Paco Roca – Retour à l’Eden

vagabondageautourdesoi.com - Paco Roca - À partir de quelques photographies, Paco Roca part à la découverte de la vie de sa mère pour lui rendre hommage. Issue du milieu ouvrier, elle subit de plein fouet le franquisme, et sa misère organisée, mais aussi le pouvoir du mari et l’emprise de l’église. Pourtant, Antonia ne voudrait pour rien au monde changer de vie, avec son « jardin d’Eden », cet espoir qui l’accompagne, comme la photographie de cet instant figé sur une plage lors d’un après-midi en famille…

C’est un récit sensible, émouvant et terriblement pudique. Antonia a envie, plusieurs fois, de s’émanciper des différentes autorités. Néanmoins, rattraper par leurs mainmises, elle cède autant de fois. Seulement, la force de cette femme se situe dans l’espoir, toujours renouvelé, de connaître un jour un peu de ce jardin d’Eden auquel elle aspire !

La beauté de Retour à l’Eden se situe dans son format particulier et sa mise en page inhabituelle. Les pages de couleur noire du début introduisent l’univers poétique de Paco Roca. Puis les chapitres se construisent en toile d’araignée qui éclaire le vécu familial d’Antonia.

Paco Roca décrit la naïveté de l’adolescente, presque analphabète qui suit les recommandations de sa mère sans les discuter, rabâchées par l’église qu’elle fréquente assidûment. Puis, attentive et assidue, elle apprend à devenir une mère possessive et une femme serviable, presque servile !

La critique politique est savoureuse, sans jamais tourner au pamphlet. L’humour vient ponctuer les traits d’une nuance acide, jamais impudique, toujours respectueux de la situation que vivent les personnages.

Le roman graphique est poignant d’émotion, de respect et de dignité. Dessinateur, scénariste et coloriste à la fois, Paco Roca propose avec Retour à l’Eden un instant de grâce dédié à une femme qu’il aime tendrement.

Puis quelques extraits

cite-56a4b9b45f9b58b7d0d8877b

Le passé nous est essentiel.
Nous ne sommes rien sans lui,
Sans cette certitude de faire partie d’un
Ensemble plus grand, formé de nos ancêtres,
Et que nous nommons « humanité ».

Comme la majorité des hommes, Vicente n’exposait pas ses sentiments au grand jour. À part peut-être la colère, qu’il exprimait sans honte ni retenue.

Dans cette « démocratie organique » prônée par Franco,seule la misère était effectivement démocratique.

Le jour où j’ai apporté à ma mère un exemplaire de Retour à l’Eden, elle l’a lu devant moi, pleurant parfois. Elle conclut sa lecture en me disant :  » Quand je serai partie, je veux que tu gardes ce livre et que tu le lises régulièrement pour te souvenir de moi. Prends-en soin, il est unique. » Quand je lui répondis qu’il avait été imprimé à plusieurs dizaines d’exemplaires et qu’il avait été publié à plusieurs dizaines d’exemplaires et qu’il serait publié dans d’autres pays, elle a été bouleversée cherchant les raisons qui pouvaient amener les gens à lire son histoire. Sûrement parce que sa vie n’a rien d’extraordinaire et qu’elle témoigne de celle de tant de femmes, privées d’études, soumises à un machisme féroce, sans même la liberté de s’imaginer une autre destinée que celle de femme au foyer.

Ici en bref

D'habitude, je ne partage pas mes lectures lorsqu'elles ne m'ont pas plue ! Mais, là, c'est le livre qui se vend à plus

 

vagabondageautourdesoi.com - Paco Roca -
Premier extrait
vagabondageautourdesoi.com - Paco Roca -
Second extrait
vagabondageautourdesoi.com - Paco Roca -
Puis, le dernier

Du côté des blogs

 Tours et Culture –      Sambabd –  Sur mes brizées

Questions pratiques

vagabondageautourdesoi.com - Paco Roca -

Paco Roca – Retour à l’Eden

Instagram : @pacorocasketches

Éditeur : Editions Delcourt

Twitter :   @DelcourtBD Instagram : @delcourt_soleil_bd   

Facebook

Parution : 12 octobre 2022

EAN : 9782413048206

Lecture : Décembre 2022

Littérature contemporaine

Bande dessinée

Auteurs commençant par R

Chroniques littéraires

8 commentaires

  1. En général les livres de Paco Roca ne laissent pas indifférents… je vais essayer de découvrir celui-ci 🙂 Merci pour le partage

    • Un très bel ouvrage dédié tendrement à sa mère. De l’excellent travail !

    • Ah, complétement convaincue par le trait et la façon d’aborder les sujets de cet artiste !

    • Oui, ce récit m’a émue complétement ! D’une grande qualité, je trouve ! Bonne soirée à toi !

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.