Détenues

@vagabondageautourdesoi

@vagabondageautourdesoiAvec le soutien de l’ex-garde des sceaux, Robert Badinter, Bettina Rheims, photographe portraitistes des stars, s’est plongée dans un projet particulier « Détenues ».

Par l’objectif de son appareil photo, son but était de redonner une part de féminité aux femmes qui se retrouvent depuis de nombreuses années en prison. Sans connaître leur vie, Bettina Rheims « s’est contentée  » d’organiser les prises de vues.

@vagabondageautourdesoi

« Elle a eu un carton jaune parce qu’elle a élevé des escargots en cellule. Les escargots, elle les élève parce que c’est son secret de beauté. Tous les soirs, elle pose ses trois escargots sur son visage. Elle les nettoie au sérum physiologique et récupère la bave. C’est pour ça qu’elle a une belle peau. » *

@vagabondageautourdesoi

Vaiata, Rennes, novembre 2014.

Son exposition « Détenues » fut présentée en premier à la MEP (Maison Européenne de la photographie à Paris) en 2016. Présentée dans d’autres lieux,  comme le Château de Vincennes en 2018, elle continue à être un témoignage unique de rencontres dans les prisons de France auprès de Marie, Virginie, Kris, Cynda, Cloé, Chanel, Anissa, Ophélie, Norine, Soizic, et des dizaines d’autres femmes photographiées.

@vagabondageautourdesoi

Ramy, octobre 2014, Poitiers Vivonne

Elle dit que les détenues qui font des photos, c’est toujours pour quelqu’un. Pour leur enfant, pour leur mari, pour leur famille. « Personne ne dit : c’est pour moi. Pour grandir l’estime de soi ou pour qu’on se trouve plus belle. L’image est toujours pour quelqu’un d’autre. Parce qu’il faut laisser une trace dans la vie ». Elle ajoute : « Mon corps est là, mais pas ma tête ».

Source :

  • Bettina Rheims, * Détenues, textes de Bettina Rheims, Nadeije Laneyrie-Dagen, Robert Badinter, Gallimard, 2018. 68 portraits de détenues réalisés. Pour chacune, leur nom, leur prénom ou leur surnom, accompagné de celui de la prison dans laquelle elles purgent leur  peine.

15 commentaires

  1. Je n’arrive plus à me connecter avec l’identifiant du blog avec le téléphone, je ne sais pas pourquoi. Je suis obligée de mettre mon nom et mon mail, mais bon tu me reconnaîtras avec le petit chat noir.
    Bonne soirée

    • Oui j’ai vu ! Peut être juste une question de mise à jour de l’application. Demande à WordPress de te réparer tout ça ! Bonne soirée et bon courage 😉

    • Oui, le regard de Bettina Reims est toujours fait de respect pour la différence. Elle avait de longues séries aussi sur les prostituées qui étaient très fortes aussi

  2. Coucou
    Cette exposition doit être géniale. C’est bien de redonner de l humanité à ces femmes sans les juger une fois de plus.
    Bonne journée

    • Oui la démarche de Bettina Reims est bien celle ci et du coup, ses portraits sont très forts 😉

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.