Auteurs commençant par A

« Lire n’est pas nécessaire pour le corps, seul l’oxygène l’est, mais un bon livre oxygène l’esprit ».
Dany Laferrière

Auteurs commençant par A, catégorie littérature contemporaine

A l’École – At School

Quel plaisir de découvrir cet album A l’École – At School ! Il raconte les cours, les récréations et même la cantine avec son héros, Mini-Léon, qui explore cette communauté d’enfants à partir de treize tableaux de peinture.

L’aspect général est agréable : la couverture est glacée et l’album, léger. De petites mains peuvent aisément se l’approprier sans l’abîmer.

Mini- Léon, on le retrouve à chaque double page comme un Jiminy Cricket qui va entrainer l’enfant dans la découverte des tableaux. Sorte de petit dragon espiègle et futé, il change de costume à chaque page et s’exprime dans les deux langues, français et anglais. Ce sont ses mots que l’adulte va lire pour attirer l’attention de l’enfant sur la scène différente à chaque double page.

Une phrase en Français sur une ligne, facile à retenir, et sa traduction en anglais juste en dessous. Rapidement, l’enfant peut retenir les « Good morning  » ‘Heys girls » « Stop it now », « Terrific » etc avant d’en retenir l’ensemble. Cela devient un jeu complice entre l’enfant et l’adulte que chacun aime retrouver à chaque lecture. La suite ici

Jean-Michel Audoual – Bleu silence

vagabondageautourdesoi.com Jean-Michel Audoual Jean-Michel Audoual signe avec Bleu silence le récit émouvant d’une fillette mutique qui va devoir lutter avec sa parole pour lever le silence qui règne dans sa famille.

Voici Mickaëlla Pou ! Ça ne s’invente pas ! Ça commence en claquant comme Mick Jagger et ça peut finir en harcèlement de cours de récré. C’est le nom d’une enfant de dix ans, passionnée par les mots au point de les collectionner, de les savourer et de les déguster. Il en va de même avec les expressions qui s’animent soudain pour elle seule d’une vie autonome. Autant vous dire qu’elle n’a pas sa langue dans sa poche ! Ça carbure sec dans sa tête, au point qu’elle doit les faire stationner dans son cahier rose, « un peu gonflé à cause de ces larmes dans l’interstice des lignes ».

Seulement voilà, on ne sait vraiment pas pourquoi, Mickaëlla est dite mutique, alors qu’elle raconte son histoire avec les mots de Jean-Michel Audoual. Ceci dit, comment rendre oral les mots lorsqu’on a une boule si grosse dans la gorge qu’elle laisse à peine passer le souffle ! Car, certains soirs, autant ne pas faire de bruit quand on respire ! La suite ici

Nathacha Appanah – Rien ne t’appartient

 Prix des Libraires de Nancy et des journalistes du Point – 2021

vagabondageautourdesoi.com - Nathacha Appanah Nathacha Appanah montre dans son roman Rien ne t’appartient qu’on peut oublier jusqu’à son prénom et vivre sans recoller les tranches de sa vie. Mais, cela ne dure qu’un temps, pendant quinze ans dans ce roman. Après tout craque avec une violence difficile à canaliser, surtout si un événement important vient détruire le mensonge.

Tara se retrouve complétement déphasée après la mort de son mari, Emmanuel, plus âgé qu’elle. Son beau-fils doit venir la visiter alors qu’elle aimerait tellement rester auprès de ce garçon au corps dégingandé avec ses vêtements trop grands. Il faudrait qu’elle s’active, qu’elle range et qu’elle donne un coup de propre partout, mais le temps passe trop vite. Elle se noie dans ses pensées disparates. Le désordre a envahit cet espace qu’il y a peu était propre et plein de vie. La suite ici

Christine Angot- Le voyage dans l’Est – Rentrée littéraire 2021

vagabondageautourdesoi.com Christine Angot - Figure devenue incontournable de la scène médiatique et littéraire, Christine Angot raconte dans Le voyage dans l’Est le point de vue de la victime d’un inceste et l’impossibilité de sortir de l’emprise, de parler, de dire, de révéler, d’alerter, e, bref, de faire cesser lorsqu’une enfant, une adulte sont victimes d’un inceste.

Il y a vingt-deux ans, en 1999, Christine Angot publiait son premier roman L’inceste. Depuis, régulièrement, Christine Angot reprend sa quête pour trouver la précision des mots écrit, afin de rendre compte de cette infraction dans l’intime et plus encore dans le psychisme.

Du mouvement #MeToo aux livres Le consentement de Vanessa Springora et La familia Grande de Camille Krouchner, la parole des victimes est prise en compte de plus en plus au niveau social et politique. Alors pourquoi un ènième roman sur ce point ! La suite ici

Philippe Amar – Les trois vies de Suzana Baker

vagabondageautourdesoi.com

Découvrir le passé de sa mère alors qu’elle est déjà atteinte de la maladie d’Alzheimer c’est le sujet du dernier roman de Philippe Amar, Les trois vies de Suzana Baker.

