Emiliano Monge – Omissions

vagabondageautourdesoi.comEmiliano Monge signe son nouveau roman Omissions sur la répétition d’une histoire familiale qui contraint et fait souffrir chaque génération.

Carlos Monge McKey disparait laissant sa femme et ses enfants seuls. Du coup, le frère de Carlos, Polo, ramène tout ce petit monde vivre dans sa propre famille.

Les deux femmes se partagent le même toit. La fratrie légitime ne comprend pas pourquoi il faut partager. Et celle de l’adulte fugueur pense qu’il lui manque toujours quelque chose. Le problème c’est que Pollo, l’oncle, ils l’appellent père, sans en dire quoi que ce soit !

Un jour, le père réapparait, nez et menton refaits. Son départ était du apparemment à la suite d’une fraude. Sa femme le rejoint comme si de rien n’était. Son petit-fils Emiliano, le plus jeune, et a passé six ans à l’hôpital. Son père accueille son grand-père comme si de rien n’était, sans rien reproché au fugueur. Emiliano ne comprend pas, ça le révolte !

Beaucoup, beaucoup de difficultés à suivre cette histoire où plusieurs narrateurs interviennent sans qu’aucun signe ne le montre. Les histoires se suivent sans réelle globalité. Pourtant, Emiliano Monge sait raconter. Son style est agréable. Néanmoins, c’est le côté décousu qui m’a perdue !

Omissions d’Emiliano Monge devrait rencontrer son public et j’aurais plaisir à lire les avis d’autres lecteurs. Remerciements à @EditionsGrasset et @Netgalley pour la transmission de ce roman.

Puis quelques extraits

cite-56a4b9b45f9b58b7d0d8877b

L’histoire, enfouie sous les anecdotes et les évènements qui l’enveloppent, à la manière dont chaque couche de pelure d’oignon, enveloppe le cœur du bulbe, est ici une impression. L’esquisse d’un battement de coeur : un pressentiment, au sens strict du terme. Le même pressentiment qui, sans jamais être mentionné par quiconque, sans être prononcé à voix haute , se transmet d’un membre à l’autre d’une même lignée, une lignée qui , dans le cas présent, est la mienne.

Mais là où Emiliano s’est retiré, dans son passé, gît un réseau de catacombes inondees- un blocage comme le qualifieraient des années plus tard plusieurs médecins : c’est un blocage, une des conséquences de tout ce que tu as vécu à l’hôpital.

Tous les bons sentiments, ou presque, si tu les frottes un peu chaque jour à la vie commune, se transforment en rage ou en ressentiment.

« Je préfère ne pas demander, imagine qu’on me réponde  »

Ici en bref

D'habitude, je ne partage pas mes lectures lorsqu'elles ne m'ont pas plue ! Mais, là, c'est le livre qui se vend à plus

vagabondageautourdesoi.com
Un premier extrait
vagabondageautourdesoi.com
Puis un second
vagabondageautourdesoi.com
Puis, le dernier

Questions pratiques

 

Emiliano Monge – Omissions

Éditeur : Grasset

Twitter : @EditionsGrasset  et Instagram : editionsgrasset

Parution : 19 mai 2021

EAN : 9782246821922

Lecture : Mai 2021

Littérature contemporaine

Chroniques littéraires

12 commentaires

  1. Ta présentation ne me pousse pas à me jeter sur ce livre, au moins tu nous aura évité une perte de temps, vu que nous avons toutes des pal épouvantables ! bonne journée

  2. Ce livre ne semble pas vous avoir beaucoup plu. Je n’aime pas non plus les romans trop décousus ou aux constructions très compliquées. Bonne journée Matatoune !

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.