Le Corbusier – Firminy vert

vagabondageautourdesoi.com LeCorbusier-

Firminy vert est le plus grand site d’Europe construit par Le Corbusier (1887-1965), même si il est décédé avant l’achèvement de l’unité d’habitation. Promus depuis ….  .

Le projet est né de la rencontre de deux personnalités. Tout d’abord, le maire de l’époque, de 1953 à 1971, Eugène Claudius-Petit (1907-1989) souhaite répondre aux besoins de sa population. Après une étude approfondie de l’existant, il remarque que l’habitat a besoin d’améliorer le confort, combattre la pauvreté et le manque d’hygiène. Ministre de la Reconstruction et de l’Urbaniste de 1948 à 1952 du gouvernement De Gaulle, il est sensibilisé aux problèmes de logement.

Eugène Claudius-PetitEugène Claudius-Petit fait appel à quatre architectes travaillant selon les principes de la « Charte d’Athènes », rédigée en 1933, qui reprend les grandes idées de Le Corbusier.

« La Charte d’Athènes mise en forme par Le Corbusier voulait changer le monde en changeant la ville. Elle n’aurait tout au plus favorisé que la naissance d’une ville inhumaine et anti-urbaine. » Chroniques architectures Et si on relisait la charte 

Le quartier de Firminy incarne les quatre fonctions fondamentales exposées dans la charte  » habiter, travailler, se recréer, circuler ». De plus, l’habitant s’épanouit dans un cadre où « le soleil-espace-verdure » prédominent.

vagabondageautourdesoi.com LeCorbusier

En 1954, Le Corbusier travaille au projet d’un « centre de récréation du corps et de l’esprit » composé de trois bâtiment, l’église Saint-Pierre, la Maison de la Culture et le stade.

vagabondageautourdesoi.com LeCorbusier

Église Saint-Pierre

vagabondageautourdesoi.com LeCorbusier

En 1961, le maire Eugène Claudius-Petit et le comité paroissial commande à Le Corbusier une église pour le quartier de Firminy vert. Le Corbusier décède mais le projet est respecté. Après bien des difficultés financières, l’église est inaugurée en 2006.

vagabondageautourdesoi.com LeCorbusier

De forme carrée sur une base de 25,5 mètres, un cône d’une hauteur de 33 m de hauteur est construit. La coque abrite la nef de l’église.

Trois » canaux de lumière » sont spécifiques à l’architecture de Le Corbusier.

vagabondageautourdesoi.com LeCorbusier
Réverbération du puits de lumière en flamme

La partie basse abrite un espace d’exposition. Dans la partie haute, une chapelle et un autre grand espace pour la cérémonie du dimanche avec le maître-autel.

Maison de la Culture

vagabondageautourdesoi.com LeCorbusier

Seul bâtiment réalisé du vivant de Le Corbusier, la Maison de la Culture reprend le programme d’André Malraux qui lui-même s’est inspiré du concept de Paul-Vaillant Couturier en 1935 de créer un lieu où tous les arts sont à la portée de tous.

En 1959, alors Ministre des Affaires culturelles, André Malraux souhaite implanter une Maison de la Culture par département afin que  afin que « n’importe quel enfant de seize ans, si pauvre soit-il, puisse avoir un véritable contact avec son patrimoine national et avec la gloire de l’esprit de l’humanité ».

Le stade

Réalisé à partir des plans de Le Corbusier, il est inauguré en 1968. La tribune a une capacité de 4 100 places dont 500 abritées grâce à l’auvent qui aurait du couvrir l’ensemble des places. Il est classé en Monument Historique depuis 1984 et sert surtout en stade d’entrainement.

L’unité d’habitation

vagabondageautourdesoi.com Le Corbusier

Quatre architectes travaillaient à la mise en œuvre des plans de l’architecte en 1965. Néanmoins, les difficultés financières obligeront les autorités à réduire considérablement leurs ambitions notamment en n’implantant pas de boutiques comme à Marseille, à la Cité radieuse.

L’unité d’habitation est implantée à 12% d’espace de construction et le reste en espace vert en respectant les principes de Le Corbusier. D’autres principes sont suivis : la façade libre et le toit terrasse.

L’orientation des appartements est faite d’Est/Ouest pour permettre un ensoleillement maximum dans les appartements, tous constitués en duplex sauf les studios.

Dans la rue de l’étage, le jaune représente le soleil, le bleu, l’espace et le ciel évidemment, et pour finir, le rouge par rapport à l’homme.

Ce bâtiment de plus de 130 mètres de long, 21 mètres de large et 56 mètres de haut comporte 20 niveaux. L’espace pallière sur chaque étage est bâti de façon large et s’appelle rue. Le Corbusier comptait beaucoup sur cet espace qui devient social et de communication.

Aujourd’hui, le bâtiment est ouvert à la copropriété sur la base du tiers. Il y a 17 étages d’habitation, 7 rues et comporte 1800 habitants.

vagabondageautourdesoi.com Le Corbusier

Un appartement témoin

Dans le bâtiment, il y a trente-trois sortes d’appartement variant selon leur disposition. Le chauffage se fait par le sol. Actuellement, il y a six chambres d’hôtes dans le bâtiment. Les meubles pouvaient être mis à disposition pour un prix abordable.

Mais il faut bien avouer que le bâtiment ne correspond pas aux besoins d’une famille contemporaine. Les pièces sont petites et ne permettent pas d’apporter des meubles ordinaires. Il s’agissait de se meubler avec du mobilier proposé et adapté.

L’école maternelle Le Corbusier

vagabondageautourdesoi.com Le Corbusier
Photo de l’école en activité

L’école accueillait sur les trois derniers étages 120 élèves à raison de 20 élèves par classe. Elle a fermé après trente ans d’utilisation en 1998, faute d’élèves. Cette école fut la plus vaste de toutes les écoles construites par Le Corbusier.

Il existe aussi une piscine construite entre 1969 et 1971 qui n’est pas visitable.

Source

Le site de Firminy vert

Boulevard périphérique du Stade – 42700 Firminy

Pour aller plus loin

Une Aventure Moderne – 2 -Pompidou

Villa Savoye – Le Corbusier

Le monde nouveau de Charlotte Perriand –     Fondation Louis Vuitton

Architecture du Bauhaus

Une Aventure Moderne – 3 -Pompidou

@SiteleCorbusier @sitelecorbusier  #forez #rhonealpes #loire #france  @loire_forez #loireforeztourisme @Dep_Loire42 @loire_forez @loire-story @departementloire

Loire tourisme

Loire Forez 

VOYAGE FRANCE

Chroniques de voyages

9 commentaires

    • L’église m’a scotchée avec cette réverbération d’un trou qui figure une sorte de flamme sur les mur !

  1. Encore merci de mettre en avant le patrimoine de ma région. J’ai eu l’occasion de visiter quelques logements et d’assister à un concert dans l’église, mais je suis toujours fascinée par le génie de l’architecte…

    • Ce sera mon dernier article sur cette belle région. L’église est somptueuse. L’acoustique doit être très chouette. Par contre, les appartements sont petits. Mais l’école est impressionnante !

  2. Merci pour cet article passionnant. Cet architecte est né ma ville. Sa première réalisation en style sapin est d ailleurs en vente en ce moment. Bonne soirée

    • Tout prêt de la frontière française donc, avec un grand musée de l’horlogerie ! Bon week-end

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.