Marie-Hélène Lafon – Les sources

RENTRÉE LITTÉRAIRE HIVER 2023

vagabondageautourdesoi.com -Marie-Hélène Lafon - Les sources pour Marie-Hélène Lafon, ce sont les ancrages, ces lieux qui ont fondé notre histoire, notre passé, en bref, ce que nous sommes, profondément, intensément.

Dans son nouveau roman, il y en a trois lieux, bien identifiés dans le Puy-de-Dôme : Soulages et sa grande ferme où ça s’active depuis des années, Fridière, le lieu de l’enfance où une jeune fille était princesse en son royaume et il y a dans la vallée de Santoire, au pays du haut, un autre lieu habitait pendant cinq ans par une famille. Trois lieux pour décrire l’enfermement, la place à tenir, la violence, le silence mais les corps parlent !

Isabelle, la fille effacée à l’intérieur, rayonnante à l’extérieur, Claire et Gilles, le seul garçon, encore lové contre sa mère ont bien connu ces trois lieux, source de leur ancrage.

Autour de ces trois endroits, trois dates : un week-end de juin 1967, puis, un dimanche de mai 1974 et la dernière, un jeudi d’octobre 2021. Suivant la règle des trois, il y a aussi trois narrateurs. La mère, puis le père et enfin Claire, la fille. Trois récits qui éclairent le vécu du monde agricole de l’après-guerre.

Autour de ces lieux, ces dates, des vies vécues que Marie-Hélène Lafon raconte avec son talent qu’on aime tant ! Impossible d’en dire plus sans effleurer le plaisir de la découverte de ce court roman qui se lit presque d’une traite !

Marie-Hélène Lafon présente la vie, sans prendre parti. D’un point de vue ou de l’autre, les situations s’écrivent différemment, s’expliquent par le prisme de chacun. Aucune vérité dans leur vécu. Uniquement des ressentis qui habitent chacun et fondent leurs vérités. Et pourtant selon l’angle choisi, les blessures ne peuvent se refermer et cicatrisent lentement laissant des traces indélébiles.

Autre coup de cœur de cette rentrée littéraire, Marie-Hélène Lafon réussit, sans pathos, à décrire un sujet brûlant au milieu d’une nature omniprésente qui s’associe aux corps pour le travail de la ferme mais aussi pour les ressentis, avec la vie qui file comme les mots, simplement mais implacablement.

Le roman Les sources découvre un monde de violences, bien évidemment bâillonnées par la respectabilité et le qu’en-dira-t-on au sein des paysans du Puy-de-Dôme, sa terre natale, ses sources personnelles au siècle dernier. Marie-Hélène Lafon y déploie sa langue efficace, acérée, qu’elle charpente sans jamais la brutaliser.

De roman en roman, l’écrivaine tisse les fils de ses racines qui l’inondent de leur sève fondatrice pour conter ici le destin d’une femme qui refuse de suivre le chemin tracé par ses aînées. Encore un très grand roman !

Pour aller plus loin

Marie-Hélène Lafon – Histoire du fils

Puis quelques extraits

cite-56a4b9b45f9b58b7d0d8877b

Elle ne trouve pas tout à fait les mots. Comme si tout le monde est invité à une fête, sauf elle qui resterait à part, avec ses enfants petits serres autour de ses jambes, les trois.

Ils se sont mariés un 30 décembre et elle pense souvent qu’elle est entrée, en se mariant avec lui, dans une sorte d’hiver qui ne finira pas.

Elle est comme une vache lourde, une vieille vache fatiguée, une vache fourbue; elle rumine et elle attend.

C’est un dimanche ordinaire dans la vie ordinaire et pas foutue des gens normaux qui n’ont pas peur tout le temps.

Elle préfère le mot source au mot racine.

Ici en bref

D'habitude, je ne partage pas mes lectures lorsqu'elles ne m'ont pas plue ! Mais, là, c'est le livre qui se vend à plus

vagabondageautourdesoi.com -Marie-Hélène Lafon -

vagabondageautpourdesoi.com - Marie-Hélène Lafon -
Incipit
vagabondageautpourdesoi.com - Marie-Hélène Lafon -
Extrait

Du côté des critiques

France Info

Du côté des blogs

Au chemin des livresLe monte-en-l’air

Questions pratiques

vagabondageautourdesoi.com -Marie-Hélène Lafon -

Marie-Hélène Lafon – Les sources

Éditeur : Éditions Buchet-Chatel 

Twitter :  @buchetchastel Instagram : @editionsbuchetchastel

Facebook

Parution : 5 janvier 2023

EAN : 9782283036600

Lecture : Janvier 2023

Littérature contemporaine

Littérature générale

Auteurs commençant par L

Chroniques littéraires

18 commentaires

  1. Merci pour l’info, j’ignorais qu’elle avait sorti un nouveau livre. Je vais m’empresser de le lire.

    • Oui et je suis ravie de l’avoir découvert. Merci d’être passé par ici. Au plaisir d’échanger à nouveau 🙂

    • Merci tellement d’avoir trouvé les mots justes pour qualifier son style 🙂

  2. Je n’ai jamais été tentée par cette auteure et un autre livre sur les violences familiales ne m’attire guère. Bonne semaine

    • Je trouve que Les sources confrontent le pouvoir né de la situation sociale et la limite de ce qu’on peut endurer au nom de celui-ci …Assez original !

  3. J’avais essayé de lire cette écrivaine avec “nos vies” mais je n’avais pas accroché. Peut-être qu’un jour je réessayerai mais je ne suis pas pressée…

    • C’est un style particulier, mais toujours emprunt de sincérité. Quel plaisir de découvrir celui-ci que j’ai lu presque d’une traite 🙂

    • J’ai commencé par “nos vies” qu’on m’avait conseillé, je n’ai pas aimé. Puis j’ai assisté à une rencontre avec Marie-Hélène Lafon, j’ai bu ces paroles, du coup j’ai eu envie de réessayer avec un autre livre. J’ai maintenant tous ces livres (sauf ce dernier que je vais m’empresser de lire). Mon préféré c’est peut-être Les derniers indiens.

      • J’avoue ne pas les connaître tous. De plus, j’ai bcp de mal à dire celui que je préfère. C’est souvent pour moi le dernier tant mon ressenti est présent 🙂

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.