Gwenaëlle Aubry – Saint Phalle

Rentrée littéraire 2021

Première sélection du Prix Renaudot catégorie Essai

Gwenaëlle Aubry - Saint Phalle Monter en enfanceSaint Phalle Monter en enfance n’est pas une biographie comme les autres car Gwenaëlle Aubry procède à l’analyse de sa dernière œuvre, en révèle les liens, les perspectives avec son histoire intime, sa personnalité et ses révoltes.

Gwenaëlle Aubry arpente Le Jardin des Tarots pendant sept jours à la recherche de la petite fille, Marie-Agnès, un des véritables prénoms de Niki de Saint Phalle. Cette enfant est marquée par la violence, les conventions et les exigences, notamment de  son milieu social, mais aussi de la quête de liberté et de provocation qu’elle a su poursuivre pour affirmer son indépendance.

Le jardin des Tarots

Situé en Toscane, il est l’incarnation du rêve de l’artiste depuis sa jeunesse. En effet, avec son premier mari, Harry Williams, Niki de saint Phalle avait visité l’Europe. Elle était tombée en extase dans le Parc Güell de Gaudi à Barcelone. Elle en avait même ramené la technique de Trencadis associée à la peinture projetée.

Décrite comme une matrice, ce jardin ésotérique s’inspire des vingt-huit figures du Tarot divinatoire. Il est constitué d’immenses sculptures de mosaïque. Elles représentent tour à tour des formes qui font la synthèse de son désir de création, de ses préoccupations de femme, de son histoire et de ses révoltes.

Conçu pour être un lieu où les enfants s’amusent, y éclatent de rire, affolés par ces géants si fragiles qui scintillent au soleil. Ils rappellent les contes et légendes qui font tellement peur qu’on en éclate de rire pour la conjurer. De cette enfance, Gwenaëlle Aubry affirme « sans doute sait-elle que ce ne sont pas les monstres qui pourchassent les enfants, mais que l’enfance est elle-même le monstre auquel on tente, sa vie entière, d’échapper. »!

Ce jardin se découvre par un sentier courant de formes en formes. Gwenaëlle Aubry les décrit, les relie pour en découvrir les détails associant les différents écrits personnels de l’artiste, les événements de sa vie mais aussi ses performances et autres installations. Comme une toile d’araignée, l’écrivaine replace le tout dans l’ensemble de son œuvre détaillant les influences. L’expérience Dada n’est pas des moindres ( » que chaque homme crie ; il y a un grand travail destructif, négatif à accomplir. Balayer, nettoyer »). Elle y ajoute le Facteur Cheval, l’ami Marcel Duchamp mais aussi Bosch et le Douanier Rousseau.

Mais avec Jean Tinguely,

le roi suisse des machines inutiles ou son « Gabin jeune et brun « , Gwenaëlle Aubry raconte cette collision cosmique qui invente ensemble « 3600 façons d’être déséquilibrés ».

Même, l’imposante Impératrice en forme de Sphinx se transforme en appartement – mère protectrice où la chambre se love dans un des seins de la forme.  En faisant un parallèle avec Louise Bourgeois, artistes toutes deux nées de violences, la mère protectrice permet de revenir à l’enfance, à l’avant, pour y retrouver l’essence d’un monde où Gwenaëlle Aubry dissèque, suture et recherche comment Niki s’est pansée.

Dans Saint Phalle Monter en enfance,

Gwenaëlle Aubry nous invite à lire les signes qui relie la dernière composition à la vie de l’artiste Niki de Saint Phalle pour laquelle elle a travaillé sans relâche pendant plus de vingt ans, presque jours et nuits. L’aide de quelques ouvriers fidèles, attentifs, respectueux devant cette force de création nous permettre d’être ébloui, au sens propre comme au figuré, sous le soleil de Toscane. Pour le plaisir de redécouvrir sous un jour particulier une œuvre foisonnante !

Merci  à @NetGalleyFrance et @EditionsStock pour l’essai #SaintPhalleMonterenenfance de #Gwenaëlle Aubry m’avoir permis de découvrir ce roman.

#bonnesfeuilles #extrait #rl2021  #Books #Reading #Lecture  #Livres

Puis quelques extraits

cite-56a4b9b45f9b58b7d0d8877b

Mais Saint Phalle est une femme, alors on s’autorise à la designer par son prénom, comme on le fait pour les mannequins, les actrices, les autrices.

Des  » bricoleurs superlouches » , donc, une tribu de princes-ouvriers et de poètes-artisans, dont les noms, mêlés à ceux de Dieux antiques, sont gravés en caractères grecs sur les allées du jardin.

