Sonia Delaunay coud et son mari peint

Sonia Delaunay coud et son mari peint

vagabondageautourdesoi.com
Jeune Fille Endormie de Sonia Delaunay 1907

Artiste complète, Sonia Delaunay est l’exemple de la femme artiste qui s’est complétement effacée devant son mari, Robert Delaunay, au point qu’elle est connue uniquement sur son nom d’épouse et non celui de jeune fille.

Son enfance

Née en 1885, Sophie Stennnrn ou bien Sara Illinichtna Stern, selon ses biographes, est  originaire d’Ukraine. Issue d’une famille pauvre, elle est élevée par son oncle à Saint-Pétersbourg en bénéficiant d’une éducation tournée vers l’art, les voyages et le luxe. Il est de bon ton de parler français ou allemand.

vagabondageautourdesoi.com
Le nu jaune de Sonia Delaunay. 1908

Après plusieurs voyages pour apprendre des méthodes artistiques et visiter les grands musées d’Europe en Allemagne et Finlande, elle arrive à Paris en 1905 pour s’inscrire aux cours de l’ Atelier de la Palette à Montparnasse . Elle peint et expose. Et, on la qualifie de pré-fauviste.

Découverte de l’effervescence parisienne

En bénéficiant d’un mariage blanc, elle acquière la nationalité française. Puis deux mois plus tard, elle rencontre un jeune peintre exposé à la galerie de son mari. Très vite, elle se remarie et un fils né de cette union.

vagabondageautourdesoi.com
Couverture de berceau

Ainsi, elle importe à la fois ses couleurs magnifiques qui feront partie de la signature des Delaunay mais aussi le fait que l’art rassemble à la fois les arts appliqués, la peinture ou l’architecture sur le même niveau, dans la tradition russe.

En effet, fascinée par la peinture des Fauves et de Gauguin, elle utilise des aplats de couleurs de tons purs. Son travail s’oriente vers un expressionnisme coloré, avec des contrastes de teintes chaudes et froides. MAM

Ensemble, ils fondent leurs recherches sur les couleurs et la lumière. Sonia Delaunay choisit de travailler les arts appliqués pour éviter d’être en concurrence. Notamment elle crée en utilisant des moyens très différents comme la décoration intérieure ou la mode. Sa première conception est une couverture de berceau pour son fils Charles. Les liens qu’elle entretient avec Sophie Taeuber-Arp sont forts et témoignent des échanges fructueux entre elles.

vagabondageautourdesoi.com
Manteau pour gloria Swason 1924

Le temps de la maturité

Obligés de fuir la guerre, la famille Delaunay part au Portugal.  A leur retour en France après la guerre, ils importeront leur chatoiement de couleurs qui feront leur spécificité.

vagabondageautourdesoi.com
Robe simultanée de 1913

Après la mort de Robert, elle reste fidèle à l’esprit de leur œuvre. Car en se réservant « le rôle de celle qui coud », Sonia Delaunay s’est mise en retrait. Elle se fera jusqu’à la fin l’ambassadrice de l’œuvre de son mari.

« Ils parlaient couleurs lorsqu’ils se levaient le matin  » Apollinaire

Sources

Sonia Delaunay Les couleurs de l’abstraction

au Musée d’Art Moderne

France Culture

Pour aller plus loin

Dada Africa- Orangerie

Une Aventure Moderne – 1 -Pompidou

Aventure Moderne – 2 -Pompidou

Le dernier une Aventure Moderne – 3 -Pompidou

12 commentaires

  1. Je connaissais uniquement l’oeuvre de son mari. Ce manteau est effectivement très beau et très moderne. Bon week end

  2. Incontournable, ce couple ! Même dans l’ombre de son mari, elle a su se faire un nom de légende. J’apprécie son oeuvre (et le manteau de Gloria Swanson ).

    • C’est sûr qu’elle avait beaucoup de talent et à chercher à réfléchir sur les différents axes de création.

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.