Chambord

Retour à la maison après un mois de vacances et un dernier arrêt à

PICT0122.JPG

Vers 20 ans, François 1er chasse  dans le Val de Loire. Après sa victoire de Marignan, il souhaite faire construire un bel édifice. De sa campagne d’Italie il revient avec des idées plein la tête mais aussi avec un vieux bonhomme, Léonard De Vinci, qu’il installe à Ambroise.

On aime à raconter qu’au cours d’une chasse dans un terrain marécageux, Francois 1er découvre une bâtisse et décide de construire un château pour y revenir plus souvent. Mais, comme, il a une grande ambition doublée d’un sens politique indéniable, lui, le Roi de la France décide que malgré son « petit royaume », il serait un vrai roi et construit Chambord à sa gloire! Et, du coup, il inonde les murs, les plafonds à caissons, tous les recoins de pierre ou de bois de son chiffre et son emblème, la salamandre. Chambord est considéré comme une merveille du monde et Francois 1er est surnommé « le prince des architectes » (11 châteaux remaniés ou édifiés). Mais, ce roi n’y séjourne que 72 nuits, fractionnées en plusieurs séjours! 620 sujets étaient nécessaires pour organiser l’itinérance du roi, de ses meubles, de ses tentures, etc.

Cette formidable communication atteint son but car Charles Quint, invité,  en reste complétement estomaqué! La position de François 1er ne sera plus jamais la même car le royaume de France était né!

Louis XIV  fait de Chambord son lieu de prédilection et décide de continuer sa construction ( jardins, canal, appartements meublés, etc.)

PICT0070.JPG

Le château échappe in -extremis à la destruction pendant la révolution de 1789, mais aussi à celle de la vague de démolition de la restauration. En 1821, le château est offert au jeune duc de Bordeaux (chef aîné des bourbons contraint à l’exil par la révolution de 1830). Il aménage l’actuelle forêt et l’ouvre au public. Il n’y séjourne que 3 nuits!

Acheté en 1930 par l’État français, le domaine reprend vie après avoir accueilli pendant la 2ème guerre mondiale plus de 4000 œuvres artistiques et notamment, La Joconde  ….

A partir de 1950, différentes campagnes de travaux redonnent vie à ce somptueux endroit. Et, en 1981, Chambord est reconnu

UNESCO

PICT0062.JPG

La façade est composée de pierres de tuffeau blanc avec des incrustations d’ardoise. Le bâtiment s’organise autour d’un corps carré et de 4 tours. Dans chaque tour, un escalier à vis dessert des appartements dits privés.

PICT0073.JPG

C’est autour de son célèbre escalier situé au cœur du donjon que le château est construit. A doubles vis et large de 8 mètres, il permet aux courtisans de voir le roi sans jamais le croiser! Les deux rampes sont engagées l’une dans l’autre, les deux révolutions se suivant sans jamais se réunir.   Léonard de Vinci est mort avant de voir construit l’escalier à doubles révolutions qu’il a certainement dessiné.

                                         ESCALIER
 L’escalier débouche sur les terrasses d’où on mesure l’étendue du Domaine.
PICT0107.JPG

PICT0068.JPG

De la terrasse, on peut découvrir la lanterne avec la fameuse fleur de lys qui devait être vu de partout.

PICT0096.JPG

Au second étage, les salles voutées  sont disposées autour de l’escalier central (donjon) en permettant la circulation. Les voutes à caisson supportent les terrasses. Ces quatre salles avec les quatre portes donnant sur l’escalier symbolisent les quatre parties du monde en référence à la fameuse Jérusalem céleste.

PICT0113.JPG

 

Cet animal légendaire pouvait vivre dans le feu. A côté de l’animal, se trouve souvent les mots « nustrico et extingo »: Je m’en nourris et je l’éteins ».

Appartements meublés du premier étage

Le domaine est le plus grand parc forestier d’Europe. Plus de 5000 hectares, des chênes, des pins et des bruyères sont déclarés réserve nationale de chasse et de faune sauvage avec sangliers et cerfs à foison. La République a aimé y chasser : Giscard, Pompidou!

PICT0079.JPG

PICT0104.JPG

PICT0130.JPG

                      QUESTIONS PRATIQUES

Blois n’est qu’à une dizaine de kilomètres. Donc idéal pour une étape. Loir et Cher-41-

 

 

Ibis Style Centre Blois
L’hôtel est situé près de la gare et à 15 minutes à pieds du centre historique, près d’un « Inter marché », mais pas près de restaurants. A l’accueil, sont disponibles des baby-foot, des magazines et un bar.
La chambre est assez exigüe: il n’y a pas d’espace pour poser une valise, une seule chaise à disposition et une petite table. La literie est comme tout « Style », confortable.
Un parking, en sous sol, est disponible mais payant : 7 euros pour une nuit!
Le petit déjeuner est décevant: peu de choix, pas de variété. Le strict nécessaire, quoi!
L’amabilité de l’ensemble du personnel est correct, là encore, sans plus…

 

 

Restaurant 300 grammes
Pour cette soirée d’été nous avons choisi ce lieu pour sa terrasse. Mais, il y a aussi une très belle salle à la décoration soignée et une salle immense en entresol. La carte propose nourriture façon pub: burger, viande grillée mais aussi des plats végétariens. Le service est effectué par des serveurs décalés, comme on les apprécié dans ce type de lieu. Mais, être obligé de presque courir pour répondre à la clientèle ne permet pas un service serein et attentif! Alors, oui, peut être trop de tables en ce soir d’été! Néanmoins, nous y avons passe une bonne soirée. A recommander !
Les plats correspondent à l’attendu, sans grande surprise, mais corrects.

========================

A Blois

  • Château royal
  • Maison de la magie

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s