Auteurs commençant par G

« Monsieur, j’ai consacré hier deux heures à ne pas faire votre devoir. Non, non, je n’ai pas fait autre chose, je me suis assis à la table de travail, j’ai sorti mon cahier de texte, j’ai lu l’énoncé et, pendant deux heures, je me suis retrouvé dans un état de sidération mathématique, une paralysie mentale dont je ne suis sorti qu’en entendant ma mère m’appeler pour passer à table. Vous le voyez, je n’ai pas fait votre devoir, mais j’y ai bel et bien consacré ces deux heures. Après le dîner il était trop tard, une nouvelle séance de catalepsie m’attendait : mon exercice d’anglais. » Chagrin d’école- Daniel Pennac

Auteurs commençant par G catégorie littérature

Jérôme Garcin – Mes fragiles

vagabondageautourdesoi.com - Jérôme Garcin - Dans Mes fragiles, Jérôme Garcin revient sur la vie de sa mère et de son jeune frère qui sont décédés depuis peu. L’écrivain, journaliste du Masque et La plume, dresse des maisons de papier à ses chers disparus.

Il y eut Olivier, une ode pour ce frère jumeau décédé à l’âge de six ans dans un accident de voiture. Puis, La chute de cheval revient sur le décès de son père. Maintenant, pour redonner vie aux deux personnes qui lui restaient de cette cellule familiale de son enfance, Jérôme Garcin raconte la femme particulière que fût sa mère, restauratrice devenue peintre à son tour. Il explique aussi les difficiles derniers mois de sa vie. À six mois d’intervalle de cet événement traumatique, Laurent, son frère particulier, décède aussi. La suite ici

Nicolas Garma-Berman – La fille aux plumes de poussière

Rentrée littéraire 2022

vagabondageautourdesoi.com - Nicolas Garma-Berman -Nicolas Garma Berman publie son premier roman avec La fille aux plumes de poussière à la rentrée littéraire 2022. C’est un roman étrange, loufoque et décalé qui devrait rencontrer son public.

Eva Rosset est artisane taxidermiste. Dans son atelier, elle expose ses premières réalisations dont elle a quelque peu raté le résultat, dont Ernesto, le cerf, dans son costume étriqué. Mais, il n’est pas le seul. Il cohabite avec un sanglier à écailles et une belette aux allures particulières.

Lorsque dans sa boutique débarque un hamster nommé Totoro amené par une mère et son enfant tyrannique, il s’agit pour Eva de ne rien rater. Revenus de chez le vétérinaire, ils doivent se rendre à l’évidence. Alors, en présentant son Book comme une véritable artiste, l’enfant s’arrête devant un lion et déclare péremptoire que c’est ainsi qu’il veut son Totoro, avec une crinière de lion. La suite ici

Laurent Gaudé – Chien 51

Prix du roman des Écrivains du Sud 2022

vagabondageautourdesoi;com - Laurent Gaudé - Acheté dès sa sortie mais placé dans ma liste de livres à lire, jusqu’au moment où Laurent Gaudé a reçu, pour cette dystopie, Chien 51, un prix bien mérité. Alors, je m’y suis plongée, éperdument !

Les récits d’anticipation ne sont pas le genre que j’affectionne le plus. Pourtant, avec sa Magnapole, sur l’île de Céphalonie, qui classe son mode en trois zones, avec la troisième corvéable à merci, c’est un monde à la Elon Musk que Laurent Gaudé décrit. La suite ici 

Brigitte Giraud – Vivre vite

Prix Goncourt 2022

vagabondageautourdesoi.com - Brigitte Giraud - Vivre vite, autofiction et roman à la fois de Brigitte Giraud, revient sur le moment où la vie bascule, irrémédiablement vers la solitude lorsque le deuil fait naître à jamais l’absence.

Brigitte Giraud a vécu dans le lieu qu’ils n’ont jamais partagé. Elle l’a transformé, aménagé, décoré, rénové en se souvenant d’eux sans qu’il ne soit jamais présent.

Au moment de livrer la maison aux mains du promoteur pour la raser, Brigitte Giraud reprend sa plume une dernière fois sur les événements qui les avaient porté dans ce lieu qu’il n’a jamais habité. Comme un testament littéraire, l’écrivaine reprend les événements comme un flash-back chronologique et les ressentis éprouvés pour mettre à distance la douleur de l’absence. La suite ici

Sabyl Ghoussoub – Beyrouth-sur-Seine

vagabondageautourdesoi.com - Sabyl Ghoussoub- Beyrouth-sur-Seine, vous connaissez ? Non, car c’est indiqué sur aucune carte. Sabyl Ghoussoub la fait naître sous nos yeux en racontant l’histoire de l’exil de ses parents libanais en plein cœur de Paris.

