David Hochney

« JE CROIS AU POUVOIR DE L’ART. […] JE CROIS ÉGALEMENT QUE L’ART PEUT CHANGER LE MONDE. »
David Hockney.  Ma Façon de voir.1995

21 juin au 23 octobre 2017. POMPIDOU PARIS

« Un art d’équilibre, de pureté, de tranquillité […] quelque chose d’analogue à un bon fauteuil […] » Matisse

« J’étais tombé amoureux de Picasso. Il pouvait tout maîtriser, tous les styles, toutes les techniques. La leçon que j’en tire, c’est que l’on doit les utiliser tous. Pourquoi se cantonner à un seul petit domaine, et l’épuiser en peignant dessus cinquante tableaux ? »

Hockney que je ne connaissais pas a de quoi surprendre et émerveillé. Car, s’il vénère Picasso pour sa maîtrise des styles et des techniques, l’exposition nous démontre à quel point il a réussi lui aussi à les dompter. Des clins d’œil laissés par l’artiste pour nous faire appréhender les ponts qu’il fait entre son expression et les grands artistes.

L’exposition balaye toute son œuvre,  80 ans qu’il a d’ailleurs fêté le 9 juillet à Beaubourg. Le tournis nous gagne lorsque de salle en salle on rencontre les différents styles.

Capable d’utiliser le fax ou le téléphone portable, les dernières salles présentent toutes les nouveautés qu’il ne cesse d’inventer.

1960 : Les années de la Californie.

Rencontre avec Andy Warhol.

vagabondageautourdesoi-hockney-wordpress-1

 

vagabondageautourdesoi-hockney-wordpress-2.jpg

A big Spash- 1981

A Bigger Splash est une parfaite image promotionnelle de la Californie, une épure des symboles de son mode de vie, des poncifs de son décor. Un ciel parfaitement pur, des maisons basses et modernes, largement ouvertes, des palmiers aux toupets haut perchés et, bien sûr, des piscines, encore des piscines… Une chaise  » de producteur  » rappelle par sa présence que Hollywood n’est pas loin. Une telle synthèse n’a pas jailli ainsi constituée de la brosse de Hockney. Sitographie de Beaucourg.

vagabondageautourdesoi-hockney-wordpress-3

vagabondageautourdesoi-hockney-wordpress-5.jpg

20 ans après

vagabondageautourdesoi-hockney-wordpress-9.jpg

vagabondageautourdesoi-hockney-wordpress-10.jpg

Série des polaroïds

Années 2000

vagabondageautourdesoi-hockney-wordpress-11.jpg

vagabondageautourdesoi-hockney-wordpress-12.jpg

 

 

 

 

« La photographie n’est pas assez bonne. Elle n’est pas assez réelle. »

POUR ALLER PLUS LOIN

« Regarder et penser de façon simple.

Quand on peut communiquer cela,

Tout le monde regarde

Reste à savoir à quel degré d’intensité on est prêt à le faire! « 

Rupture difficile entre deux artistes amants.

vagabondageautourdesoi-hockney-wordpress-3La surface de la piscine est pour Didier Ottinger, directeur de Pompidou, une métaphore de la peinture. Et, donc ce qui sépare Hochney, dans l’eau, et Peter Schlessinger ce serait l’Art.

« J’ai vu Peter Schlesinger et j’ai aussitôt pensé : c’est un vrai Californien ! Exactement le genre de petit mec splendide et alerte que je rêvais de voir débarquer dans ma classe. J’ai vite perçu qu’il avait du talent, était intelligent et curieux. »

« C’était le premier jour de classe, le prof était blond décoloré, portait un costume rouge tomate, une cravate à pois, un chapeau et des lunettes cerclées de personnage de BD. J’ai été aussitôt attiré par lui parce que c’était un super prof de dessin, mais aussi

 

parce qu’il était différent, drôle et sympa. Etant timide, je préférais les hommes plus âgés« . a dit Peter.

Mais, Peter fait la connaissance d’au autre amant et Hockney devra l’accepter!   « Sur la terrasse « , en conclura cette rencontre:

L’annonciation

Hockney aurait commencé à vouloir peindre en voyant l’annonciation de Fra Angello.

Mr et Mrs Clack and Percy- 1970-1971

vagabondageautourdesoi-hockney-wordpress-4.jpg

Fleurs de  lys:  symbole de virginité.  Le verbe: le téléphone. Selon Didier Ottinger. Le foulard qui semble faire penser qu’elle est enceinte. Chat: non respect des règles- infidélité. Le vide entre les deux mariés annoncerait de façon prémonitoire leur divorce.

 

LOS ANGELES- CALIFORNIA

vagabondageautourdesoi-hockney-wordpress-6.jpg

Mulholland drive –

Hockney s’installera dans deux maisons en Californie: une à Los Angeles et l’autre à Malibu. Et, pour rejoindre Malibu, il emprunte la « pacific road highway »

 

 

vagabondageautourdesoi-hockney-wordpress-7A partir de polaroid. Chacun a sa propre vue et perspective. Où est le réel?

 

 

Pacific Coast Highway vagabondageautourdesoi-hockney-wordpress-8


 

 

 

vagabondageautourdesoi-104-wordpress-22

 

 

2 commentaires

  1. Bonjour Matatoune. Je découvre cet artiste avec ton bel article. C’est sa période Californie que je préfère. Bonne journée

    • Oui, les couleurs et les grands formats sont très beaux. Il a tellement recherché à renouveler sa création que chaque période est intéressante. La découverte des 4 saisons et son travail à partir de polaroids m’ont bp plu… Le livre de Catherine Cussey montre bien sa faculté à chercher d’autres formes de création démontrant s’il le fallait que l’artiste est dans la nécessité de créer….Bonne soirée et bon WE

Laisser un commentaire