Vendredi 3 mai 2018, Laureen Moore reçoit ses résultats du test ADN offert par sa fille pour ses 50 ans. Pourquoi une telle démarche ?  Comme ça pour rire et pour identifier des cousins génétiques . Mais en fait, il n’y a pas de hasard. Car son résultat va mener la tranquille  professeur d’histoire contemporaine sur les pas de ses ancêtres au cœur de l’Europe de l’est mais aussi dans différentes villes de France. La suite ici

Olivier Adam – Tout peut s’oublier

vagabondageautourdesoi.com

« Tout peut s’oublier » affirme Olivier Adam dans son roman sur les chagrins d’amour. Oublier une peine de cœur ? La dépasser, oui, mais de là à l’effacer et penser qu’elle ne laisse aucune trace …

Divorcé depuis un an, au cœur de la Bretagne de l’auteur, Nathan constate la disparition soudaine de son ex-femme, Yul, d’origine japonaise, et de son fils, Léo, 5 ans. Il ne tarde pas à savoir qu’elle est retournée à Kyoto, sa ville d’origine. Nathan s’étonne de ne pas s’être aperçu que, peut-être, Yul souffrait du Syndrome de Paris ! La suite ici

Djaïli Amadou Amal – Les impatientes

Nos rendez-vous – Eliette Abecassis

Les roches rouges – Olivier Adam

Le Grand Art – Léa Simone Allegria

Il y a un seul amour – Santiago H. Amigorena

Une partie de Badminton – Olivier Adam

La petite sonneuse de cloches – Jérôme Attal

Chanson de la ville silencieuse – Olivier Adam

37, étoiles filantes – Jérôme Attal

 

Auteurs commençant par A, catégorie romans policiers

Susan Allott – Des vies volées

vagabondageautourdesoi.com - Susan Alliott Premier polar pour Susan Allott avec Des vies volées, roman noir à suspens qui réunit deux cultures, l’Australie et l’Angleterre, deux périodes 1966/1967 et 1997 et fait émerger des vies brisées au nom d’un colonialisme dont on pensait qu’il n’existait plus !

Londres en 1997, Isla Green, un peu dans les vapes reçoit un appel téléphonique  de son père. Il l’informe que la police s’intéresse à lui suite de la disparition trente ans plus tôt de la voisine, Maddy. Il lui demande de revenir en Australie dès que possible. Isla doit mener l’enquête et déterrer des secrets pour tenter de disculper son père.

Susan Allott dévoile petit à petit la vie du couple, Maddy et Steeve. Lui veut un enfant. Mais, elle prend toujours la pilule, en cachette. Lui veut qu’elle arrête de fumer. Elle lui promet mais ne le fait pas. Lui, lui offre en cadeau, une Timex. Elle le remercie poliment.

Elle aime garder Isla, l’enfant des voisins, pour occuper ses après-midi. Elle l’emmène souvent à la plage. Une fois elle disparait, mais Maddy la retrouve rapidement avant le retour de Louisa, sa mère. La suite ici

Dov Alfon – Unité 8200

Ce que savait la nuit – Arnaldur Indridason

 

Auteurs commençant par A, catégorie essais

William Audureau – Dans la tête des complotistes

vagabondageautourdesoi.com - William Audureau - William Audureau propose une étude très sérieuse pour donner des éléments de compréhension et pour comprendre un phénomène qui ne cesse d’augmenter, celle du complotisme, depuis que les institutions s’affaiblissent et que les médias ne sont plus reconnues comme source d’information fiable.

Journaliste au Monde, William Audureau fait partie de l’excellente cellule d’investigation les Décodeurs qui décrypte les fausses informations, notamment sur internet. « Dans la tête des complotistes », il revendique la posture de celui qui ne cherche pas à contredire mais celui qui cherche à comprendre.

Car, à l’heure où chacun doit mettre en œuvre ses propres outils de vérification de l’information, surtout si la fréquentation des réseaux sociaux est habituelle, il est urgent de comprendre cette théorie du complot qui envahit de plus en plus l’espace publique. La suite ici.

Gwenaëlle Aubry – Saint Phalle    Première sélection du Prix Renaudot catégorie Essai

Gwenaëlle Aubry - Saint Phalle Monter en enfanceSaint Phalle Monter en enfance n’est pas une biographie comme les autres car Gwenaëlle Aubry procède à l’analyse de sa dernière œuvre, en révèle les liens, les perspectives avec son histoire intime, sa personnalité et ses révoltes.

