Bourse du Commerce Pinault Collection

vagabondageautourdesoi.com
Entrée de la Bourse du Commerce Pinault Collection

La Bourse du Commerce Pinault Collection se situe dans un lieu chargé d’histoire.

Au cœur du quartier des Halles de Paris, tout près de l’église Sainte Eustache et du forum dans cette ère réaménagée en jardin apprécié par tous, poumon vert de ce quartier urbanisé.

vagabondageautourdesoi.com
L’Église Saint Eustache aperçue à travers les stores.

Histoire du lieu

Au Moyen-Âge, l’endroit abrite l’Hôtel de la Reine, demeure royale de Catherine de Médicis. D’ailleurs, la colonne dorique creuse avec escalier qu’elle fit construire peut-être pour permettre à son astrologue  préféré, Côme Ruggieri, d’y travailler est rester en place accolée au bâtiment.

vagabondageautourdesoi.com

Maquette de la Bourse du Commerce Pinault collection

Proche de la Seine, le terrain servit à la construction d’un grenier à céréales. Le bâtiment fut construit en circulaire avec aménagement de galeries pour entreposer le plus souvent du blé. L’escalier à double révolution, comme à Chambord, permet de facilité la circulation entre stockage et déstockage.

vagabondageautourdesoi.com
Escalier à double révolution

La coupole fut posée dans un second temps, pour permettre d’entreposer plus de céréales. Celle en bois brûla en 1802 et fut remplacée à la fin du 19è siècle par une couple en fonte, cuivre et verre comme cela se faisait à l’époque.

Passage de nuages à travers la coupole

Puis, on souhaite garder le blé à l’extérieur de Paris. Et, le lieu fut transformé avec l’aide de l’architecte Henri Blondel en Bourse de Commerce de Paris inauguré en 1889.

Au fronton de l’entrée, une allégorie avec au centre la ville de Paris entourée par l’Abondance et le Commerce.

A l’intérieur, le bas de la coupole est décoré par des toiles marouflées appliquées comme du papier peint. Elles comprennent quatre parties réalisées par quatre peintres différents. Témoins des ambitions coloniales, le commerce y est décliné sur les cinq continents, comme le grand nord et sa Russie, l’Amérique et ses colonisateurs, etc. Représentations certes réductrices du commerce de l’époque mais illustrant parfaitement les différentes routes mondiales découvertes et exploitées. Entre chaque continent, quatre grisailles représentent les quatre points cardinaux.

Bourse du Commerce Pinault Collection

François Pinault possède plus de 10 000 œuvres dans toute sa collection. Il cherchait depuis longtemps un lieu pour en montrer une partie.

Tout d’abord, en 2000, il avait pensé utiliser l’Ile Séguin inutilisée depuis longtemps pour implanter l’art contemporain au cœur de la Ville, et d’un endroit chargé d’histoires puisque c’était le lieu d’implantation des usines Renault. Mais, le projet global semblait trop flou. Entre temps, François Pinault ouvre deux musées d’Art contemporain à Venise.

La ville de Paris lui propose de rénover le lieu de la Bourse du Commerce en lui rendant son aspect de 1889 et, en contre partie, de disposer d’une concession d’une durée de cinquante ans.

L’architecte Tadao Ando a l’habitude de travailler avec François Pinault. Il a rénové entre autres les deux palais vénitiens qui abritent la collection Pinault. Pour la Bourse du Commerce, Tadao Ando s’associe avec les Monuments historiques et propose un cylindre de béton de 30 m de diamètre et de 9 mètres de hauteur facilitant la circulation dans les différents espaces.

vagabondageautourdesoi.com
Le cylindre en béton

C’est un béton troué extrêmement lisse et doux. Le cylindre possède quatre ouvertures identiques et offre des passerelles pour entrer sur les différents étages.

