Jérôme Chantreau – Bélhazar

vagabondageautourdesoi.com Jérome Chantreau En 2013, est-ce des violences policières ou le hasard qui ont coûté la vie au jeune Bélhazar ! Jérôme Chantreau sort de l’oubli l’adolescent Antoine-Bélhazar Jaouen, âgé de dix-huit ans, mort lors d’une interpellation judiciaire.

Jeune dandy, Bélhazar est un ancien élève de Jérôme Chantreau et aussi ami de ses enfants. Sa mort est tombée dans l’oubli. L’écrivain va mener l’enquête auprès de ses parents et de ses amis. Il va s’attacher à découvrir la vérité.

Pour Jérôme Chantreau l’histoire est aussi un prétexte pour distiller ses réflexions sur sa vie, ses ressentis sur le monde et ses aléas ainsi que ses souvenirs. Et, en général, ça sonne vrai et précis.

Le narrateur, Jérôme Chantreau puisqu’ici tout est dit réel, découvre un enfant particulier qui dès ses dix ans cherchait par tous les moyens à être différent et à se faire remarquer.  Presque un poète et même peut-être un artiste. Il rencontre souvent les parents, s’imprègne de leurs douleurs tout en les liants à son propre désarroi.

En effet, l’écrivain traverse une période de turbulences intimes qu’il expose en chemin. Il se perd dans cette recherche et peut-être s’y oublie au point de se séparer de sa femme, de sa maison et de son premier éditeur.

Autant le dire tout de suite, impossible de se fondre dans cette histoire. Des mots employés à mauvais escient m’ont mis à distance d’un texte pourtant par ailleurs bien écrit et bien construit.

Je suis restée spectatrice et n’y pouvant plus, j’ai cédé à d’autres envies. Consciente d’être passée complétement à côté de ce Bélhazar dont la personnalité en fait soit un joli conte soit un récit autobiographique. Impossible pour moi de le savoir ! Tant pis  !

Remerciements

@NetGalleyFrance et @editionsphebus pour #Belhazar de @jeromechantreau

Puis quelques extraits.

cite-56a4b9b45f9b58b7d0d8877b

Devant la mort, il faut accepter la victoire comme la défaite. Comprendre que ce n’est pas , comme la naissance,que le résultat d’une course.

Il est facile de négocier avec l’échec. Il suffit d’avancer d’un pas, et la succession des causes et des conséquence étouffe le feu qui prend dans votre conscience.

On pense pouvoir changer d’habitation comme de chaussettes,mais nous sommes des lieux, bien plus que des instants.

Ici en bref

D'habitude, je ne partage pas mes lectures lorsqu'elles ne m'ont pas plue ! Mais, là, c'est le livre qui se vend à plus

vagabondageautourdesoi.com Jérome Chantreau
Premier extrait
vagabondageautourdesoi.com Jérome Chantreau
Second extrait
vagabondageautourdesoi.com Jérome Chantreau
Puis le dernier

Du côté des critiques

Le Nouvel Obs

D’autres blog en parlent

 Entre deux livres  Missbook   –  Domi C Lire–     Peluche 0607Le temps de la lecture

Questions pratiques

Jérôme Chantreau – Bélhazar

  Twitter : @jeromechantreau       Instagram : @jerome_chantreau

 Éditions : Les éditions Phébus

Twitter : @editionsphebus Instagram :@editionsphebus

Parution : 19 août 2021

EAN : 9782752912374

Lecture : Novembre 2021

Littérature contemporaine 

Auteurs commençant par C

Chroniques littéraires

18 commentaires

    • J’avoue que sa prestation à LGL m’a laissé aussi assez mitigée ! Bon week-end

    • Oui, bien que vont commencer les lectures pour janvier 2022 et il faudra attendre pour sortir nos chroniques 🙂

    • J’avoue que sa prestation à LGL ne m’a pas convaincue plus. Mais, difficile de demander à un écrivain de savoir se vendre dans les médias !

    • Je crois que tu as raison, cela ne pourrait te plaire me semble-t-il 🙂 Bonne soirée

  1. je vais donc éviter. J’ai lu pas mal de livres autour du thème de la violence conjugale, sur les enfants, etc que j’ai besoin de faire un break…
    Il me reste « L’enfant réparé » encore 🙂

    • Là, c’est est-ce suicide ou violences policières ! J’avoue n’avoir pas pu m’y accrocher !

    • Oui, moi aussi …Bien que le thème général soit complétement plombant 🙂

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.