Bill Brandt

Bill Brandt

vagabondageautourdesoi.com

 

Bill Brandt (1904-1983) est devenu photographe au contact de Man Ray lorsqu’il a quitté son Allemagne natale. Possédant aussi la nationalité anglaise et après son épisode parisien, il s’installe à Londres  vers 1931.

«Il me semblait qu’il y avait encore d’immenses champs non explorés. Je me suis mis à photographier des nus, des portraits et des paysages». – Bill Brandt

@Bill Brant
@Bill Brant

Il répond à un travail de commande sur les contrastes et les classes sociales de la société britannique. Jusqu’après la guerre, il se concentre sur des photographies sociales.

A l’après-guerre, Bill Brandt commence des photos d’artistes, de paysages puis de nu.

Le travail du photographe consiste, en partie, à voir les choses plus intensément que la plupart des gens. Il doit avoir et garder en lui la réceptivité de l’enfant qui regarde le monde pour la première fois, ou celle du voyageur qui découvre une contrée exotique… ils ont en eux une aptitude à l’émerveillement…  – Bill Brandt

@Bill Brandt
@Bill-Brandt_Baie des anges 1959

Son œuvre

Communément reconnu comme le photographe du XXème siècle de l’Angleterre, Bill Brandt a toujours gardé un aspect poétique et surréaliste dont son œuvre témoigne. Pendant plus de cinquante ans, il va cheminer dans son art pour proposer des photographies hors chemins habituels avec ses noirs et blanc contrastés. Il fait ses tirages lui-même, sature les contrastes.

« Seul l’agrandisseur me permet de terminer mon travail de composition. Je ne vois pas en quoi cela pourrait altérer la vérité de la photo » Bill Brandt 

@Bill Brandt
@Bill Brandt

C’est la Fondation Cartier-Bresson qui en 2005 propose en France sa première exposition.

« De ce maître de la photographie (1904-1983) né à Hambourg, mais dont l’œuvre est vouée à l’Angleterre, on connaît surtout le travail autour des différentes classes sociales britanniques et les nus féminins distordus. »Télérama

@Bill-Brandt
@Bill Brandt Autoportrait 1966

Pour aller plus loin

MoMA    –    Centre Pompidou

Photos en vrac

Bric à brac de culture

8 commentaires

  1. La photographie est un art que je connais mal, et je le regrette !
    J’aime beaucoup les nus de cet artiste, sa manière d’enchevêtrer les bras ou les jambes…

    • C’est un peu sa marque de fabrique, ces nus très proches jusqu’à voir le grain de peau !

    • Très connu en Angleterre, il est encore trop peu connu ici. Bonne fin de journée !

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.