vagabondageautourdesoi.com
Détail du béton

L’impression au cœur de ce dispositif de lumière est de ressentir une grande sérénité. On pense au Panthéon de Rome, sauf qu’ici c’est l’art contemporain qu’on vient rencontrer. Mais le dialogue avec le passé est constant et intense.

vagabondageautourdesoi.com
Vue du premier niveau

Pour cette ouverture, François Pinault a laissé à Urs Fischer (1973) le soin d’animer cette rotonde. Une autre chronique présentera le travail de cet artiste, mais ici, il a choisit de faire brûler des figures de cire, dont celle ci dessous qui est la réplique en cire de l’enlèvement des Sabines et qui brûle depuis l’ouverture.

vagabondageautourdesoi.com
L’enlèvement des Sabines vu par Urs Fischer -2021-
vagabondageautourdesoi.com
Les lumignons ont été ajoutés

vagabondageautourdesoi.com

Échanges entre passé et contemporain des pigeons empaillés qui regardent vers le bas dans la galerie, dans une installation artistique intitulée “Others” de Maurizio Cattelan

vagabondageautourdesoi.com
On retrouve le C de la Reine Catherine de Médicis en haut des vitrines investies par Bernard Lavier

Questions pratiques

Bourse du Commerce Pinault Collectionvagabondageautourdesoi.com

Instagram : @BoursedeCommerce Twitter : @BourseCommerce

2 rue de Viarmes, 75001 Paris

Du lundi au dimanche de 11h à 19h
Nocturne le vendredi et le samedi jusqu’à 21h
Le premier samedi du mois, nocturne gratuite de 17h à 21h
Fermeture le mardi et le 1er mai.

Pour aller plus loin

Bric à brac de culture Fondation Pinault

La présentation de cette exposition s’organise autour de quatre chroniques :

  • OUVERTURE consacrée exclusivement à l’artiste présenté dans la Rotonde, Urs Fischer.
  • OUVERTURE 1 pour les œuvres exposées au rez de chaussée
  • OUVERTURE 2, pour les œuvres repérées dans les étages (David Hammons, Rudolf Stingel, Antonio Obo, Marlène Dumas et Kerry Jame Marschall)
  • OUVERTURE 3 pour les œuvres de Philippe Parreno et la Colonne Médicis

Questions Pratiques

OUVERTURE jusqu’au 31 décembre 2021

Bourse du Commerce Pinault Collectionvagabondageautourdesoi.com

Instagram : @BoursedeCommerce Twitter : @BourseCommerce

2 rue de Viarmes, 75001 Paris

Du lundi au dimanche de 11h à 19h
Nocturne le vendredi et le samedi jusqu’à 21h
Le premier samedi du mois, nocturne gratuite de 17h à 21h
Fermeture le mardi et le 1er mai.

Expositions 2021

Chroniques Culturelles

Un petit mot …

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 

 

Thème : Apostrophe 2 par WordPress.com

Expositions 2021

Chroniques Culturelles

19 commentaires

  1. Waou, quelle splendeur. Ton article donne envie de sauter dans un TGV pour Paris… je me souviens d’avoir fait une fois l’aller-retour en un jour pour visiter une expo au musée de la marine. Le quartier des halles est magnifique en plus. Bonne journée

    • Le Musée de la Marine vient de réouvrir après une période de fermeture pour travaux …Il faut que j’y aille aussi faire un petit tour !

    • Oui c’est vraiment un édifice qui va compter dans la présentation d’une collection tournée vers l’art contemporain. Bonne continuation

    • Oui, très ! Le chantier des fresques de la rotonde est pharamineux. Je les ai trouvé magnifiques mais je ne pensais pas qu’elles avaient bénéficié de telles attentions. Et, je confirme la surface du béton est d’une douceur … Magnifique !

    • Oui c’est un lieu vraiment chargé d’histoires mais qui ouvre sur l’art du XXIè s. Il est situé entre Le Louvre et le Centre Pompidou. Tout un symbole ! Bonne continuation

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :