École de Pont-Aven

vagabondageautourdesoi.com - École de Pont-Aven

Charmant petit village breton, cette localité fait fructifier son passé artistique où tout est en rapport avec l’École de Pont-Aven qui a fait sa renommée.

Dès 1886, la vague impressionniste se finit avec la huitième exposition à la Maison Dorée de la rue Lafayette. L’anar Camille Pissarro, devenu le plus âgé et le plus progressif, sent venir un vent nouveau. C’est le post-impressionniste dont l’École de Pont-Aven a porté tout le renouveau.

La science au service de l’art

De nouvelles découvertes scientifiques viennent approfondir l’art de peindre. Dès 1836, la loi du contraste simultané de Michel-Eugène Chevreul décrit la perception humaine dans sa particularité. Notre œil lorsqu’il perçoit une nuance va chercher sa couleur complémentaire. Et s’il ne la trouve pas sur la représentation qu’il étudie, il va l’inventer ! C’est comme si lorsque les deux couleurs sont présentes, elles cherchaient simultanément à repousser l’autre.

vagabondageautourdesoi.com - École du Pont-Aven

Les artistes pointillistes utilisent ces avancées scientifiques. Georges Seurat avec son tableau Un dimanche après-midi à l’île de Ja Grande Jatte en fait un manifeste de ce mouvement.

vagabondageautourdesoi.com - École de Pont-Aven
Un dimanche après-midi à l’île de la Grande Jatte

Des impressionnistes, il reprend les couleurs même si elles sont plus claires. Ses coups de pinceaux sont plus fins aussi. Mais ce qui fonde ce post-impressionnisme est le mouvement perçu, l’ambiance paisible et calme qui se dégage de la scène. La nouveauté presque politique de ces artistes est aussi de représenter toutes les classes sociales ensemble.

Vers la Bretagne à 35km/h

Il y a 159 ans, le premier train arrivait à Quimper. Il relie Paris à Quimper en 17 h, au lieu des six à sept jours en voiture relais. . Ernest Renan avait déjà parlé de la Bretagne dans ses écrits à diffusion nationale. Mais, c’est le train qui va permettre l’exploration de ce pays de folklore et de contes singuliers. Le Finistère avec les bourgades de Pont-Aven et du Pouldu.

Une communauté d’artistes américains avait déjà colonisé le bourg de Pont-Aven. Cette bourgade faisait partie de leur « Grand tour ». Toute une infrastructure touristique s’était mise en place pour recevoir les artistes. De plus, ils disposaient de pensions accueillantes, d’ateliers adaptés, et même, de modèles patientes.

vagabondageautourdesoi.com - École de Pont-Aven

Les artistes affluent

vagabondageautourdesoi.com - École de Pont-Aven

Ils sont en quête d’une nature préservée et d’une civilisation rurale. La plus célèbre hôtesse fut sans contexte Julia Guillou, propriétaire de l’Hôtel des voyageurs puis devenu au fil de sa renommée, l’hôtel Julia.

vagabondageautourdesoi.com - École de Pont-Aven

La pension Gloanec, située juste à côté lui disputait aussi sa renommée. Elle a accueilli Paul Gauguin dès 1886.

vagabondageautourdesoi.com - École de Pont-Aven

vagabondageautourdesoi.com - École de Pont-Aven

Courant École de Pont-Aven

Cette école artistique de 1888 à 1994 rassemble des peintres tels que Gauguin, Bernard et Sérusier. Ils ont influencé largement le courant Symboliste et l’Art nouveau.

Le peintre ne peint plus à partir d’un modèle qu’il prend comme référence. Il peint d’après le souvenir du sujet que sa mémoire restitue. Du coup, les émotions, les ressentis transparaissent avec leur sensibilité assumée.

vagabondageautourdesoi.com - École de Pont-Aven
Paul Sérusier – Petite bretonne assise- 1895

Côté technique, des aplats de couleur vive et pure apparaissent. La perspective est abandonnée. Les motifs se présentent entourés de cernes sombres. Pour finir, la composition apparait géométrique et abandonne le détail et le superflu.

vagabondageautourdesoi.com - École de Pont-Aven

Chapelle du Trémolo

Avec le Bois d’amour, la chapelle du Trémolo est un haut lieu de pèlerinage puisque dans cette petite chapelle, Gauguin y découvre un Christ jaune qu’il reproduira.

vagabondageautourdesoi.com - École de Pont-Aven vagabondageautourdesoi.com - École de Pont-Aven

 École de Pont-Aven après

vagabondageautourdesoi.com - École de Pont-Aven
Pierre Girieud (1875-1945) – Hommage à Gauguin -1906

Au cours de cette période, deux vagues vont faire évoluer le mouvement, celui du mysticisme et du japonisme.

Pour aller plus loin

Mathurin Méheut – Arpenteur de Bretagne

Pays Bigouden – Juillet 2022

TOURISME BRETAGNE

Sources

Conférence de Beaux-Arts Magazine – Géraldine Bretault- Site ici

Questions pratiques

vagabondageautourdesoi.com - École de Pont-Aven

École de Pont-Aven

#EcolePontAven

Musée de Pont-Aven

Twitter : @museepontaven  Instagram : @museepontaven

Facebook

Pl. Julia, 29930 Pont-Aven

AU PAYS BIGOUDEN

8 commentaires

    • Oui, il est très moderne permettant à la fois de proposer une exposition temporaire conséquente, actuellement Mathurin Meheut, et l’exposition de son fonds habituel

    • Un bien joli bourg et agréable ! Bonne fin de semaine, j’espère moins caniculaire !

    • C’est une bien jolie bourgade qui se sait appréciée. Bonne fin de semaine !

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.