Il n’y a au Tarot , ni vainqueur ni perdant, un mât, certes, mais pas d’échec : c’est soi-même que l’on joue, un soi multiple, kaléidoscopique, dissocié en figures impersonnelles dont les combinaisons offrent un miroir où contempler toujours un nouveau visage, miroir où contempler toujours un nouveau visage, une nouvelle histoire,un nouveau possible.

(…) je la piste, je pars sur ses traces, j’emmène avec moi l’enfant terrifiée qu’il m’a fallu, pour grandir, laisser dans sa cachette obscure- je suis venue te chercher,tu vois, un peu en retard mais je suis là, allez, viens, n’aie pas peut, on a au jardin.

Chez Louise Bourgeois comme Niki de Saint Phalle , ce geste est vengeur : mais il faut , pour donner une telle forme à la vengeance, pour donner forme à la vengeance en la sculptant, s’ être défaite du ressentiment, l’ avoir tout entier transmutation en révolte et en rire.

L’ enfance fêlée ouvre au mythe. Pas seulement à l ‘ art , à la littérature, ni même aux contes et aux légendes, mais au mythe.

Ici en bref

 

 

D'habitude, je ne partage pas mes lectures lorsqu'elles ne m'ont pas plue ! Mais, là, c'est le livre qui se vend à plus

 

vagabondageautourdesoi.com Gwenaêlle Aubry -
Premier extrait
vagabondageautourdesoi.com Gwenaêlle Aubry -
Puis, un second
vagabondageautourdesoi.com Gwenaêlle Aubry -
Puis le dernier

 

Fragment vidéo

Niki de Saint Phalle : le Jardin des Tarots

Œuvre publique réalisée par Niki de Saint Phalle, avec la participation de Jean Tinguely.

1978-1998, Pescia Fiorentina, Italie. Un film de Louise Faure et Anne Julien. © Réunion des musées nationaux-Grand Palais – Idéale Audience, 2014. Toutes les oeuvres de Niki de Saint Phalle © Niki Charitable Art Fondation, 2014, All rights reserved

Du côté des critiques

D’autres blog en parlent

Questions pratiques

Gwenaëlle Aubry – Saint Phalle Monter en enfance

Éditeur : Éditions Stock

Twitter :   @EditionsStock  Instagram : @editionsstock

Parution : 8 septembre 2021

EAN : 9782234088436

Lecture : Septembre 2021

Littérature contemporaine

Auteurs commençant par A

Chroniques littéraires

18 commentaires

  1. Niki de Saint Phalle est une artiste que j’apprécie beaucoup, ses sculptures colorées me font rêver. J’aimerais bien lire ce livre mais j’ai peur d’avoir déjà une trop grande PAL…

    • Moi, je suis contente car j’arrive au bout des livres que je voulais découvrir en ce début d’année scolaire 🙂

    • L’écriture de Gwenaêlle Aubry est singulière par rapport à d’autres écrivains mais sinon j’ai bcp aimé !

  2. je m’étais promis de résister mais j’aime le travail de Niki de Saint Phalle, cela va être compliqué vu le nombre de livres qui m’attend 🙂

    • Oh, mais tu as combien de livres en attente sur NG … Moi j’arrive presque au bout ! Ravie car je trouve que c’est une pression quand même importante. Car, je garde toujours l’habitude de ne pas chroniquer un livre que je n’ai pas aimé ! Alors, c’est toujours un peu peur !

    • D’autres vidéos sont visibles sur le Jardin en attendant un voyage! Bonne soirée

    • Gwenaëlle Aubry a une écriture spécifique et je pense que l’on ne peut les comparer !

  3. J’ai découvert Nicki de Saint Phalle avec Trencadis que j’avais beaucoup aimé et fait la connaissance d’une femme blessée mais également son oeuvre. Je pense que je resterai sur ce souvenir 🙂

    • Oui, c’est vrai que les deux livres sont proches dans le temps mais le style est tellement différent 🙂

  4. Ce livre a l air très intéressant, J apprécie beaucoup cette artiste. Par contre je t admire vraiment de cet immense effort que tu as fait pour nous présenter tant de livres sérieux pour cette rentrée. Bonne soirée

    • Oh, c’est un vrai régal. Lorsque je vais arriver sur des livres que je n’avais pas repéré et que les avis sont bons …C’est ceux-là que je redoutent le plus … Bonne soirée

    • Il faut entrer dans l’univers de l’écrivaine mais cela se fait avec plaisir ! J’aurais plaisir à lire la chronique !

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.