Picasso à La Californie

Picasso à La Californie

vagabondageautourdesoi.com
Villa La Californie photographiée par Picasso en 1955

La Californie est une bâtisse qui appartient au patrimoine architectural de Cannes. En effet, construite en 1920, elle tire son nom du quartier. Située 22 avenue Coste-Belle, elle a changé plusieurs fois de noms et s’appelle aujourd’hui Pavillon de Flore.

v

Construite après la guerre par un architecte cannois, elle bénéficie d’un jardin avec une végétation exotique et une piscine. D’un style éclectique propre à la fin XIXe siècle, de grandes baies cintrées structure l’édifice. L’ornementation de la façade ainsi que la toiture en tuiles vernissées de couleur verte assurent sa particularité.

vagabondageautourdesoi.com
La Californie-1956

D’une superficie de 1200 m2, elle comporte huit chambres et autant de salles de bains.

Picasso à La Californie

Picasso recherche un atelier pour s’installer dans cette région. Il a plus de soixante-dix ans et désire avoir un grand rez-de chaussée. La grandeur et les cactées du jardin séduisent l’artiste.

vagabondageautourdesoi.com
Baie de la Californie 1955

Jacqueline Roque travaille à l’atelier de céramique de Vallauris fréquenté par l’artiste. Sa nouvelle comquête a 27 ans lorsqu’il décide de l’installer à la Californie. Picasso vient d’être plaqué par Françoise Gillot. Difficile pour l’homme grand séducteur qui ne parle jamais d’amour d’accepter cet affront !

vagabondageautourdesoi.com
Tête de femme

Autour de 1954, Picasso invente un nouveau style de sculpture, la sculpture plate selon Werner Spies, qui lui a été inspiré par une jeune femme rencontrée à Vallauris, Sylvette David. Elle l’a séduit par son allure moderne, et surtout sa coiffure en queue de cheval qui prolonge harmonieusement le profil de son visage. À partir de portraits de Sylvette peints sur de fines plaques de tôle qu’il découpe et qu’il plie, il compose des objets dont certains ont pu être répliqués à l’échelle monumentale. Centre Pompidou

En effet, la jeune Sylvette travaille aussi à la céramique et pose comme modèle. Elle a 19 ans. Décidément, même âgé, l’ogre ne faiblit pas !

Mais, Jacqueline devient vite la « gardienne du temple » et le défend contre tous, y compris sa famille. Les yeux du Minotaure/ogre se ferment  en 1973, après qu’ils se soient mariés. Dépressif, elle se suicide en 1986.

Seulement, en 1961, un immeuble est construit et la vue sur la rade de Cannes est gâchée. Picasso déménage.

vagabondageautourdesoi.com
Vue de la Californie en 19661

Des photographies de Picasso à la Californie

C’est Jérôme Brierre qui mémorise la rencontre de la belle et de l’artiste. Il est photographe à Paris-Match et attaché de presse de Unifrance, société de production du cinéma,

@jeromeBriere
Bardot et Picasso

Brigitte Bardot, 21 ans, est déjà considérée comme un Sex-Symbol.  Elle débarque à Cannes sur la croisette pour faire la promotion du film « Et, Dieu créa la femme ».

Henri-Georges Clouzot y présente un documentaire “Le Mystère Picasso”.

Bardot aimerait que l’artiste lui fasse son portrait. Mais, elle sait qu’il aime les jeunes filles avec une queue de cheval et se coiffe ainsi. Elle mesure 1m 70 et sait qu’il aime les petites femmes. Aussi, elle porte des ballerines….

0JeromeBrierre
Picasso est attiré par la boucle d’oreille de Bardot

Lucien Clergue aussi photographie La Californie et son illustre habitant.

Lucien Clergue
Picasso photographié par Clergue

C’est en 1953 — j’avais 19 ans — que je fis les premières photographies de Picasso. J’étais spectateur à la corrida aux Arènes d’Arles, et je découvris Picasso lorsqu’un matador lui dédia la mort de son taureau. Je courus vite à la sortie des tribunes le photographier… Ainsi commença notre amitié.

Picasso mon ami, Editions Plume 1993

Lucien Clergue
Picasso à la Californie – Lucien Clergue

« Ces images racontent vingt ans de sa vie et vingt ans de la mienne. Nous avions cinquante-trois ans de différence, un monde, et pourtant rien! Il avait une telle façon de vous mettre de plain-pied avec lui ! » Lucien Clergue

Lucien Clergue
Picasso-Claude-et-Paloma-1956-59 -Lucien Clergue

Sources

vagabondageautourdesoi.com

Picasso mon ami, Exposition aux Baux de Provence 2018

Les yeux de Milos – Patrick Grainville

 

 

 

Pour aller plus loin

Picasso et Marie-Thérèse Walter

Exposition Picasso Bleue et rose – Musée d’Orsay

Picasso Primitif

Guernica au Musée Picasso

Art en Vrac

Photos en vrac

Bric à Brac de culture

9 commentaires

  1. Amusant de voir Bardot près de Picasso, les deux personnages semblent tellement opposés !
    Pour ma part, je n’aurais pas aimé fréquenter Picasso de trop près.

    • Oui on l’appelait le Minotaure, l’ogre. Aujourd’hui, on dirait pervers narcissique. Mais ses femmes qui ont parlé de lui n’arrive pas à le voir ainsi. Le lien de domination ne semblait jamais éteint malgré la répudiation, malgré l’abandon. La souffrance des enfants et petits-enfants montrent bien la perversion. Est ce que son génie excuse son attitude d’homme. Certainement pas mais il m’interroge .

  2. Merci de me permettre de mieux connaître cet artiste. Tes articles sont toujours passionnants. Bonne soirée et meilleurs vœux pour le réveillon et la nouvelle année.

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.