Gwenaëlle Aubry arpente Le Jardin des Tarots pendant sept jours à la recherche de la petite fille, Marie-Agnès, un des véritables prénoms de Niki de Saint Phalle. Cette enfant est marquée par la violence, les conventions et les exigences, notamment de  son milieu social, mais aussi de la quête de liberté et de provocation qu’elle a su poursuivre pour affirmer son indépendance.

Le jardin des Tarots Situé en Toscane, il est l’incarnation du rêve de l’artiste depuis sa jeunesse. En effet, avec son premier mari, Harry Williams, Niki de saint Phalle avait visité l’Europe. Elle était tombée en extase dans le Parc Güell de Gaudi à Barcelone. Elle en avait même ramené la technique de Trencadis associée à la peinture projetée.

Décrite comme une matrice, ce jardin ésotérique s’inspire des vingt-huit figures du Tarot divinatoire. Il est constitué d’immenses sculptures de mosaïque. Elles représentent tour à tour des formes qui font la synthèse de son désir de création, de ses préoccupations de femme, de son histoire et de ses révoltes. La suite ici

Les châteaux de la Loire – Audiolib

Écouter un concentré de guide bleu sur les Châteaux de la Loire, j’avais vraiment envie d’en faire l’expérience !

Impossible de préparer ou réaliser un voyage sans avoir son guide bleu en mains, même si en général, il faut l’accompagner de guides plus dans le côté pratique du voyage. Foisonnant d’informations historiques, de précisions économiques, c’est une véritable base documentaire offerte au lecteur curieux ! La suite ici

Florence Aubenas – L’inconnu de la poste

vagabondageautourdesoi.com

Florence Aubenas se saisit des codes du polar pour raconter un fait divers avec les suites judiciaires et la vie des habitants de Montréal-la-Cluze, le lieu du drame.

Lorsqu’un bourg vit son 11 septembre, tout le monde en parle, forcément ! L’assassinat de la postière, quelque fois dépressive mais de nouveau heureuse, est un événement qui retentit bien au-delà du canton. La suite ici

Laure Adler – La voyageuse de nuit

@vagabondageautourdesoi

Sa culture et sa vision du monde permettent à Laure Adler dans son nouvel essai « La voyageuse de nuit » de parler de la vieillesse. A l’aide de références littéraires et historiques, elle dresse un savoir-vivre de ce que devrait être la vieillesse dans notre monde moderne.

Plutôt punkette que mondaine, âgée de soixante-dix ans, Laure Adler réfléchit à travers « La voyageuse de nuit » sur ce que le terme de vieux /vieille recouvre dans notre Europe, elle aussi bien âgée, qui préfère reléguer plutôt qu’intégrer (mais ce n’est pas le seul groupe social qui subit ça). La suite ici

Tout savoir sur l’Art

vagabondageautourdesoi.com Tout savoir sur l’Art est un documentaire à feuilleter avec ses enfants ou petits-enfants  placés juste à côté ou alors sur les genoux pour leur faire découvrir cette notion si abstraite qu’est l’Art.

Quarante questions sont traitées sur une double page. De « Qu’est-ce qu’un mouvement en art ? » à « Pourquoi chercher à choquer » en passant par  » Comment tromper l’œil ?« , Tout savoir sur l’Art propose une vision non exhaustive mais pédagogique et documentée de cette notion si subjective et controversée. Lire la suite ici

40 ans dans les cités – Michel Auboin

Grace à Masse Critique du mois de février et les éditions Presses de la Cité, j’ai reçu le livre de Michel Audoin « 40 ans dans les cités- D’une enfance en HLM au ministère de l’intérieur ». Je l’avais choisi puisque j’ai la chance depuis maintenant presque 45 ans de vivre en Seine-Saint-Denis et d’y avoir fait toute ma carrière.

Comprendre le phénomène dit des « cités », interroger son histoire et le devenir de ces enclaves a toujours été pour moi une vraie question sociale, politique et humaine. La suite ici

D’argent et de sang – Fabrice Arfi

vagabondageautourdesoi -dargentetdesang-wordpress-

La rencontre est  improbable :  Un fils de « bonne famille » du  16ème arrondissement,  Arnaud Mitran, un golden-boy au charme fou, s’accoquine avec deux petits loubars de Belleville, issus de la vague d’immigration juive de Tunisie des années 60, Marco Mouly et Samy Souied,  pour monter une escroquerie extra-ordinaire.

Imaginez une escroquerie de près de 1,6 milliard d’euros à partir  de ce qu’on a appelé « le droit à polluer », la fameuse « taxe carbone »! Le plus gros échec écologique d’un état préoccupé mais légèrement amateur ! La suite ici

 

 

 

 

Télérama

Classement par auteurs

Chroniques littéraires

%d blogueurs aiment cette page :