MERS LES BAINS

Week-end des vacances de février où la température est montée jusqu’à 18 °. On prend la « titine » un samedi et hop, direction la mer …..On y arrive en début d’après midi. La promenade à pied est un régal: il fait bon, il fait chaud. Enfin, le beau temps est de retour! Et, en plus, Mers est un « joyau de l’architecture ».

mers &.jpg

Depuis l’ouverture en 1873 de la ligne de chemin de fer « Paris-Le Tréport » par Abancourt, il suffit de 3 heures pour faire le trajet. En conséquence, le succès du Tréport s’amplifie à tel point que la station balnéaire est submergée par le flot des touristes, appelés baigneurs. C’est alors que Mers-les-Bains se développe, absorbant tous ces nouveaux adeptes du bain de mer. Les baigneurs, issus de l’aristocratie et de la riche bourgeoisie de l’époque, allaient s’y fixer en construisant les premières résidences secondaires de notre monde moderne. La thalassothérapie venait de naître.

 

La plupart des constructions d’habitation ont été qualifiées de « villa » lors de l’édification du quartier balnéaire, pour les distinguer des autres constructions, tel les hôtels ou les « maisons de rapport ». Les villas du quartier balnéaire témoignent du charme de la Belle Époque, balcons ouvragés, bow-windows, loggias, céramiques, mosaïques, façades colorées…

 

Le style des villas (anglo-normand, flamand, picard, mauresque, Renaissance, Louis XIII, Napoléon III, années 30, …), leurs couleurs, les balcons ouvragés, bow-windows et loggias, ferronneries, auvents, baies, frontons, consoles. Le décor en briques émaillées à dominante bleu-vert, carreaux de grès émaillés, céramiques, faïences, mosaïques, frises, clous, cabochons, mascarons, rosaces, cartouches, médaillons,…

 

Par l’arrêté du 7 août 1986, la Ville obtient la possibilité de classer cet ensemble exceptionnel en « Secteur Sauvegardé » et en fixe les limites.

mers '

Pour aller plus loin …

Les établissements de bains et cabines de bain de la Côte picarde

Les établissements de bains sont les premiers équipements installés sur les plages pour y accueillir les baigneurs, le plus souvent, avant l’arrivée du train dans chaque station.
Les établissements de bains froids, qui permettent de se baigner directement dans la mer, sont caractérisés par la présence de cabines de bains, louées au baigneur qui peut s’y déshabiller à l’abri des regards.
Le premier établissement de bains serait celui du Crotoy, établi par Jean-Baptiste Fanthomme vers 1846.
A cette époque, un casino est souvent associé à l’établissement de bains, chauds ou froids. L’édifice sert alors d’abri aux baigneurs, en cas de pluie ou de fortes chaleurs.
C’est un lieu de réunion, où l’on peut lire et où l’on joue pour se distraire, mais sans jeux d’argent.

2 commentaires

  1. Bonjour Matatoune. Ces façades sont de toute beauté et me donnent envie de découvrir ce nord de la France que je ne connais pas. Bonne journée et bisous

Un petit mot ...