33. Écrire au temps du Covid-19

Sur son blog, Alexandra Koszelyk anime des ateliers d’écriture et propose d’écrire chaque jour de ce confinement à partir d’une photo. L’idée m’est venue d’y participer.

Depuis le jour 18, j’ai décidé de poursuivre seule le fil des posts tout le temps du confinement soit sous la forme d’un billet d’humeur, soit à partir d’une photographie, soit en publiant des avis de personnalités, etc. Ceci pour réagir, pour faire sourire ou pour découvrir. Merci pour vos retours !

@vagabondageautourdesoi

Cela fait presque une semaine que toute le monde réagit à une petite phrase de notre Président. Il n’avait fait que la répéter de la Présidente de l’UE : il faudra poursuivre le confinement  pour les personnes âgées après la date du 11 mai .  Drôle, non !

18 millions de personnes devaient rester chez elles avait même ajouter le professeur Jean-François Delfraissy, Président du comité scientifique, qui conseille Élysée, lui-même âgé de 71 ans. Drôle, non !

Depuis cinq jours, nous les séniors et avec nous, toutes les personnes fragiles, handicapées et malades, avons reçu une claque, ou une tourniole, ou un uppercut ou peut-être même une fessée, comme vous voulez ! Discrimination, racisme, ségrégation, irrespect, infantilisation, à vous de choisir ! Certes, c’était inconstitutionnel. Mais, c’est pour notre bien ! Drôle, non !

Il a fallu cinq jours pour que la rumeur atteigne le palais et qu’enfin, qu’un peu d’humanité revienne dans les esprits. Est-ce l’humanité ou seulement la rumeur qui enflait sérieusement ? Du coup,  rectificatif ce matin, notre Président en appelle aujourd’hui à la responsabilité de chacun !  Pas d’excuse d’avoir pu blesser puisque ça partait d’un bon sentiment ! Drôle non !

Qui sommes – nous, nous les petits, pour qu’on nous traite ainsi ?

  • de la chair à canon lorsqu’on est caissier, chauffeur ou policier,
  • Des chairs décérébrées lorsqu’on est vieux ou fragiles,
  • Des chairs bonnes à se sacrifier lorsqu’il s’agit de soigner,
  • Des chairs sans pensée ni réflexion devant être non seulement guidées mais pistées et en plus, volontairement !  

Pas drôle… non !

Moi, j’ai peur pour demain !

6 commentaires

    • Tout à fait ! S’ajoute aux difficultés du confinement et la privatisation des libertés avec en plus la peur de tomber malade, des inquiétudes sur des annonces qui le lendemain sont démenties et ainsi de suite… fatiguant, tu as raison ! Bon dimanche à toi 🌼

  1. Je partage tout à fait ton avis. Ici notre présidente a dit tout de suite que c’était impossible de confiner toutes les personnes à risque plus longtemps que les autres.
    Je râle aussi parce qu’on nous dit à la télévision que X millions de masques gants etc ont été livrés ces derniers jours. Pourtant dans les soins chroniques, comme dans mon centre pour handicapés, on fait toujours avec le minimum en économisant les masques qu’on ne change pas, les gants et le désinfectant. De qui se moque t’on ?
    Bon week end, je bosse cette nuit.

    • Oui un vrai décalage entre ce qu’on dit et la réalité ! C’en est usant ! Les maisons de retraite ont enfin les protections nécessaires depuis une bonne semaine. Mais combien de morts auraient pu être évités…
      Bon courage pour cette 🌃 …

  2. Incompréhensible alors qu’ils veulent remettre les gamins en classe, alors qu’eux de par leur âges sont plus vecteurs…Bisous

    • Oui … Je ne comprends plus grand chose moi non plus ! Heureusement, écrire me fait du bien et calme ma colère. Bon weekend, Renée

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.