L’île des absents – Caroline Eriksson

L’île des absents – Caroline Eriksson

Éditeur : Les  presses de la Cité

ISBN : 2258136911

Juin 2018

 

Remerciements à Netgalley pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

@NetGalley #L’îleDesAbsents

Que faisons-nous de nos souvenirs ? Les plus douloureux nous obsèdent et nous font bogués jusqu’au moment où des mots viennent les délier. C’est cette douleur que choisit de raconter Caroline Eriksson dans son premier roman traduit en français.

Une promenade en barque lors d’un week-end sur un lac surnommé « Cauchemar » tourne au drame lorsque Gréta se réveille et ne trouve plus trace de son beau mari, Alex,  et de sa petite fille adorable, SmilaGréta nous raconte sa quête pour retrouver les personnes qu’elle aime le plus en choisissant d’entremêler présent et passé dans un rythme époustouflant qui fait que j’ai lu ce livre presque d’une seule traite tant il m’a tenu en haleine.

Complétement happée par les mots, je l’ai dévorée, haletante moi aussi à force de retenir mon souffle, par peur de cette solitude dont souffre Gréta, inquiétude sur son état mental et angoisse, même, qu’il lui arrive vraiment une horreur.

Je me suis interrogée : Était-ce le récit d’une folie avec visions hallucinatoires et délire ? Était-ce le récit d’une tueuse qui souffre de mythomanie ? Était-ce un roman de science fiction qui décrit des événements étranges et surnaturels ? Rien de tout cela … Caroline Eriksson maîtrise le suspens psychologique à merveille.

Tout s’emmêle et se démêle par petites touches distillées au fil des pages ! C’est le roman de l’absence, de la solitude et du deuil. Gréta est traversée par la reconnaissance de la vérité après l’événement traumatique de son enfance et le conflit de loyautés envers les personnes qu’elle aime. Cette fragilité, elle la connait et espère pouvoir la dépasser …Tout s’éclaire au fur et à mesure du récit. Est-ce que cela suffira pour sortir Gréta de sa toile d’araignée …

Autant dire que le polar nordique n’a pas encore fini de nous surprendre ! Encore scotchée par ce roman, j’attends les prochains avec à la fois envie et inquiétude : Dans quel recoin de la psychologie, Caroline Eriksson va-t-elle encore m’entrainer!

cite-56a4b9b45f9b58b7d0d8877b

 

 

La peau me démange comme si j’étais sur le point de muer pour redevenir celle que je suis en réalité, bien que j’aie essayer d’effacer ma personnalité.

+++++++++++++++++++++++++++

Ce n’est qu’en grandissant que j’avais compris que ce fameux soir ne sombrerait jamais dans l’oubli.

+++++++++++++++++++++++++++

J’avais refoulé l’image de mon mieux mais voilà qu’elle revenait m’atteindre de plein fouet, la main qui rendait l’air et s’abattait sur moi.

+++++++++++++++++++++++++++

Mais il n’y a que moi pour entendre ces mots. De toute manière, je ne suis pas sûre de savoir à qui ils sont destinés. Du moins, je ne suis pas prête à exprimer ma crainte. Je n’ai pas encore sombré assez loin dans les ténèbres.

+++++++++++++++++++++++++++

Badge Lecteur professionnel

 

logov3signaturemail       Juin 2018                livraddict_logo_newp

 

 

 

 

13 commentaires

    • Pour ma part, je n’avais rien lu sur ce livre, avant…. Oui, Netgalley c’est facile pour l’inscription. L’envoi des livres se fait en fonction des maisons d’éditions qui acceptent ou non de t’envoyer les livres sollicités

    • Je viens de découvrir ce site grâce à une blogueuse « lebouquinivre ». Facile de s’y inscrire et il faut attendre que l’éditeur du livre que tu as choisi réponde favorablement à ta demande. Tiens moi au courant …

    • C’est grâce à toi que je me suis inscrite sur Netgalley. Bien pratique ! J’ai pas l’habitude de lire des thriller psychologique mais celui-ci m’a complétement bluffée. J’aurais plaisir à lire ton avis …

  1. C’est étrange j’ai l’impression d’avoir entendu parler de ce livre mais la date de sortie me dit le contraire .
    Je vais faire mon enquête ….
    Bises bonne soirée !

Un petit mot ...