LA COVID-19, LA SUITE 7

Après le confinement et le déconfinement, une autre période commence. Un temps pour écrire une histoire ou un poème sur l’actualité de la pandémie ou voir et revoir .

++++++++++++++++++++++++

@vagabondageautourdesoi

Exemplarité sur les violences sexuelles

 
Démentie
Anéantie
Révoltée
Muselée
Asphyxiée
Niée
Indignée
Noyée
 
Bafouer l’enquête
Bafouer la morale et l’éthique
en nommant un homme
en instruction judiciaire
qui a reconnu la relation sexuelle
contre passe-droit
Pour lui, consentie
Pour elle, forcée
Ministre de l’intérieur !
 
Ça ne choque que moi !
 
Hier, un premier ministre
vient expliquer aux français
la présomption d’innocence
Alors qu’il a reconnu les faits !

Ça ne choque que moi !

L’ex-ministre du budget plaide la jeunesse…
26 ans et déjà au service juridique de l’UMP.
Un dîner,
des paroles apaisantes,
une main qui se tend
Une baise pour remercier !
 
Ça ne choque que moi !
 
#Mee Too a de beaux jours devant lui !
 
Car, il faudra beaucoup de courage
lorsque dans un commissariat,
ou une gendarmerie,
une femme se présentera
pour déposer une plainte
au nom du
Non-consentement
à une relation sexuelle,
abus de faiblesse,
trafic d’influence
sur le plan judiciaire.
Et abus de pouvoir
sur le plan éthique et moral.
 
 
MLM
 
 
 
Extrait de Médiapart : Pourquoi la promotion de Darmanin pose problème

Par Lénaïg Bredoux

(…) L’ancienne adhérente UMP, à l’époque âgée de 37 ans, avait expliqué aux policiers n’avoir pas eu d’autre « choix » que d’avoir des rapports sexuels avec l’élu pour obtenir un courrier à la ministre de la justice, et faire en sorte que son dossier judiciaire « soit correctement étudié » « Il fallait que je couche pour avoir la lettre et me faire innocenter. » Elle avait déclaré s’être sentie « piégée », « au pied du mur », « acculée » « Je ne pouvais pas dire non. » 

Les enquêteurs avaient extrait de son téléphone une série de SMS s’étalant d’octobre 2009 à juillet 2012. Un échange interrogeait particulièrement, celui du 17 décembre 2009, soit neuf mois après la relation sexuelle avec Gérald Darmanin.

Cette nuit-là, elle lui avait écrit, à 3 h 38 : « Abuser de sa position ! Pour ma par cet être un salle con !!!! Surtout quand on et dans la peine, la politique te correspond bien !!! [sic] » ; « Quand ont sait l, effort qu, il ma fallu pour baiser avec toi !!!! Pour t, occuper de mon dossier [sic] ». « Tu as raison je suis sans doute un sale con. Comment me faire pardonner ? », lui répond-il à 5 h 21, ajoutant plus tard : « Merci de me redonner une chance… Es tu dispo des ce soir ? [sic] »

De son côté, le ministre a toujours réfuté tout « viol » et tout « abus de pouvoir ». Il avait livré une tout autre version aux policiers, niant toute « contrepartie à la relation sexuelle », affirmant qu’il n’avait « pas le pouvoir » de demander une intervention au niveau judiciaire et qu’il ne le lui avait « pas caché ». Mais dans ce cas-là, pourquoi écrire une telle lettre au garde des Sceaux ? « Des courriers de ce type, j’en rédige de nombreux, comme tous les élus », avait-il relativisé. (…)

7 commentaires

    • Oui, tu as raison mais leurs socles s’ébranlent, continuons à crier notre désaccord ! 😉

  1. Encore une histoire ignoble, il y a malheureusement trop de puissants qui abusent de leur pouvoir d’une manière ou d’une autre. Heureusement que l’affaire DSK a éclaté à New York, sinon il ne se serait jamais fait prendre et serait sûrement devenu président. Bon week end

    • Oui, tu as raison car tout le monde se taisait pour ne compromettre son élection certaine…Mais quand même, heureusement,, cela a éclaté ..Mais, là je ne comprends pas comment ils ne se rendent pas compte du manque de confiance que cela amène …A voir si ca évolue ! Bonne soirée

    • Ta colère me fait sourire ! Mais, je crois que nous régressons « sévère » sur les violences faites aux femmes avec cet épisode… Bonne soirée

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.