Man Ray – Précurseur de la photographie

Man Ray

vagabondageautourdesoi.com

Cet automne, l’exposition Man Ray et la mode a ouvert ses portes au Musée du Luxembourg à partir du 23 septembre. Je n’ai pas eu le temps de les visiter mais les catalogues sont très bien faits.

vagabondageautourdesoi.comLa photo c’est une page écrite, un tableau, un cri, une chanson, c’est une forme d’expression, mais ce n’est pas un appareil.

Entre les États-Unis et Paris

De son vrai nom Emmanuel Radnitsky, Man Ray (1890 – 1976) grandit dans un atelier  de confection de Brooklyn. Lors de ses études artistiques, la technique d’expression anarchiste l’éloigne déjà des techniques traditionnelles. C’est là qu’il découvre les arts de la peinture, de la photographie et du cinéma.

Toute sa vie, Man Ray se partage entre deux axes. Le premier s’attache à développer ses compétences pour le dessin industriel. Cet aspect de sa vie lui assure  de quoi vivre. Le second concerne son côté créatif qu’il cherche à développer par la peinture.

Peu après ses études, il rencontre Marcel Duchamp (1887 1968) à New York.

vagabondageautourdesoi.com

 

Man Ray écrit à Tsara (maître du Dadaïsme en France) Et ils fondent ensemble la section américaine du mouvement Dada en 1920. Marcel Duchamp cherchait un partenaire d’échecs. Man Ray s’empresse de les apprendre pour devenir son partenaire à ce jeu. Une longue amitié vient de naître.

vagabondageautourdesoi.com

Man Ray commence un peu à exposer ses toiles. Il demande à des photographes de photographier ses toiles pour en assure sa promotion. Déçu par les prestations, il achète son premier appareil photographique.

vagabondageautourdesoi.com
Rayogramme

Il utilise le pseudonyme Man Ray, composé de trois lettres de son prénom et de trois de son nom, que l’on peut traduire par « homme-rayon », clin d’œil à la photographie, peut-être.

Le photographe rejoint à Paris Marcel Duchamp le 14 juillet 1921. Au milieu des flonflons, il découvre la colonie Anglo-saxonne de Paris et les artistes qui gravitent autour. C’est Cocteau qui lui présente Paul Poiré qui l’engage pour photographier ses modèles portant les robes qui allaient révolutionner la silhouette de la femme.

Précurseur de la photographie

Man Ray trouve un appartement au 31 rue campagne première dans le quatorzième arrondissement de Paris. Un hôtel minable domicilié tout près dans la même rue abrite beaucoup d’artistes tels que Francis Picabia, Kiki de Montparnasse, Rainer Maria Rilke, Tristan Tzara, Éric Satie et Vladimir Maïakovské, ainsi qu’Elsa Triolet en 1929.

vagabondageautourdesoi.com

Man Ray-Kiki-1924

Touche à tout génial

Man Ray a nié être influencé par le travail de Schad, publié dans la revue de Tzara, son ami, qui a inventé la rayographie.  Elle ne nécessite pas l’utilisation d’un appareil photo mais résulte du placement d’un objet sur une surface photosensible qui est ensuite exposée à la lumière. Ainsi l’objet ressort en blanc sur un fond noir.

Mais c’est vrai que l’artiste a préféré la technique du photogramme qui par l’accumulation des objets qu’il permettait allait préfigurer les artistes du pop-art.

vagaondageautourdesoi.com
Rayogramme

Il est à noter qu’en 1929, un type grand et maigre se présente et demande à être son assistant. Bill Brandt deviendra photographe et photojournaliste, et le courant surréaliste le marquera beaucoup.

Au niveau de la technique de solarisation, Man Ray ne l’a pas inventé mais l’a considérablement utilisée. Une fois que la pellicule est imprimée, la pellicule est soumise à la lumière ambiante une fraction de seconde. Et la particularité vient de ce que l’artiste considère que l’original est le sujet photographié et non le film négatif.

vagabondageautourdesoi.com
Bill Brandt

Conclusion

Man Ray est un des plus grand photographe du XXè siècle. Il apporte beaucoup à la fois à la technique et à la création tant au niveau de l’imaginaire, sur la relation avec le modèle et sur la capacité à traiter la nudité.

vagabondageautourdesoi.com

Pour aller plus loin

Exposition Dada à  l’Orangerie Paris

Musée du Luxembourg

 

Photos en vrac

Bric à Brac de culture

 

9 commentaires

  1. Merci pour cette belle présentation. J’aime beaucoup l’oeuvre de cet artisteque j’ai pu découvrir il y a quelques années dans une exposition à Lausanne. Bon week end

    • Oui, j’aime bcp aussi et du coup, ça ouvre sur d’autres photographes qui se sont inspirés bcp de Man Ray. Bon week-end aussi

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.