibre dans cette institution. Et, si elle rejoignait Bosch pour s’organiser tous les deux dans des enquêtes pour détectives expérimentés… A suivre donc !

Comme toujours, l’enquête est efficace, bien rythmée et suffisamment réaliste pour faire appréhender la réalité de cette ville où Harry Bosch puis Renée Ballard y arrêtent les assassins.

Ici, les crimes de viols et les malversations financières sont au cœur du polar Les ténèbres et la nuit. Ne changez surtout pas Monsieur Michael Connelly !  On a besoin de vous pour voir et garder espoir !

Remerciements

à @calmann_levy et à @NetGalleyFrance pour #Les ténèbresetlanuit  par @Connellybooks  

Pour aller plus loin

Michael Connelly – L’innocence et la loi

Michael Connelly – Séquences mortelles

Incendie nocturne

Une vérité à deux visages

En attendant le jour

Série Un flic de polar

Los Angeles – René Ballard

Los Angeles – Harry Bosch

Puis quelques extraits

cite-56a4b9b45f9b58b7d0d8877b

Tradition qui remontait à plusieurs décennies, pendant cinq bonnes minutes le vacarme fut sans faille tandis que les fêtards vidaient leurs chargeurs dans le ciel de Los Angeles.

Trouver la solution était sans doute, elle le savait, ce dont elle avait besoin pour se sauver elle-même.

Le virus du « pourquoi on en aurait quelque chose à foutre  » avait affecté tout le service.

Ce qu’il l’a fait hésité, c’est l’idée de faire une déclaration à des flics qui n’en n’ont rien à foutre de viol et n’y vois même pas un crime.

Non seulement cela les rassure d’avoir une Iinspectrice en chair et un os devant elle, mais les chances de les voir se rappeler un nouveau détail du crime en sont améliorées. Le cerveau se protège en basculant sur les systèmes de secours essentiel lorsqu’il y a traumatisme physique. Ce n’est que lorsque la sécurité est revenue que les détails commencent à remonter à la surface.

Elle songea qu’il avait dû lui falloir des années pour se débarrasser de toute cette encre et cela lui rappela les moines qui se flagellent pour se repentir de leurs péchés.

Ballard connaissait la musique. Le rôle alpha, c’est pour le mec, la femme, elle fait le ménage et la paperasse.

Le monde était parti en vrille et pour la première fois depuis longtemps, elle se dit qu’elle pouvait très bien perdre son boulot. Pour la première fois depuis longtemps aussi, elle songea que ce ne serait peut-être pas plus mal.

Protéger et servir, oui, mais l’image, plutôt que les citoyens !

La télécommande à la main, elle passa les deux heures suivantes à sauter de chaîne en chaîne et à regarder des images troublantes de désordre absolu en essayant de comprendre comment les divisions dans le pays avaient pu tellement grandir que certains éprouvaient le besoin de se lancer à l’assaut du Capitole et de changer le résultat des élections à laquelle cent soixante millions de citoyens avaient pris part.

Ici en bref

D'habitude, je ne partage pas mes lectures lorsqu'elles ne m'ont pas plue ! Mais, là, c'est le livre qui se vend à plus

vagabondageautourdesoi.com - Michael Connelly -
Premier extrait
vagabondageautourdesoi.com - Michael Connelly -
Incipit
vagabondageautourdesoi.com - Michael Connelly -
Dernier extrait

Du côté des blogs

One more cup of coffeeTu L’as lu ??Bro Blog Black –

Questions pratiques

Michael Connelly -Les ténèbres et la nuit

Twitter :@Connellybooks    Instagram : @michaelconnelly

Éditeur : Éditions Calmann-Lévy  

Twitter :  @calmann_levy  Instagram : @calmann.levy

Facebook

Parution : 7 septembre 2022

EAN : 9782702166345

Lecture : Octobre 2022

Littérature contemporaine

Romans policiers

Auteurs commençant par C

Chroniques littéraires

9 commentaires

    • Ah, les stocks en attente, une plus jolie façon que de dire Pal, sont un vrai dilemme lorsque l’on vient de finir un livre, lequel ? Bonne soirée 🙂

    • Marque-page, une collection 🙂 Et oui, une véritable valeur sûre ! Un plaisir de se plonger dans ce que l’on connait bien 🙂

    • Oui encore un bon moment de lecture. Lire des séries avec les héros favoris a quelque chose d’infiniment agréable et pourtant à chaque fois c’est une nouveauté ! Bonne soirée

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.