David Fortems – Louis veut partir

vagabondageautourdesoi.com

Prix Régine Deforges 2021

Premier roman paru à la rentrée littéraire 2020, David Fortems propose un écrit très singulier et personnel.

Pascal se retrouve seul, vide, des questions pleins la tête après avoir accompagné son unique fils, Louis, dans sa dernière demeure. Vient le temps des questions obsédantes souvent sans réponse. Alors, Pascal, ouvrier dans une bourgade des Ardennes, reprend ses souvenirs et essaye de les lire avec le prisme du suicide de Louis.

Enfant déjà, ce fils était différent. Plongé dans les livres, bon élève, Pascal se souvient que déjà il ne le comprenait pas. Louis s’absorbait dans une histoire, ne partageait rien avec ce père, souvent bourru et rude. Il s’était ben rendu compte avec les boutades douteuses des copains de l’usine que Louis était différent de lui et des autres, différent de ceux qu’ils connaissaient, de ceux qu’ils fréquentaient.

Alors, par amour pour ce fils, Pascal va remonter les rencontres, les amours, la drogue etc de l’être qu’il aimait le plus mais qui était un parfait inconnu. Il y aura Adrien, Inès, Vincent, et Josselin et d’autres qui l’éclaireront sur la personnalité de cet enfant auquel il a voulu tant donner.

L’écriture de David Fortems plonge le lecteur au cœur de l’abîme de culpabilité et d’incompréhension de ce père qui n’a jamais pensé que son fils lui était si différent. Et derrière l’aspect lisse que Louis a toujours voulu donner à son père, un océan de  dissonances constituait sa vie.

Car, comment partir et laisser un père à qui on ne peut rien dire sans friser l’incompréhension sociale. La quête de ce qu’est vraiment cet inconnu de fils va pousser Pascal a enquêté. Sa quête est déchirante !

David Fortems livre un roman âpre, sensible au style maitrisé. Certainement, très personnel, Louis veut partir est à découvrir pour la justesse des impressions qu’il décrit !

Remerciements

à @Netgalleyfrance et @robert_laffont avec #Louisveutpartir de #David Fortems

Puis quelques extraits

cite-56a4b9b45f9b58b7d0d8877b

Louis me disait toujours : Inès, on ne tombe jamais amoureux de quelqu’un, mais de quelque chose chez quelqu’un. (…) Après, quand tu tombes vraiment amoureux de quelqu’un, c’est que tout te bouleverse.

Tout ce qui lui passe par la tête, c’est cette question avec laquelle il faudra dorénavant se lever tous les jours:
Comment survivre à la mort d’un enfant qui a choisi de perdre sa propre vie ?

Être un homme, ça n’a rien à voir avec la peur, le courage ; c’est savoir être juste.

Un jour Louis lui avait dit : je lis comme tu marches. Lire longtemps, marcher longtemps, c’est la même chose : le cœur bat différemment.

Ce sont les choses qu’on tait le plus qui parlent le mieux de nous, elle dit. Il faut retourner la question, Pascal. Ces choses que tu découvres maintenant, est-ce que tu t’en étais inquiété ? 

Ils disent que l’argent ne fait pas fait pas le bonheur- c’est des connerie. C’est fait pour que les pauvres gens se rassurent, pour se convaincre que si on n’a pas une thune et qu’on est pas très heureux, ceux qui en ont plein ne sont pas forcément heureux non plus, donc que ça revient au même. Mensonges. Louis l’avait bien compris.

Ici en bref

D'habitude, je ne partage pas mes lectures lorsqu'elles ne m'ont pas plue ! Mais, là, c'est le livre qui se vend à plus

vagabondageautourdesoi.com
Un premier extrait de Louis veut partir de David Fortems
vagabondageautourdesoi.com
Puis un second extrait de Louis veut partir de David Fortems
vagabondageutourdesoi.com
Puis le dernier de Louis veut partir de David Fortems

Du côté des Critiques

France cultureLa Montagne

D’autres blogs en parlent

Little Pretty BooksLes lectures de ffloladilettanteEn lisant, en écrivant

Questions pratiques

David Fortems – Louis veut partir

Éditeur : Les éditions Robert Laffont

Twitter : @robert_laffont Instagram :

Parution : 20 août 2020

EAN : 9782221247006

Lecture : Juillet  2021

Littérature contemporaine

Auteurs commençant par F

Chroniques littéraires

12 commentaires

  1. Je n’ai pas vu ce livre à l’époque, il doit être vraiment très prenant avec ce thème douloureux. Bonne soirée

    • Oui, je l’avais demandé à la rentrée littéraire dernière et j’ai mis bcp de temps à le lire, non pas qu’il n’était pas intéressant mais le sujet est difficile … Du coup, je faisais « l’autruche littéraire  » 🙂

  2. Bonjour Matatoune. J’ai un fils dépressif pour qui je m’inquiète, sans réussir à l’aider, et j’ai un ami qui s’est suicidé. Je ne crois pas que je lirai ce livre qui doit être très émouvant

    • Non, c’est sûr lorsqu’on est confronté à une inquiétude si forte pour ceux qu’on aime, difficile de se plonger dans un tel récit. Bon courage à toi! 🙂

  3. les extraits et le thème me plaisent… Je ne l’avais pas remarqué sur NetGalley ( j’essaie de limiter pour éponger le retard!!!!

    • Ça fait très longtemps qu’il était dans ma liseuse et je l’ai enfin fini 🙂

  4. je viens de prendre note car ce livre m’interpelle beaucoup, vu le suicide de mon frère en 2005, et l’incompréhension et culpabilité ressentie…Bisous doux dimanche

    • Ce roman est très fort. Je ne sais s’il répondra à ton attente; Bonne fin de soirée.

    • Oui, terrible la solitude de part et d’autre qui empêche de dire, de se confier, d’expliquer pour faire un pas de côté !

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.