Alain Dulot – Tous tes amis sont là

vagabondageautourdesoi.com - Alain Dulot -

Rentrée littéraire hiver 2022

Dans Tous tes amis sont là,  Alain Dulot prend prétexte de raconter les derniers jours et l’enterrement du poète pour nous dévoiler une biographie romancée de Paul Verlaine.

En s’adressant directement à l’écrivain, Alain Dulot dévoile le vécu d’un homme au talent reconnu mais au caractère impossible. Il commence son récit à partir des derniers années où Verlaine s’abime dans l’alcool allant de maisons de santé où on lui réserve un sort privilégié en estaminets sordides. Ses contemporains le surnomment le Villon des temps modernes, seulement, lui n’était ni un voleur, ni un criminel. Verlaine aurait préféré la référence à Ruteboeuf. Car, il y a une chose dont il était sûr c’est de son talent ! D’ailleurs, ses compagnes le savaient qui allaient porter poèmes, articles et autres écrits à son éditeur et aux journaux pour en retirer quelques subsides.

L’affront qu’a vécu sa femme, Mathilde, sur le quai de la gare de Bruxelles, est oublié depuis longtemps. Les années ont passées. L’amour tumultueux avec Rimbaud lui a coûté quelques mois de prison. Car Verlaine ne sait qu’aimer de façon violente, exclusive et jalouse. Certes, c’est souvent l’alcool qui le porte vers ces extrémités qu’il regrette amèrement lorsqu’il a dessaoulé.  Sa mère lui a toujours pardonné ces accès de violence qui m’ont profondément choquée. Rimbaud, non.

A la fin de sa vie, deux femmes se sont étripées son exclusivité. Il y a Eugénie, celle qui a gagné d’être la dernière, l’officielle en première ligne à l’enterrement, qui fut danseuse au bal Bullier. Et, il y a eu aussi Philomène dite Esther qui professait à l’hôtel de Montpellier en face du 39 rue Descartes, dernier lieu d’habitation du poète. Elle était plus jeune et plus fraîche mais aussi voleuse. Verlaine les surnommait « La peste et le choléra ». Toutes deux étaient appâtées par l’argent facile des ventes des poèmes et écrits qu’aucun éditeur ou journaliste ne refusait. Et, puis, il y a eu aussi les conférences à l’étranger qui payaient grassement !

Quelle découverte ! Ce fut un vrai plaisir de découvrir l’écriture certes admirative mais franche d’Alain Dulot. Je ne connaissais de Verlaine que peu de choses dont le tableau de Fantin-Latour, un coin de table, où Rimbaud mange des yeux un Verlaine consentant ! Tous tes amis sont là rassemble une foule de détails, de précisions rendant terriblement vivante cette biographie.

Une immersion parfaitement réussie dans l’univers d’un poète reconnu par tous qui a brûlé sa vie. L’amour jaloux et exclusif a ravagé ceux que Verlaine a le plus aimé, ne laissant qu’aux remords le soin d’afficher sa repentance comme l’enfant qui réclame l’amour après un caprice ! Du coup, au milieu des addictions, alcool et sexe facile, Verlaine a choisi de les transcender pour exprimer son talent.

Le portrait d’Alain Dulot est sobre, documenté et rend terriblement humain cet homme rempli de contradictions dont les mots sont encore présents au quotidien. Cette plongée dans la fin du XIXè siècle est une pure merveille ! Le lecteur suit complétement immergé cette fin de siècle où des figures se dessinent et d’autres sont déjà dépassées. Une bien belle façon de rendre hommage à un poète incontournable !

Merci aux @edTableRonde pour la découverte de #Toustesamissontlà de #AlainDulot

Puis quelques extraits

cite-56a4b9b45f9b58b7d0d8877b

Tu n’avais pas le droit de trahir les tiens en rendant l’âme dans un lit administratif.

Tu savais que la fin des poètes est une fin comme les autres et tu songeais à celle de Baudelaire, vingt-huit ans plus tôt.

On entre à l’Académie pour ce qu’on a su ne pas faire autant que pour ce que l’on a fait.

Tu restais emprisonné dans l’image maternelle, songeant que, par ta faute, ta mère avait rendu son dernier soupir dans un hôtel minable, au milieu des éclopés, des mendiants et des filles de rue.

Rimbaud, un accident ? Un caprice ? Un intermède ? Une parenthèse ? Non : la vérité de ta vie. Il t’a offert une saison en paradis. Il t’a entraîné dans un vagabondage dans les Ardennes, en Angleterre, en Belgique. Dans d’autres vagabondages aussi. Mais, c’est vers toi, c’est jusqu’au cœur de toi-même, qu’il t’a emmené.

Mieux que personne, ton ami sait que ta vie a été un conflit permanent entre les sens et l’esprit, qu’en toi Dieu et Satan se sont livrés un combat sans fin et que le premier perdit bien des batailles tant furent nombreuses, après les élans de l’ange, les rechutes de la bête.

Ce qui le rendait si violent n’a jamais été la haine, mais tes trop longues stations devant les comptoirs.

Ici en bref

D'habitude, je ne partage pas mes lectures lorsqu'elles ne m'ont pas plue ! Mais, là, c'est le livre qui se vend à plus

vagabondageautourdesoi.com - Alain Dulot -
Premier extrait
vagabondageautourdesoi.com - Alain Dulot -
Puis un second
vagabondageautourdesoi.com - Alain Dulot -
Puis un troisième

Du côté des critiques

L’Opinion –

Questions pratiques

Alain Dulot – Tous tes amis sont là

Éditeur : Éditions de la Table Ronde

Twitter : @edTableRonde Instagram : @edlatableronde

Parution : 13 janvier 2022

EAN : 9791037109989

Lecture : Janvier 2022

Littérature contemporaine

Auteurs commençant par D

Chroniques littéraires

12 commentaires

    • Moi j’ai beaucoup aimé ce ton léger, comme d’un ami qui sait dire les choses comme elles sont, les bonnes et les mauvaises ! Bon dimanche

  1. J’ai fini il n’y a pas longtemps Mon maitre et mon vainqueur, tu me donnes envie de me plonger dans celui-ci pour retrouver les mots du poète.

    • Certes des références aux vers de Verlaine, mais surtout la description de son univers.

  2. Je n’aime pas la poésie, mais cette biographie a l’air vraiment intéressante t très bien documentée. A l’époque, les génies semblent avoir tutoyé la folie. Bonne journée

  3. il me tente bien ce livre, j’avais été très déçu par le désagréable Verlaine de Jean Teulé. je note

    • Je ne l’ai pas lu ! Le style Teulé et incomparable mais fatigue aussi un peu 🙂

  4. J’ai déjà lu des bonnes biographies de Verlaine et de Rimbaud et je crois en savoir suffisamment. Et puis je me suis fait ma propre vision et opinion et la lecture d’un récit romancé risque de m’agacer.

    • Moi j’avais terriblement envie d’en connaître plus ! Et, je fus ravie de mon voyage littéraire !

  5. je le note dans un coin de ma mémoire, car vu que ma liste s’allonge, il va falloir choisir : toujours le même problème chez moi, mais 2022 sera l’année du tri et l’opération PAL peut-être pour y arriver 🙂

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.