Bric à brac 14

Sous cette rubrique de Bric à brac, des chroniques différentes pour le plaisir, pour sourire, pour l’émotion, pour pleurer et même pour rire même, enfin tout plein de petites choses à partager. Merci pour vos retours !

++++++++++++++++++++++

Un retour en salle

@vagabondageautourdesoiLes Raboteurs de parquet – 1875

Quand l’un des plus grands chefs-d’œuvre du musée fait son retour en salle, l’espace se réorganise autour de lui.
Une installation sous l’œil expert de la conservatrice Claire Bernardi.

Cette vidéo est une pépite. Elle nous explique comment travaillent les conservateurs avec leurs collaborateurs pour l’installation ou la réinstallation d’un tableau aussi connu que celui-ci. Car, ce tableau de Gustave Caillebotte (1848-1894) est la première représentation d’ouvriers en plein travail. Même si Zola lui reconnaissait pas son exactitude « bourgeoise »et que  d’autres trouvaient son esthétique vulgaire, dans ce tableau, Caillebotte n’a pas voulu dénoncer les conditions de vie miséreuses de ces paysans qui avaient quitté le travail des champs  pour constituer les bataillons de la révolution industrielle. Il avait juste choisi de peindre les ouvriers travaillant chez lui. Mais, par son sujet, ce tableau est devenu un symbole. Imaginez le à côté des Repasseuses de Degas en 1876, il a de quoi impressionner les visiteurs !

 

2 commentaires

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.