2. Écrire au temps du COVID -19

Sur son blog, Alexandra Koszelyk anime des ateliers d’écriture et propose d’écrire chaque jour de ce confinement à partir d’une photo. Je partage mon texte sur son blog pour participer à sa grande chaîne et, avec son accord, sur vagabondageautourdesoi, avec l’envie de la faire vivre dans ma communauté. N’hésitez pas! Écrivez un texte, un poème …commentez, réagissez, en un mot …A vos plumes à partir de cette photo!

@ Annie Spratt

Bon, là, il va falloir y aller! Antoine avait eu envie de s’allonger sur son canapé et de faire sa sieste. Mais, là, s’il ne se boostait pas un peu, sa récolte il devrait y renoncer.

Et, que ferait Maryvonne et ses trois enfants dans quelques semaines sans récolte ?

Et, puis son copain Aldo, 82 balais, qui devait passer cet après-midi. Bon, d’accord, plus pour faire la causette que pour jardiner.  Ses tuteurs, il ne pourrait pas les monter tellement Aldo, trop bavard, a l’habitude de le suivre partout pour lui raconter les petits commérages du quartier.

Et, les voisins qui en allant chercher leur pain à la boulangerie aiment lancer :

– « Bonjour, il fait beau aujourd’hui..

-Ils ont annoncé la pluie pour vendredi

-Ils sont beaux vos poireaux. Moi, dans mon jardin, j’ai pas fait gaffe, et ils ont monté…

-Regarde le grand-père, il est jardinier ! ».

Et, puis, il y a Lucette qui devrait venir prendre un café dimanche. Elle l’a promis !

C’est dingue à son âge d’avoir le cœur si chaviré par cette petite bonne femme qui a l’énergie d’un bouledogue et le sourire du soleil.

Alors là, il faut qu’il y aille. Son jardin c’est sa fierté ! Il doit être impeccable. 

A votre tour maintenant …

2 commentaires

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.