C’est un roman hommage à une communauté qu’il connaît bien, à son pays aussi, en fait à ses origines qui malgré sa naissance à Paris restent son attache. La suite ici

Patrick Grainville – Les yeux de Milos

vagabondageautourdesoi.com

Grand amateur d’art, Patrick Grainville se penche avec Les yeux de Milos dans l’univers de Picasso à partir de l’été de 1937, année de Guernica. Parce que le peintre était fasciné par la Vénus de Lespugne, une des plus célèbres représentations féminines du paléolithique, l’auteur crée par ce nouveau roman un pont entre l’Abbé Breuil, célèbre archéologue qui a découvert l’art pariétal, Nicolas de Staël peintre génial mais éphémère et le « Géant gênant » du 20è siècle. La suite ici

Julien Guerville – Amanita

Laurent Gaudé – Paris, mille vies

Paul Gréveillac – Art nouveau

Adien Goetz – Intrigue en Egypte

Oriane Jeancourt-Galignani – La femme-écrevisse

Faïza Guène -La discrétion

Alexandre Lacroix – La naissance d’un père

Le dernier hiver du Cid – Jérôme Garcin

Auteurs commençant par G catégorie polars

Maxime Girardeau – Ego

vagabondageautourdesoi.com - Maxime Girardeau - Après Persona, centré sur la vengeance, Maxime Girardeau sort son second roman, Ego, celui-ci centré sur la manipulation, avec, comme pour le premier, le milieu de l’Intelligence artificielle et des technologies de l’information et de la communication en toile de fond. Mais, Ego diversifie ses intérêts avec la présence de la mafia albanaise, spécialiste de la traite des migrants qui contrôle des réseaux de passeurs en Méditerranée, mais aussi des couloirs ministériels et même des tunnels putrides fréquentés par des SDF; La suite ici

Camilla Grebe – Le journal de ma disparition – Livre audio

L’envie de retrouver le style précis et fluide de Camilla Grebe m’a donné envie de découvrir Le journal de ma disparition, en audio. Ce roman policier sorti en France en 2018, est le second roman de la série Peter, Hanne et Malin. L’archipel  des larmes en est le quatrième et dernier.

Au cours d’une soirée d’adolescents, la jeune Malin découvre le crâne d’une fillette dans la forêt proche de son bourg. Ormberg est situé à plus de deux heures de Stockholm, loin de sa turbulence mais aussi de son ouverture d’esprit. La suite ici

Auteurs commençant par G catégorie essais

THE ROLLING STONES – Gaëlle Ghesquière

vagabondageautourdesoi.com - The Rolling Stones Gaëlle Ghesquière, journaliste photographe spécialiste des portraits des stars du Rock et de la Pop, présente 250 photographies du groupe The Rolling Stones autour des concerts mythiques des Papys du Rock.

Vingt-cinq ans que la photographe suit tous leurs concerts ! Du coup, cet essai est un bel aperçu de la dernière partie de leur carrière !

J’y ai appris que leur communication est comptée, et même millimétrée, aux morceaux de début de concert. Du coup, après quelques chansons, les photographes sont comme évacués, manu militari, du concert ! Ce détail rend presque « humains » ces stars planétaires.

Autre confidence d’un proche, cette fête d’anniversaire qui se déroule presque normalement si ce n’est le faste du lieu ! La suite ici

sous le ciel immense selon Georgia O’Keeffe

vagabondageautourdesoi.com Georgia O'Keeffe - Les murs de Paris se couvrent d’affiches représentant le gros plan d’un canna rouge, fleur avec son pistil, un tableau du peintre Georgia O’Keeffe. Sa première rétrospective vient d’ouvrir au Centre Pompidou et les éditions Ateliers Henri Dougier propose dans leur collection Le roman d’un chef d’œuvre une biographie romancée autour de cette artiste presque inconnue en France.

Icône aux États-Unis, Georgia O’Keeffe s’est imposée tout au long du XXè siècle dans le mouvement modernisme et à contribuer à affirmer un art spécifiquement américain.    La suite ici

Auteurs commençant par G catégorie poésie

Louise Glück

Presque inconnue en France, Louise Glück a besoin de la lumière de ce prix pour se faire apprécier.

Née en 1943 à New York,  Louise Glück enseigne l’anglais à l’université de Yale. Elle a déjà publié douze recueils de poésie, ainsi que des essais, non traduite en français. La suite ici

Télérama

Classement par auteurs

Chroniques littéraires