1. Écrire au temps du COVID -19

Sur son blog, Alexandra Koszelyk anime des ateliers d’écriture et propose d’écrire chaque jour de ce confinement à partir d’une photo.  Je partage mon texte sur son blog pour participer à sa grande chaîne et, avec son accord, sur vagabondageautourdesoi, avec l’envie de la faire vivre dans ma communauté. N’hésitez pas!  Écrivez un texte, un poème ….commentez, réagissez, en un mot …A vos plumes à partir d’une photo! 

Jour 1

Elle n’avait pas cru que cela serait possible de se retrouver là à côté de cette jeune femme et devant ce phare vu il y a si longtemps.

Elle n’était vraiment plus toute jeune. Elle n’avait jamais connu cela. Quinze jours, et encore tant de jours après au fur et à mesure que le virus se développait.

Comment faisaient les gens pendant les vraies guerres ? Est-ce qu’ils chantaient dans les abris?

Elle avait du dire « A bientôt » mais avait eu peur que cela soit « Adieu ». Elle aurait tant voulu comme quand ses enfants étaient petits être proche d’eux pour respirer de leurs cheveux leur insouciance. C’est eux qui marchent près d’elle maintenant. Elle était restée avec lui, unis comme pour les autres tsunamis.

Maintenant, elle est là à regarder la mer, à regarder ce phare, à regarder cette jeune femme insouciante qui s’absorbe dans son téléphone, à sentir le soleil chauffer son visage malgré ce vent léger. Elle est là. Juste là. Pour toujours. A jamais. 

3 commentaires

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.