OUVERTURE 1- Bourse du Commerce – Pinault Collection

OUVERTURE 1

Exposition inaugurale

Bourse du Commerce – Pinault Collection

Rendre compte de la richesse de cette exposition inaugurale, OUVERTURE 1, depuis mi-juin à la Bourse du Commerce de Paris dans son exhaustivité est inutile et facétieux.

Ceux-là sont tout aussi important que ceux cités dans ces chroniques successives, tant cette exposition OUVERTURE est diverse, variée, mais toujours autour du même thème ou recherche, me semble-t-il, l’homme et le temps, l’homme dans son temps, et même l’homme hors temps.

Martial Raysse

« Le contemporain est celui qui fixe le regard sur son temps pour en percevoir non les lumières, mais l’obscurité. » Martial Raysse, in Jean-Jacques Lévêque, « La Beauté, c’est le mauvais goût », Arts (Paris)

Juste à droite de l’entrée, se situe cette superbe peinture de Martial Raysse. D’ailleurs, on ne la voit pas en entrant, tant le cylindre de Tadao Ando de la Rotonde absorbe. C’est au retour, au moment de quitter, que je l’ai découverte dans toute sa splendeur.

Peintre, sculpteur, réalisateur français, Martial Raysse (né en 1936) est devenu célèbre des deux côtés de l’Atlantique. Reconnu comme le maître du Pop-Art français, l’après 68 est une période de rupture où il dénonce la marchandisation des œuvres d’art. Devenu dessinateur, puis réalisateur, puis sculpteur, Martial Raysse s’accorde le temps de l’expérimentation.

vagabondageautourdesoi.com
Fontaine Martial Raysse – Nîmes

C’est à la fin des années 80 que Martial Raysse amorce son retour à la peinture en créant des grandes fresques où comme Ici plage, comme ici-bas, 2012, une foule est montrée, bigarrée aux couleurs joyeuses et pourtant lorsque le regard s’attarde, le tout devient grotesque, et même monstrueuse.

Dans Ici Plage, l’artiste ne glorifie pas une société heureuse et optimiste comme c’est le cas pour Raysse Beach. Au contraire, ici l’humanité représentée par des couleurs acides et vives semble danser, désinvolte, au bord du précipice. Trois genres traditionnels que Raysse pratique au quotidien depuis au moins trente ans affluent dans cette œuvre : le portrait, le paysage et la peinture historique. Ces domaines distincts de sa quête picturale se tournent vers le grand format que l’artiste privilégie particulièrement dans la mesure où il permet de partager d’une part les grands récits, et d’autre part sa passion pour le détail, pour la naissance d’une micro-peinture parsemée de petites notes comiques et de signes mystérieux.Catalogue Palazzio Grazzi – 2015 – Rétrospective Martial Raysse

L’artiste semble ici assis, caché par ces odalisques de plage mais regarde le regardeur comme pour lui dire « Reste vigilant ! » Car, à l’arrière plan des scènes de violence et de révolte nous invitent à la prudence.

vagabondageautourdesoi.com
Détail Ici plage, comme ici-bas, 2012.

Et que penser de ce personnage masqué qui semble nous révéler son message …

vagabondageautourdesoi.com
Détail Ici plage, comme ici-bas, 2012.

Bertrand Lavier

Instagram : @bertrandlavier

Là aussi, il faut se détacher de la Rotonde pour remarquer ces installations particulièrement modernes dans ces niches de bois qui sont le témoignage du passé. Et, encore, il me faudra un certain temps pour en appréhender la particularité.

Né en 1949 en Côte-d’Or, Bertrand Lavier a une pratique artistique active depuis l’âge de vingt ans. De formation initiale horticole, son questionnement semble toujours s’orienter autour du réel et lorsqu’on travaille en peintures, photographies ou autres, sur sa représentation.

Son art dit conceptuel, basé sur des dispositifs simples, s’interroge sur la nature d’une œuvre, les conventions auxquelles elle répond, les limites qu’elle rencontre, etc. Il interroge sa pratique usuelle, comme l’avait fait Marcel Duchamp avec ses Ready-Made dont il peut reprendre le cheminement pour mieux initier la réflexion du visiteur à partir de la création de ressenti qu’elle apporte.

vagabondageautourdesoi.com

Premier artiste invité à prendre possession de ce lieu particulier, Bertrand Lavier investit les vitrines historiques et restaurées de la Bourse de façon presque anecdotique pour installer chez celui qui regarde un sentiment de malaise pour le force à s’interroger sur ce qui est perçu.

vagabondageautourdesoi.com
Bourse du Commerce – 2021

De ces objets hétéroclites, vingt-quatre vitrines sont ainsi investies de façon qui permettent à Bertrand Lavier de se jouer de nos représentations. Ainsi deux vitrines étalent des néons de couleurs, 🙂

vagabondageautourdesoi.com

Il faut se méfier de nos représentations !

Maurizio Cattelan

Instagram : @mauriciocattelan

Artiste italien , Maurizio Cattelan a joué encore la provoc avec son œuvre “The Comedian”, une Banane scotchée sur un mur vendu 108 000 euros en décembre 2019. Et, comble de l’inutile, un autre artiste, David Datuna, l’a mangé durant une expo !

