Bilan- Livres 2018

Avant l’heure des « bonnes » résolutions, quels sont les dix livres qui ont marqués mon année ! Comment choisir parmi les livres découverts et chroniqués cette année et archivés ici.

Allez pas d’état d’âme !

Il faut accepter de ne pas graver dans le marbre cette sélection, juste valable aujourd’hui et maintenant !

vagabondageautourdesoi-devigan-wordpress-1000381Les loyautés

En tout début d’année, il a eu Hélène, cette professeur de SVT personnage principal, qui sent confusément que son élève, Théo, est au bord de l’abîme et a grand besoin d’aide. Impliquée dans son engagement d’enseignante, c’est grâce à elle que Théo ne passera pas à côté de sa vie! Beau portrait d’enseignante !

vagabondageautpurdesoi-adam-wordpress-08_26_38_ProUne chanson silencieuse

Une  fille recherche son père connu et reconnu dans les rues de Lisbonne. Toujours considérée au second plan par des parents marginaux, c’est sa propre renaissance que décrit l’auteur pour puisse commencer à vivre sa vie pour elle ! Conquête difficile, mais soigneusement décrite !

vagabondageautourdesoi-errideluca-wordpress-12_12_30_ProLa nature exposée

L’art est un passeur d’humanités et de fraternités. Ce n’est pas cet artisan décrit tout au long de ce roman que j’ai en mémoire, mais ma voix qui lit ses mots lumineux de simplicité et magnifiques par leur sens et aussi leurs mélopées.

Les Rêveurs

Le je est présent tout au long du roman et pourtant l’autobiographie n’est selon moi pas de mise. Et, c’est tout l’art de cette jeune auteure, mais comédienne reconnue, de nous balader au fil de son récit !

vagabondagautourdesoi-lheritagedesespions-wordpress-20180506L’héritage des espions

Comme un père de littérature que je sais retrouver pour la dernière fois ! Alors, laissez-moi m’imaginez en Peter aux côtés de Georges Smiley pris dans l’étau de la guerre froide …

vagabondageautourdesoi-alaube-wordpress-1070280A l’aube

Cette année, j’ai pu enfin renouer avec le style de Philippe Djan qui m’avait tant ébloui lorsque j’étais encore une jeune femme ! Du coup, c’est Joan et son frère Marlon que j’ai rencontré et combien aimé les suivre un petit moment !

vagabondageautourdesoi-quiatuemonpere-wordpress-13 Qui a tué mon père ?

Le cri d’un fils pour redonner une voix à son père qui n’en a plus depuis longtemps! Ce cri pour lui dire je t’aime ! Ce cri pour reconnaître que son père malgré ses aprioris l’a aimé et chéri dans sa différence même s’il n’avait pas les mots pour le lui dire! Quel texte ! Quelle révolte ! Quelle présence! Quel amour!

vagabondageautourdesoi-asonimage-wordpress-20180922A son image

Antonia et son oncle font partie de moi. Ils m’accompagnent depuis quelques mois, présents dans mon quotidien. Et, voyeurisme et obscénité m’interrogent sur les photos rencontrées depuis !

vagabondageautourdeoi-freredame_wordpress-20181026_10_38_40_ProFrère d’âme

Par son long monologue incantatoire, Alfa N’Diaye m’a plongé dans les atrocités de 14/18. Seulement, cet enfant découvre aussi comment penser par lui-même en composant avec son histoire et sa culture quitte à en devenir fou!

Et, tu n’es pas revenu

Pour avoir rencontré un femme qui presque à la fin de sa vie est encore à la recherche de ce père, si présent et absent à la fois ! Et, non, il n’est pas revenu et malgré tout il a fallu apprendre à continuer à vivre !

2018, arrive au bout de sa course ! Vive 2019 !

8 commentaires

  1. Je tourne autour de « Les loyautés » depuis un an (une amie a le livre et doit me le prêter à chaque fois qu’on se voit et on oublie haha) ça sera un objectif de 2019 ! Plus globalement je me mets comme objectif de lire plus, car 2017 était énorme et 2018 très mauvaise … je n’ai pas su tenir un rythme sympa ^^

    Merci pour ces conseils et je vous souhaite une année 2019 toujours aussi littéraire 🙂

  2. ce n’est pas simple en fait de choisir les 10 meilleurs ou de faire une analyse avec le recul…
    Cette année je n’aurai peut-être pas le temps de me livrer à l’exercice car critiques en retard déjà 🙂

    • Souvent, il y a un décalage entre chronique et parution, car cela demande plus de temps que cet exercice de bilan!
      Pour moi, cet exercice est plus aisé que celui de trouver les bons mots pour décrire le ressenti sur un livre ou de rassembler assez de documentation pour les articles culturels ….Comme un sorte de billet d’humeur !

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.