Gulbenkian par lui-même

vagabondageutourdesoi.com - Collection Gulbenkian -

Hôtel de la Marine

Pendant presque soixante ans, Calouste Gulbenkian a sillonné le monde aidé par des intermédiaires nombreux pour chercher l’objet rare. Dans le cadre de la saison France-Portugal de l’Institut français, l’hôtel de la Marine, en partenariat avec son Musée au Portugal, présente cet été de belles pièces de sa collections personnelles qui allie sa passion pour l’art Islamique et celle pour les beaux objets de René Lalique.

« Vous connaissez mes goûts, je veux la plus grande qualité et les exemplaires les plus décoratifs et les plus raffinés. »

Qui est-ce ?

Calouste Gulbenkian est un milliardaire britannique, ayant fait fortune dans le pétrole. Sa collection compte 6 600 pièces. Seules un millier de pièces sont exposées dans son musée de Lisbonne.

vagabondageautourdesoi.com - Calouste Gulbenkian
Cette soucoupe fait partie d’un service créé par le Musée de Sèvres pour la cour de Louis XVI

Né dans un des quartiers d’Istanbul en 1869, et après des études à Marseille puis à Londres, Calouste Gulbenkian se spécialise dans les hydrocarbures. Il partage sa vie entre Londres et son appartement du quai d’Orsay à Paris.

vagabondageautourdesoi.com - Calouste Gulbenkian

Rapidement après 1900, il est chargé pour la Royal Dutch Shell de gérer les approvisionnements pour la France. Il obtient en travaillant pour une société turque de Pétrole, 5% de leurs ventes. C’est son surnom Mr Five per Cent.

Sa collection, Calouste Gulbenkian la commence à vingt-sept ans par des pièces de monnaie grecque.

Son admiration pour Lalique

vagabondageautourdesoi.com - Calouste Gulbenkian -
Dessin d’une broche – René Lalique

Maître verrier (1876- 1945), René Lalique associe plusieurs matières pour créer ses bijoux qui rapidement sont remarqués des entreprises du luxe. Représentant de l’art nouveau au même titre qu’un Émile Gallé, celui-ci le surnomme l’inventeur du bijou moderne.

vagabondageautourdesoi.com - Calouste Gulbenkian -
Diadème Coq – Paris- Vers 1897/1898 – Or, Ivoire, améthyste et émail

Sarah Bernard comme Calouste Gulbenkian remarque le talent de Lalique qui se fait notablement remarquer à l’exposition universelle 1900. Après, René Lalique se spécialise aussi dans les flacons de parfum en s’associant avec l’entreprise François Coty.

vagabondageautourdesoi.com - Calouste Gulbenkian -
Bijoux – Lalique – Or- Nacre -Améthyste

René Lalique s’inspire beaucoup de la nature, la flore bien sûr, mais aussi la faune ainsi que les représentations de la femme. Calouste Gulbenkian devient son mécène. Entre 1899 et 1927, il lui achète plus de deux cents œuvres.

vagabondageautourdesoi.com - Calouste Gulbenkian

Très exigeant, ne supportant aucun défaut, Calouste Gulbenkian a su aussi s’entourer des plus grands pour constituer sa collection qu’il ne montrait qu’à de rares privilégiés. Ses pièces, il les appelait ses « filles ». Il rassemble sa collection dans son palais de l’avenue Iéna à Paris en 1922.

vagabondageautourdesoi.com - Calouste Gulbenkian
Divers peignes

Néanmoins de plus en plus obsédé par l’inquiétude puisse être dispersé à sa mort, son souhait d’ouvrir un musée en france est repoussé en raison de la seconde guerre mondiale. Des tentatives sont faites à Londres et même à Washington. La Fondation choisit le Portugal où Calouste Gulbenkian a séjourné pendant le gouvernement de Vichy.

Sa fascination pour l’art islamique

Au cours de ses voyages, nombreux, Calouste Gulbenkian constitue une riche collection de textiles, céramiques, manuscrits enluminés et reliures.

vagabondageautourdesoi.com - Calouste Gulbenkian

A l’hôtel de la Marine

Une pièce constitue l’exposition à l’hôtel de la Marine. Un bel écrin pour de magnifiques objets. Il manque peut-être des explications pour comprendre un peu plus ce collectionneur que l’on découvre complétement. Mais, les objets suffisent aussi au plaisir du visiteur.

vagabondageautourdesoi.com - Calouste Gulbenkian

Pour aller plus loin

Musée Gulbenkian – Lisbonne

Une fondation a crée son musée après sa mort.

Twitter : @FCGulbenkian Instagram : @fcgulbenkian

Musée René Lalique –

40 rue du Hochberg, Wingen-sur-Moder

Twitter : @Musee_Lalique Instagram : @museelalique

Sources

Beaux-Arts Magazine

Questions pratiques

 Gulbenkian par lui-même

Dans l’intimité d’un collectionneur

#ExpoGulbenkian

Hôtel de la Marine – Paris

Twitter : @hoteldelamarine   Instagram : @hoteldelamarine

Facebook

Directeur :  Hervé Hubert

2 Pl. de la Concorde

75001 Paris

Du 10 juin au 2 octobre 2022

Expositions 2022

Chroniques culturelles

10 commentaires

  1. Waouh ! Quelle belle découverte ! Et il avait très bon goût… j’adore Lalique aussi. Je pense qu’il n’y a pas assez de mécène comme lui, de par le monde, pour sauver toutes ces oeuvres d’art !

  2. Dans mon adolescence j ‘a! eu la chance d’admirer ces oeuvres lorsqu’elles étaient exposées dans son hotel particulier sis 51 avenue d’Iéna à Paris.Ma marraine était à l’époque l’économie de cet immeuble .

    • Ah, oui quand-même ! Cela devait être des merveilles à touche touche .. Quelle chance 🙂

    • Oui assez impressionnant à la fois de légèreté allié avec autant de matières !

    • Oui, une très belle collection. Et encore, juste une toute partie ici 🙂 Bonne soirée

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.