Né en 1960, Maurizio Cattelan est habitué à pratiquer le paradoxe et l’humour acerbe pour dénoncer l’art contemporain et sa futilité. Néanmoins, il fait partie du système qu’il dénonce avec autant de dérision. Reste que ses œuvres font réfléchir et malgré tout, bouscule nos représentations.

En 2001, il propose sa statue Him, hyper-réaliste, qui doit être présenter de dos et que le visiteur découvre en tournant autour …Installée au milieu de l’ancien ghetto de Varsovie, la sculpture fait à elle-seule devoir de mémoire !

«Il n’y a aucune intention de la part de l’artiste ou du centre d’insulter la mémoire des Juifs. C’est une œuvre qui essaye d’évoquer le mal qui s’insinue partout.»Fabio Cavallucci, directeur du centre d’art contemporain à l’origine de la manifestation

Maurizio Cattelan – Him – Ghetto de Varsovie – 2013

A la Bourse du Commerce, Maurizio Cattelan investit la Rotonde avec ses pigeons empaillés. Évidemment, on pense au film « Les Oiseaux » de Hitchcock.

vagabondageautourdesoi.com
Maurizio Cattelan – Pigeons- 2021

Étrange, certainement !

vagabondageautourdesoi.com
Maurizio Cattelan – Pigeons- 2021

Tatiana Trouvé

Instagram : @tatianatrouve

Née en 1968 en Italie d’un père français et d’une mère italienne, Tatiana Trouvé s’installe à Paris vers 1995.

Elle se fait connaître avec l’installation Bureau d’activités implicites (B.A.I.) qu’elle ne cesse de modifier jusqu’en 2007.

B.A. I – Tatiana Trouvé – 2017

A la Bourse, elle présente son installation The Gardians autour de huit sculptures disséminées dans l’ensemble du lieu.

vagabondageautourdesoi.com
The Gardians – Tatiana Trouvé – 2021

Dans un coussin de pierre le poids d’un corps, sur un dossier un livre, à un barreau suspendu un sac, ici encore de menus objets…Catalogue

S’intéressant à ce que serait une mémoire des objets et des lieux, qui déforme la réalité reçue, Trouvé réinvente sans cesse le temps et l’espace, créant une dimension parallèle où les lois de notre monde sont recomposées, le spectateur désorienté, où tout, enfin, est à redéfinir. Catalogue

Ryan Gander

(Instagram @ryanjgander)

Né en 1976 en Angleterre, Ryan Gander présente, à la sortie d’un ascenseur, une petite souris qui psalmodie en anglais en pointant son bout de naseau …

Avec I… I… I… (2019), Ryan Gander met en scène une souris animatronique qui bégaye, surprenant les visiteurs qui attendent l’ascenseur depuis un trou creusé dans le mur. Prisonnière de sa « boucle » animée, cette improbable souris, condamnée à vivre cycles après cycles, jusqu’à épuisement, nous donne à penser et à sourire sur notre propre condition. Catalogue

Pour aller plus loin

Bric à brac de culture Fondation Pinault

Bourse du Commerce Pinault Collection

La présentation de cette exposition s’organise autour de quatre chroniques :

  • OUVERTURE consacrée exclusivement à l’artiste présenté dans la Rotonde, Urs Fischer.
  • OUVERTURE 1 pour les œuvres exposées au rez de chaussée
  • OUVERTURE 2, pour les œuvres repérées dans les étages (David Hammons, Rudolf Stingel, Antonio Obo, Marlène Dumas et Kerry Jame Marschall)
  • OUVERTURE 3 pour les œuvres de Philippe Parreno et la Colonne Médicis

Questions Pratiques

OUVERTURE jusqu’au 31 décembre 2021

Bourse du Commerce Pinault Collectionvagabondageautourdesoi.com

Instagram : @BoursedeCommerce Twitter : @BourseCommerce

2 rue de Viarmes, 75001 Paris

Du lundi au dimanche de 11h à 19h
Nocturne le vendredi et le samedi jusqu’à 21h
Le premier samedi du mois, nocturne gratuite de 17h à 21h
Fermeture le mardi et le 1er mai.

Expositions 2021

Chroniques Culturelles

11 commentaires

    • Tu as raison, l’art est une rencontre que l’on ne peut raisonner ! Bonne journée

    • Oui, je n’ai pas souhaité la mettre directement dans cette chronique car l’artiste souhaite qu’on la découvre de dos puis en la contournant, qu’on découvre qui elle représente et surtout dans cette position de prière …Puissance de l’œuvre 🙂

  1. J’ai une nette préférence pour le premier artiste dont tu parles, j’aime sa fresque, le reste me parle peu. Bon dimanche

    • Les chaises de Tatiana Touvé sont étonnantes car d’avoir collé ainsi différents objets donnent une impression étrange et interroge et la petite souris de Ryan Gander est toute mignonne ….QU’elle bégaye est encore plus émouvante. Mais, c’est vrai c’est la fresque qui absorbe complétement … Bon début de semaine

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.