Cubisme-Centre Pompidou-Partie 3

Par delà Braque et Picasso

 » Tout peut devenir de l’Art « 

En 1912, Les suiveurs s’élargissent avec l’arrivée de Jan Gris.

Violon et verre – Juan Gris – 1913

Juan Gris signe un contrat d’exclusivité avec Kahnweiler. Il rejoint Braque et Picasso à Céret. Pour lui, le cubisme est coloré et dynamique.

Muse endormie – Brancusi- 1912

Cette sculpture représente le visage de la Baronne Frachon. La douceur est palpable sur la face qui représente le visage.

Tête d’homme – Modigliani – 1914/1915

Avant d’être peintre, Modigliani voulait être sculpteur. Il est plus compagnon de route du cubisme plutôt qu’artiste cubiste. Ses sculptures s’apparentent un peu à celle de Brancusi.

Le bal Bullier- Sonia Delaunay – 1913

Les couples de danseurs tourbillonnent au dancing du Boulevard Saint Michel fréquenté par les Delaunay. La représentation du mouvement est dynamique avec une présentation en plans juxtaposés et des formes éclatées.


Voir Baptêmes de feu de Danièle Henky

Apollinaire est celui qui accompagne cette notion de peinture pure des Delaunay  et se rapproche de ces « cubistes de salon ». Très copain avec Delaunay qui l’ont accueilli après sa sortie de prison lorsque il a été accusé à tord du vol des 2 peintures du Louvre, vol certainement effectué par Picasso qui n’a rien dit. Pour rappel,  Apollinaire attendait sa naturalisation (polonais) c’est pour cette raison qu’il s’est engagé dans l’armée français à la première heure… (Baptêmes de feu de Danièle Henky)

Même à  l’Assemblée nationale on discute du cubisme. Marcel Sembat, ami de Matisse,  demandera à ceux qui sont gênés de « détourner la tête » plutôt « d’appeler les gendarmes »!

Guitare Picasso – Printemps 1913 –

Mais Braque et Picasso n’estiment pas les suiveurs et ne veulent pas porter la paternité d’un mouvement qu’ils n’assument pas. Les peintres suiveurs réfléchissent à institutionnaliser ce courant. Apollinaire écrit sur le cubisme. Les prix montent beaucoup avec les collectionneurs étrangers et Picasso a juste 31 ans.

Le petit éclaireur – Braque- 1913

Au début de 1913, à New-York, la première foire américaine d’art moderne nait et le cubisme est exposée. Ce sera le début d’une carrière américaine importante.

Journal Actualités – Exposition d’Art Cubisme – Galerie Rosenberg – 1919

Après la formation du mouvement (1910/1914), le chemin de Braque et Picasso divergent.  Braque, peintre uniquement, s’installe à Sorgues. L’exubérance de Picasso commence à le fatiguer. A 31 ans, il a besoin de tranquillité. Il reste fidèle à l’inspiration cubiste. Picasso, peintre mais sculpteur en premier, conçoit des figures taillées dans le bois.

Les verres d’absinthe- Picasso – 1914

Picasso modèle un verre en cire sur lequel il pose une véritable cuillère à absinthe et une imitation d’un morceau de sucre. Six épreuves fondues en bronze sont peintes différemment par l’artiste. Les frontières entre sculpture et assemblage s’estompent avec une véritable intension de subversion : La consommation de l’absinthe est interdite en 1915.

Apollinaire réfléchit à ses calligrammes pour lesquels il dira « moi aussi je suis peintre« .

Calligrammes – Apollinaire- 1918
Le cheval majeur – Raymond Duchamp-Villon – 1914/1976

Pour intégrer un monument équestre à sa « Maison cubiste », Raymond Duchamp-Villon travaille à la réalisation de la sculpture « Le cheval majeur ». Matisse compare l’œuvre à un projectile. Le sculpteur meurt prématurément en 1918, juste avant l’Armistice. La sculpture est fini sous le contrôle de ses frères, Jacques Villon et Marcel Duchamp en 1976.

La guerre éclate.

Lettre à Louis Poughon -Fernand Léger- 30 mai 1915 –

Mobilisé entre 1914 et 1917, en qualité de sapeur puis brancardier, Fernand Léger adresse des lettres à son ami d’enfance où il témoigne sur les horreurs de la guerre. Il illustre le livre « j’ai tué » de Blaise Cendars.

Carnets d’André Mare. Vers 1915
Carnets d’André Mare. Vers 1915

Braque est mobilisé. Il revient deux ans plus tard, blessé. Après sa démobilisation, il mettra deux ans à se remettre à la peinture. L’amitié avec Picasso s’est cassée, ils ne se retrouveront plus vraiment.

Un noir piédestal – Braque – 1919
Portrait de Daniel-Henry Kahnweiler – André Derain – 1913

Kahnweiler s’exile en Suisse et publie un traité sur le cubisme. Sa collection est reprise par Paul Guillaume.

Apollinaire s’engage dans la légion étrangère et reviendra diminué. Il décédera de la grippe espagnole.

Seul Picasso échappe aux combats et à la guerre. Il découvre une nouvelle amitié avec Cocteau. Il exécute un rideau de scène pour un ballet. Il retourne à la figuration.

Les bad-boys entèrent symboliquement le cubisme.

Post -Cubisme

Ballet Parade -1917-
Les portes du cimetière – Chagall – 1912

Cette vision du cimetière juif de la ville natale de l’artiste est liée à la guerre et au décès de sa sœur Rosa. Exilé de France pendant la guerre, il renoue à distance avec les fondamentaux du cubisme.

Tête blanche et rose – Matisse – 1914

A Collioure, Matisse retrouve Juan Gris au début de la guerre. Il pousse les recherches du cubisme sur la couleur et l’espace dans une direction plus abstraite.

Porte-fenêtre à Collioure – Matisse -Sept et oct 1916
Composition IV – Composition 6 – Piet Mondrian – 1914
Roue de bicyclette – Marcel Duchamp- 1913/1914

Le collage, le détournement des matériaux, la transgression deviennent la norme dans l’art moderne.

Le décor – Partie 1

L’aventure peut commencer – Partie 2 

Photos personnelles

Sources

Questions pratiques

Le Cubisme – Centre Pompidou -Paris

Octobre à Février 2019

6 commentaires

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.