Quai d’Orsay 1 : Harlem 1964

Quai d’Orsay 1

Harlem. L’été de la colère

Le contexte

Après l’assassinat d’un jeune noir de 15 ans par un policier blanc, le 15 juillet 1964, Harlem, le ghetto de New-York, s’embrase. Le mouvement de colère gagne bientôt d’autres villes américaines.

Le policier blanc évoque la légitime défense puisque, selon lui, le jeune aurait brandi un poignard. Les témoins ne sont pas d’accord. Plus de trois cents jeunes se rassemblent pour protester sur ce qu’ils appellent une bavure policière.

Le 18 juillet 1964, la foule se presse aux funérailles dans Harlem. Un important services d’ordre est aussi présent.

La fusillade a déclenché six nuits consécutives des émeutes qui ont affecté les quartiers de Harlem puis d’autres.

Au total, 4 000 New-yorkais ont participé aux émeutes qui ont conduit à des attaques contre le département de police de la ville de New York, au vandalisme et au pillage dans les magasins.

Plusieurs manifestants ont été sévèrement battus par des agents du NYPD.

À la fin du conflit, les rapports faisaient état d’un émeutier mort, 118 blessés et 465 arrêtés.

Réactions du Quai d’Orsay

Dans un télégramme du 28 juillet 1964, le ministre-conseiller en poste à Washington revient sur les émeutes. Il envoie ce télégramme pour faire un point destiné au président et au gouvernement.  Lorsqu’il écrit, la violence est retombée.

vagabondageautourdesoi.com
Extrait du télégramme envoyé par Bruno de Leusse, ministre-conseiller

Comme le décrit les documents ci-dessous, il prévoyait la possibilité qu’elles se propagent.

Entre 1963 et 1968, les États-Unis sont secoués par 239 révoltes urbaines qui font 8000 blessés et plus de 200 morts.

Bruno de Leusse rapporte la désespérance des jeunes noirs des ghettos des grandes villes du Nord; qui se sentent exploités et méprisés. Face à la lenteur avec laquelle la loi anti – discrimination se met en place, ils se détournent des mouvements pacifiques, comme celui de Martin Luther King. Archives secrètes

La jeunesse se rapproche de leaders qui prônent la révolution qui débouchera sur la création des « Black Panthers » en 1966.

Les archives secrètes du Quai d’Orsay de 1945 à nos jours

L’Iconoclaste Histoire

Bric à brac de culture en vrac

 

6 commentaires

    • Oui, en relisant ce livre j’ai trouvé aussi qu’il y avait de grandes similitudes ! Bonne fin de soirée

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.